Quand les choses changent, il faut savoir s’adapter

Publié le par Madeleine Moreau

Quand les choses changent, il faut savoir s’adapter

Et savoir passer du confort à l’inconfort

Avez-vous déjà pris conscience de toutes les fois où vous avez été conduit/e à faire face à un changement ?

Dans votre vie, il y en a eu des dizaines, sans doute plus.

Que ce soit lors d’une étape importante de votre vie : changement d’état civil, famille, travail, environnement, etc.

Dans votre vie personnelle également : manière de penser, organisation, rééducation, carrière, études, etc.

Ou encore dans le secteur relationnel : collègues, amis/es, famille, etc.

Certains changements se sont produits en douceur, d’autres vous ont demandé un véritable effort avec un passage où vous avez ressenti une perte d’équilibre, un inconfort profond.

D’autant plus difficile si vous vous étiez habitué à vivre d’une certaine manière, sans vous poser trop de question, un peu comme si les choses devaient durer éternellement.

A chaque changement, vous avez appris à vous adapter, sans que forcément, devoir entrer dans un nouvel apprentissage.

Cela me fait penser à ce que me disait une amie : « Il fut un temps où pour composer un numéro de téléphone, il fallait tourner le cadran. Puis est venu le clavier digital, avec lui, le fax. Soudain, au travail, plus besoin d’envoyer des lettres, cela pouvait se faire dans la minute et l’information était directement lue par le destinataire. Comment était-ce possible ? Pourtant, ça se faisait … presque sans avoir à apprendre … puis, il y a eu l’ordinateur, les adresses électroniques, les conférences vidéo … il a fallu faire face à des changements importants … sans devoir repasser à chaque fois par la case apprentissage ».

D’autres changements, surtout ceux concernant une nouvelle orientation professionnelle passent par la case apprentissage.

A chaque fois nous retrouvons la nécessité de savoir s’adapter, de passer du confort à l’inconfort, jusqu’au moment où le changement s’intègre totalement dans notre vie.

Lorsque le changement survient sans avoir été annoncé

Le temps qu’il aurait fallu pour pouvoir y penser, pour l’accueillir, se rendre à l’idée ou à la nécessité n’est pas toujours donné.

Certains changements surviennent abruptement, comme un coup de tonnerre.

D’autres fois, c’est simplement quelque chose que l’on ne voit pas venir, qui nous fait passer d’une routine bien huilée à un environnement à première vue hostile et encombré.

J’en fais actuellement l’expérience

Va falloir m’adapter

Je vous partageais, en février, le piratage de mon environnement informatique.

Piratage qui m’a conduite à changer d’ordinateur, à espérer pouvoir récupérer mes fichiers, à me familiariser avec le nouvel environnement qu’est Windows 8.1.

Certaines choses ont été perdues, qu’il me faut recréer.

C’est le cas de mon site. Tout simplement parce que je ne l’avais pas sauvegardé ailleurs que sur le disque dur. Ce serait facile de dire ça. La réalité en fait est tout autre.

Une fois réinstallé la plate-forme de mon hébergement, bien sûr, j’ai eu la surprise de voir que les chartes graphiques avaient évolué, que celle que j’avais choisie n’existait plus.

Certaines fonctionnalités qui m’avaient facilité la mise en page ont disparues, proposant d’autres fonctionnalités que je ne connaissais pas et qui ont fait sortir de ma gorge quelques mots peu polis.

De plus, impossible de trouver une charte qui me plaise, qui correspondent à ce que je désire. Alors, il a fallu que je m’adapte, que j’accepte d’avancer et de reconstruire en fonction de ce qui m’est possible.

Jeudi soir, à 22h, c’était en ligne … ouf …

Vendredi matin, c’est ce que je voulais vous annoncer.

Je suis donc arrivée sur la page d’administration de mon blog et, celle-ci m’informait que mon blog, pouvait être transféré sur la nouvelle plate-forme qui allait répondre aux nouvelles normes recherchées par les internautes.

J’ai cliqué, voulant voir ce que c’était.

Mon blog a été, en quelques secondes transféré, sans possibilité de revenir en arrière … et ce n’est qu’une fois la chose faite que j’ai vu les changements

Ma charte disparue – les dossiers tels que livres à télécharger – apports – outils, disparus – les photos toutes celles qui figurent sur mes pages, envolées – la liste des personnes inscrites à la newsletter, effacée de ma vue et impossibilité pour le moment d’envoyer une newsletter, cela reviendra dans quelques semaines, quelques mois sous une autre forme.

Reste les articles, les catégories, HEUREUSEMENT.

Et pour couronner le tout, une plate-forme totalement revue avec, pour moi, une difficulté supplémentaire de trouver où vont les choses et comment elles s’articulent.

Bref, si je n’avais pas cette capacité de m’adapter et la motivation au fond des tripes, de quoi baisser les bras !

Rassurez-vous, je ne vais pas baisser les bras.

Je vais faire face à ces changements, je vais m’adapter, je vais regarder ces prochains jours, ces prochaines semaines, comment redonner un peu de vie et de couleurs sur ce blog et sur mon site.

Comme par le passé, je vais continuer à vous offrir des articles de qualité, je vais voir comment vous donner des outils pour votre croissance et, je vais apprendre par ces changements à faire les choses autrement que simplement confortables pour moi.

Conclusion

Ces nouvelles configurations vont demander du temps, soyez vigilants/es envers moi, ne me mettez pas tout de suite aux oubliettes.

Aidez-moi à faire connaître mon blog, mon site. Mon désir est de rejoindre toute personne à qui ça ferait du bien d’avoir un début de réponse pour traverser une difficulté ou avancer dans sa vie.

Continuez à me suivre, et pour cela, j’ai vraiment envie de vous inviter à oser poster des commentaires – la grande nouveauté de la nouvelle plate-forme est de donner une visibilité aux commentaires et me donne la possibilité de vous répondre et de vivre avec vous un début de dialogue.

Et, si vous-même, devez faire face à un changement, quel qu’il soit, celui-ci se fera plus facilement si vous déployez votre capacité d’adaptation et si vous entrez avec la motivation d’avancer au-delà des obstacles que vous pouvez percevoir.

Je vous souhaite un bon début de semaine, à bientôt.

Merci beaucoup de parler de cet article autour de vous !

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+. Si vous l'avez trouvé sympa, bien sûr !

Envie de découvrir mon site, c'est ici :

Commenter cet article

jenny 08/05/2014 23:19

Tu es une grande source de motivation pour moi. Merci infiniment.Très bon article comme d'habitude.

Madeleine Moreau 09/05/2014 08:30

Bonjour Jenny
Merci pour ton message. Heureuse de découvrir que mon blog est source de motivation.
Je ne peux que t'inviter à continuer de réagir lorsque le coeur t'en dit.
Bonne journée à toi
Madeleine

Isabelle CAUDRON 07/04/2014 11:29

je t'envoie de gros bisous d'encouragement pour te soutenir.

Ne t'inquiète pas, ça va payer, il y aura sans doute de la déperdition de lectorat, mais tu vas en gagner un autre, et puis, tu auras une expérience supplémentaire à partager, celle de supporter le changement.

alors un gros bisou et hip hip hip hourra
demain est un nouveau jour mais dès aujourd'hui, l'aube se lève sur de merveilleux changements;
amtiés
Isabelle

Madeleine de Processus Croissance 07/04/2014 11:36

Bonjour Isabelle,
Merci pour ces mots d'encouragements.
Oui, c'est vrai, la meilleure transmission est celle que nous vivons et partageons.
J'aime ta citation ... à garder précieusement.
Bonne journée à toi
Madeleine