Les obstacles qui nous empêchent de nous réaliser

Publié le par Madeleine Moreau

Les obstacles qui nous empêchent de nous réaliser

Des portes à ouvrir

Avoir un rêve, des ambitions, des projets de vie et ne pas réussir.

Suivre des séminaires, lire des dizaines de bouquins, collectionner les diplômes, les masters et se contenter d’un simple travail alimentaire.

Se tourner vers tous les genres de thérapies, de techniques en espérant tomber sur celle qui va nous ouvrir les portes de la réalisation.

Suivre scrupuleusement les techniques, les moyens donnés gratuitement sur la toile et baisser les bras, parce que, une fois de plus, les promesses formulées ne nous concernent pas.

Est-ce votre cas ?

Et vous continuez votre recherche, vous essayez autre chose, puis une autre.

Cherchez-vous dans la bonne direction ?

Si vous n’obtenez aucun résultat, il faut peut-être chercher ailleurs, là où vous n’avez pas envie d’aller, là où vous n’avez pas envie de remuer les démons du passé, là où vous ne faites aucun lien avec votre réel d’aujourd’hui.

Je l’ai déjà soulevé quelque fois dans ce blog : tous nos problèmes d’aujourd’hui ne sont pas forcément les fruits de notre passé …

Par contre, si vous n’arrivez pas à apporter une réponse durable à votre problème d’aujourd’hui, il faut regarder ailleurs, ouvrir d’autres portes, s’aventurer dans le labyrinthe de votre histoire.  

Les obstacles qui nous empêchent de nous réaliser

Les obstacles qui peuvent vous empêcher de vous réaliser

En voici quelques-uns :

  • Le manque de confiance et d’estime de soi – culpabilité
  • Le manque d’autonomie – peur de choisir
  • L’idéal de soi, la survalorisation – la peur de l’échec
  • Les attentes des autres sur soi – la peur de s’affirmer

Si vous reconnaissez en vous l’un de ces obstacles – il peut y en avoir d’autres – vous pouvez, bien sûr, rebondir, construire votre vie aussi bien que cela est possible, vous réaliser en périphérie …

Et, avoir le sentiment de réussir votre vie.

Vous pouvez aussi décider d’aller regarder ce qui vous appartient dans votre histoire, de défaire les nœuds, de retrouver ce qu’on vous a dérobé, volé dans votre enfance, votre adolescence.

Je vous retrouve la semaine prochaine pour vous en parler plus longuement.

Tout bon week-end à vous et à bientôt

Merci beaucoup de parler de cet article autour de vous !

 

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+. Si vous l'avez trouvé sympa, bien sûr !

 

Commenter cet article