Se reconnecter au réel

Publié le par Madeleine Moreau

Un pont pour traverser les difficultés

Je ne sais pas ce qu’il en est pour vous, en règle général, je n’aime pas les mauvaises surprises, encore moins les difficultés qui surgissent toujours au mauvais moment !

Ce n’est pas parce que j’ai fait un immense travail sur moi (et je le continue) que ma vie se présente chaque matin sous un ciel bleu sans nuages …

Lorsque surgit une difficulté, lorsque je suis face à une mauvaise surprise, je commence tout d’abord par m’énerver, ce qui me conduit à « râler, rouspéter », mais cela ne change pas la situation.

Même si j’ai intégré que la reconnexion au réel, le lâcher prise, la prise de distance est la meilleure attitude pour percevoir autrement ce qui me « tombe dessus », j’ai toujours une réaction primaire lorsque ça ne va plus comme je le voudrais. 

Se reconnecter au réel

Cela me fait penser à mon petit-fils qui a 3 ans et qui, l’autre jour, s’énervait parce que la locomotive sortait des rails, parce qu’il ne trouvait comment construire un pont. Il s’est écrié : « Mais ça m’énerve ! » « Qu’est-ce qui t’énerve ? » « Mais le train, il veut pas aller où je veux ! »

J’ai souri, c’était tellement plein de fraîcheur et d’innocence.

A y regarder de plus près, j’agis comme mon petit-fils lorsque les choses ne vont pas dans le sens que je veux.  

Se reconnecter au réel

Je vais reprendre la scène qui se déroulait devant moi lorsque mon petit-fils s’est énervé.

Il voulait construire un pont … mais il n’avait pas mis la pièce correspondante pour relier les deux parties nécessaires … ce qui fait que sa locomotive tombait dès qu’elle arrivait sur le pont.

Alors bien sûr, c’est le train qui n’allait pas !

Bon, il a 3 ans … et nous sommes adultes, donc nous devrions réagir autrement, pourtant …

J’ai donc pris la bonne pièce, lui est montré. Il l’a mise en place et sa locomotive, ainsi que les wagons ont traversé le pont sans problèmes.

Se reconnecter au réel, c’est regarder la situation telle qu’elle est.

Rien de plus simple …

Pas besoin de s’énerver …

Pourtant, ce n’est pas l’attitude que nous adoptons d’office.

Etre face à une difficulté, une mauvaise surprise ou une épreuve, fait naître cette sensation que le pont s’est cassé, que notre locomotive (dynamisme), nos wagons (ce que nous véhiculons) déraille pour un rien.

On a alors l’impression que la vie se tourne contre nous. Il n’en est rien.

Dans le 90% des cas, il s’agit simplement de prendre le temps de regarder la situation, ne serait-ce que pour voir les opportunités qui vont nous permettre de traverser en toute sécurité.

Se reconnecter au réel, c’est aussi prendre les choses comme elles sont.

Il ne sert à rien de chercher un coupable … d’ailleurs, bien souvent, il n’y en a pas ! Et s’il y en a un, ça ne change pas grand-chose !

Prendre les choses comme elles sont permet de casser cette partie de nous qui peut être rigide et compacte. Une rigidité qui nous conduit à la certitude que la mauvaise surprise ou la difficulté est fondamentalement mauvaise, que tout nous veut du mal.

Prendre les choses comme elles sont libère de l’espace pour retrouver un peu plus de paix et de sérénité.

Un petit exercice à faire

La prochaine fois que vous serez face à une mauvaise surprise ou une difficulté, prenez conscience de l’attitude que vous prenez instinctivement.

Visualisez la réaction d’un enfant de 3 ans qui s’énerve parce que ça ne va pas comme il veut.

Revenez à votre état d’adulte et regardez la situation telle qu’elle est.

Prenez les choses comme elles sont et essayez de trouver comment vous pouvez traverser (trouver le pont) ce moment désagréable.

Si cet exercice vous aide, je serais heureuse que vous le partagiez, laissez-moi un message.

Je vous souhaite un excellent week-end, à bientôt.

Merci beaucoup de parler de cet article autour de vous

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+. Si vous l'avez trouvé sympa, bien sûr ! 

Commenter cet article

gisele 27/06/2014 13:05

merci madeleine pour cet article si plein de fraicheur . Cela me redonne un peu de recul pour effectivement me reconnecter au réel . Depuis quelques temps j'ai tendance à vivre sur les nerfs et à perdre très rapidement patience .
merci encore de jeter un coup d'oeil sur mon blog et voir ce qu'il devient.

Madeleine Moreau 27/06/2014 13:12

Bonjour Gisèle,

Merci pour ton post qui dit en quelques mots en quelles autres circonstances il est possible de regarder comment se reconnecter au réel.
Qu'est-ce qui me met sur les nerfs, pourquoi je perds si rapidement patience ... Le réel et le regard posé sur la situation peut t'aider à trouver le pont qui conduit à plus de paix.
Je suis retournée sur ton blog, continue !
Bonne fin de journée
Madeleine