Toucher … quoi de plus naturel !

Publié le par Madeleine Moreau

Un geste pas si naturel !  

Toucher … quoi de plus naturel !

De la poignée de main que l’on donne, à cette même main qui effleure le tissu d’une robe ou d’une veste, le toucher semble être quelque chose de très naturel.

Pourtant, ce geste qui devrait être naturel, s’accompagne bien souvent de restrictions.

Tout dépend, il est vrai, de notre environnement social et éducatif. Si vous êtes du Brésil, le toucher est quelque chose de très important, si vous venez des contrées nordiques, le toucher est pour ainsi dire inexistant – ceci dans les relations.

Combien de fois ai-je entendu, lors de mes expositions, des parents s’écrier : « Touche pas, regarde avec les yeux, pas avec les mains ».

Pourtant, c’est un sens qui est inné. Nous avons besoin de toucher pour sentir les textures, les matériaux. Nous avons besoin de toucher pour montrer notre affection, notre amour. Nous avons besoin de toucher pour ressentir la chaleur, le froid.

Et, nous concernant, nous avons besoin de nous toucher, ne serait-ce que pour prendre soin de notre corps. Le toucher lorsque nous mettons une crème hydratante, lorsque nous avons mal, lorsque nous touchons une tension …

C’est un geste qui se fait naturellement, pas forcément avec conscience.

Le toucher – un sens à développer

Toucher … un geste, je pourrais dire banal, du moins pour ce qui est en-dehors de notre bulle de protection.

Qui ne tâte pas un melon, un concombre, une pastèque avant de l’acheter ? Presque tout le monde !

Qui ne passe pas sa main sur une surface plane pour sentir la fraîcheur du marbre ou les sillons du bois ? Presque tout le monde !

Qui n’hésite pas à prendre dans ses bras une personne proche qui traverse un moment difficile ? Quelques-uns !

Qui va manifester sa joie et remercier d’une grande accolade une personne pour ainsi dire inconnue qui lui fait un reflet positif ? Pour ainsi dire personne ! La pudeur reste de mise.

En y regardant de plus près, la manière dont nous vivons ce sens varie d’une personne à l’autre.

Timide, exubérant, réservé, sans pudeur … nos gestes reflètent quelque chose de nous dans la relation que nous avons avec l’environnement matériel et humain.

Le toucher – un sens à développer. Durant cet été, c’est-à-dire, entre le 7 juillet et le 15 août, auriez-vous envie de vous arrêter pendant 2 ou 3 jours pour développer ce sens et les 4 autres qui l’accompagnent ? 

Oui ? Prenez simplement contact

3 jours pour développer la richesse des 5 sens

Je serais heureuse de vous accompagner dans cette démarche

Je vous souhaite une excellente journée, à bientôt.

 

Merci beaucoup de parler de cet article autour de vous

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+. Si vous l'avez trouvé sympa, bien sûr ! 

Commenter cet article