Le goût … quel goût a ta vie ?

Publié le par Madeleine Moreau

L’assiette du bonheur ou la pomme empoisonnée

 

Le goût … quel goût a ta vie ?

Jean est un bon vivant.

Toujours levé avec le soleil, couché aux premières lueurs des étoiles, rien ne semble le perturber.

A sa table les bonnes choses ont la première place, viennent ensuite les amis avec qui il prend plaisir à partager, non seulement ce qu’il dépose généreusement devant eux, mais aussi les joies simples de la vie, les questions philosophiques, les grands défis que les hommes ne cessent de se poser …

Chez lui, tout à bon goût.

Il n’y a pas longtemps, son médecin lui a annoncé qu’il était atteint d’un vilain cancer.

Ses amis sont venus, certains pour le soutenir, d’autres pour le plaindre, d’autres encore pour lui suggérer telle ou telle recette reconnue pour son pouvoir anti-cancer.

Jean n’a rien changé à sa manière de vivre.

Il a continué à se lever avec le soleil, même quand les séances de chimio le mettait à terre. Il a continué à se coucher aux premières lueurs des étoiles, même si le sommeil le fuyait.

A sa table, les bonnes choses, le bon vin, la bonne humeur n’ont pas laissé place à la diète, au régime, bien au contraire.

La seule chose qu’il a changé, ce sont les sets de table.

Jean a en effet demandé à un ami graphiste de créer une assiette du bonheur et une pomme empoisonnée.

Si un jour, Jean vous invite à sa table, avant qu’il ne dépose devant vous une assiette généreusement garnie, il vous invitera à méditer sur ce qu’il désire transmettre avant que la maladie ne vienne mettre un terme à sa vie : « La vie, finalement, elle t’offre deux choses : l’assiette du bonheur ou la pomme empoisonnée – à toi de prendre ce que tu désires ! »

Comme se serait simple si la vie nous offrait deux choses.

Qui serait stupide au point de choisir la pomme empoisonnée ?

Pourtant, n’est-ce pas ce que nous choisissons bien souvent ?

Une belle pomme, celle qui nous apparaît juteuse au plus haut point, qui est sans défauts, brillante, bien en chair, fraîche et tellement attirante … a la place de l’assiette qui propose des mets que nous n’aimons pas, même si nous savons qu’ils sont bons pour nous !

Nous choisissons ce qui nous attire, ce qui nous semble avoir meilleur goût, ce qui présente le mieux … et ce n’est pas toujours l’assiette du bonheur !

Goûter – Le vrai goût de la vie  

Mon coach de vie m’a souvent accueillie au début d’un entretien, par cette petite phrase : « Comment va ta vie ? »  Ce qui revient à demander : « Quel goût à ta vie ? »

Combien de fois lui ai-je dit qu’elle n’avait pas si bon goût que ça, que je n’arrivais pas à accueillir (prendre et manger) ce qu’elle me donnait, que je n’avais pas goût (appétit), qu’elle était amère, sans goût, sans en-vie …

Le sens du goût peut être abordé plus largement que simplement au niveau de nos papilles.

Le goût – un sens à découvrir ou à redécouvrir. Durant cet été, c’est-à-dire, entre le 7 juillet et le 15 août, auriez-vous envie de vous arrêter pendant  3 jours pour développer ce sens et les 4 autres qui l’accompagnent ? 

Oui ? Prenez simplement contact

3 jours pour développer la richesse des 5 sens

Je serais heureuse de vous accompagner dans cette démarche

Je vous souhaite une excellente journée, à bientôt.

 

Merci beaucoup de parler de cet article autour de vous

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+. Si vous l'avez trouvé sympa, bien sûr ! 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article