Le pouvoir des autres sur notre vie – (5) Aborder la vie autrement

Publié le par Madeleine Moreau

6 clés pour reprendre le pouvoir

 

« Les autres n’ont de pouvoir que celui que vous leur donnez »

La première clé pour reprendre le pouvoir est : Ecouter votre corps – En pratiquant cette écoute, vous allez ressentir ce qui est bon pour vous, ce qui se passe lorsque vous laissez le pouvoir de conduire votre vie par les autres.

La deuxième clé consiste à : agir sans demander la permission, c’est-à-dire, à faire des choses qui partent de votre propre initiative, et uniquement de votre initiative.

La 3ème clé qui est : demander de l’aide à bon escient. Reprendre le pouvoir qui vous appartient peut être une difficulté importante pour vous. Les changements que vous devez vivre pour trouver votre liberté intérieure peuvent entraîner des conséquences dans plusieurs secteurs de votre vie, d’où le besoin d’être accompagné/e.

La 4ème clé, nous l’avons vu en début de semaine, consiste à : Passer à l’action. Agir sans attendre qu’on vous dise ce que vous devez faire, comment vous devez vous y prendre.

Voici la 5ème clé : Commencer d’aborder la vie autrement

5 : Passez à l’action et modifiez votre pensée

Je vous partageais, dans l’article précédent, le pouvoir que je laissais à ma mère dans la conduite de ma vie. 

Le pouvoir des autres sur notre vie – (5)     Aborder la vie autrement

Je dis bien : le pouvoir que je laissais … ; pourtant, durant plusieurs années, ma sensation était différente, je disais : « elle a tellement de pouvoir que je ne peux pas faire autrement si je ne veux pas la contrarier ».

Lorsque j’ai commencé à acheter mes vêtements, à cuisiner comme je le voulais, à écouter la musique que j’aimais et qu’elle détestait … je vivais en me servant de la 4ème clé … pas encore de la 5ème.

Pas encore

Certes, peu à peu je faisais le tri dans mes vêtements, donnait ce que je ne voulais plus mettre, jetais ce qui ne m’allait plus. Je commençais également à changer mes habitudes alimentaires, je découvrais la musique classique, j’avais comme la certitude que je reprenais le pouvoir qui m’appartenait.

Intérieurement, je vivais dans la peur de ses critiques, de ses jugements. Je restais à distance de mes émotions. Mes pensées étaient très négatives et je réagissais fortement à la première parole ou au premier regard désapprobateur. J’étais toujours sur le qui-vive.

Cette attitude favorisait en fait, non pas mon assurance dans mes choix, mais le retour du pouvoir que je lui redonnais.

Une autre manière de lui redonner le pouvoir – lorsque je l’invitais – était soit de lui prouver qu’on pouvait manger sainement et que l’huile d’olive, par exemple, était bonne pour la santé – sachant pertinemment qu’elle ne supportait pas le goût – ou de lui montrer que j’étais docile en lui faisant ce qu’elle adorait, sans rien changer dans ses habitudes. Dans les 2 cas, le résultat était le même : je l’autorisais à « mettre son grain de sel » dans ce que j’avais préparé.

Donc oui, je n’avais pas encore assimilé le fait que je pouvais vivre « le pouvoir » qui m’appartenait.

J’ai eu à apprendre à changer mes pensées, à me vivre un peu plus dans le positif.

Le problème était là … j’abordais les évènements de manière négative, je pensais négativement.

Le simple fait d’attendre un compliment, de vivre le besoin d’être reconnue dans mes capacités, dans mes choix, dans mes décisions – sachant qu’il y avait une chance sur dix que ça se produise – favorisait le mouvement de lui laisser tout pouvoir sur ma vie. 

Le pouvoir des autres sur notre vie – (5)     Aborder la vie autrement

Un long, très long chemin pour changer intérieurement.

Je vous livre mon expérience tout en étant conscience que ce n’est pas la vôtre.

Cependant, quelle que soit votre expérience, c’est le même processus que vous devez suivre

  • Ressentir ce que vous désirez réellement – quel pouvoir désirez-vous reprendre dans la conduite de votre vie ?
  • Oser aller dans le sens de ce que vous désirez et commencer d’agir sans attendre la permission ou suivre les conseils si gentiment offerts par vos proches
  • Demander de l’aide pour avancer là où vous ressentez des difficultés pour aller au bout de votre liberté … et, savoir quitter l’aide lorsque celle-ci n’est plus nécessaire
  • Agir concrètement tout en composant avec les conséquences qui découleront obligatoirement de votre nouvelle manière de vivre.

Ce n’est pas confortable, je vous l’avoue, mais, au bout du chemin se trouve votre liberté.

Suivez un plan bien précis qui soit réaliste avec votre situation, en commençant par des petites choses. Cette manière d’agir vous redonnera confiance.

A chaque pas, à chaque succès, réjouissez-vous et préparez le pas suivant.

  • Prendre conscience que ce n’est pas parce que vous changez que les autres vont forcément changer et entrer dans votre nouvelle perception.

Vous aborderez souvent les situations en y mettant un « MAIS » - annulant ainsi le pouvoir que vous avez.

Remplacez ce « mais » par « ET ». Exemple : Je vais faire un repas qui me ressemble et il est bien possible qu’elle aime, comme il est également bien possible qu’elle n’aime pas.

En ayant ce genre de pensée, vous vivrez les évènements autrement.

Je vous retrouve vendredi pour vous donner la 6ème clé.

Très bonne journée à vous et à  bientôt.

N’hésitez pas à réagir ou à apporter votre contribution à cet article en laissant un commentaire.

 Merci beaucoup de parler de cet article autour de vous 

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+. Si vous l'avez trouvé sympa, bien sûr ! 

Commenter cet article

pilleron 21/05/2014 19:36

merci madeleine pour ton eclairage, je vie actuellement la même chose
apres 15 d'une personne qui avait le pouvoir sur ma vie
j'ai pris la descision de dire non, ce n'est pas facile tous les jours, je me fais accompagner
merci je t'embrasse

Madeleine Moreau 21/05/2014 21:01

Coucou,
Merci d'avoir osé poster ton témoignage. Oui, je comprends, ce n'est pas facile. Parfois c'est la seule chose possible pour retrouver sa liberté et pouvoir déployer toute la dimension de sa vie. L'accompagnement peut t'aider à entrer de plus en plus dans ta vraie vie et à regarder l'à-venir avec confiance.
Courage, je t'embrasse.