Une oreille pour écouter et entendre

Publié le par Madeleine Moreau

Rencontre et dialogue au cœur de soi 

Une oreille pour écouter et entendre

Je ne sais pas si vous avez vu cette vidéo qui montre un jeune brésilien sourd et aveugle de naissance suivre le match de son pays à la coupe du monde.

Cela paraît impossible, n’est-ce pas ?

Et pourtant …

Avant d’aller plus loin, regardez …

Incroyable, extraordinaire, ne trouvez-vous pas ?

Lorsque j’ai vu cette scène diffusée aux nouvelles de 20h, j’ai ressenti une grande émotion.

En quelques minutes, vous prenez conscience de l’importance des 5 sens que je vous présente depuis une semaine.

Une oreille pour écouter et entendre

Aujourd’hui je vous parle d’écoute, du sens de l’ouïe.

Sans doute le sens le plus important lorsque nous effectuons un travail sur soi.

Il y a plusieurs manières d’écouter : attentivement, discrètement, avec empathie …

Comme il y a plusieurs manières d’entendre : ce que nous voulons entendre, ce que nous pensons entendre, ce que nous refusons d’entendre, ce que nous dit l’autre …

La vidéo que vous venez de voir nous montre une autre manière d’écouter et d’entendre, celle d’écouter et de répondre à une attente qui ne peut pas être exprimée à cause du handicap.

Et c’est souvent ce qui se passe en nous lorsqu’il s’agit d’écouter ce qui se passe en soi.

D’une certaine manière, nous pouvons nous sentir sourd et muet, privé de la vue, éprouvant de la difficulté à sentir, à goûter la densité de nos émotions, à toucher la vie qui se manifeste au plus profond de nous.

Ecouter ce qui se passe en soi, ce qui se dit en nous n’est pas si évident.

Il faut faire la différence entre ce qui appartient à nos dialogues cérébraux, ces dialogues que nous menons, souvent sans en avoir conscience, à partir de nos idées, de nos croyances et ceux qui nous conduisent à capter dans le murmure de notre sensibilité les mots qui vont nous permettre de mieux nous connaître.

Il faut faire la différence entre ce qui appartient à la compréhension de ce que nous entendons d’autrui, de ce que nous partageons et l’intelligence de la vie qui nous anime et d’une certaine façon nous instruit.

Apprendre à s’écouter ou écouter ce qui se dit en soi demande bien souvent à entrer dans un apprentissage de l’écoute.

L’ouïe – un sens à découvrir ou à redécouvrir. Durant cet été, c’est-à-dire, entre le 7 juillet et le 15 août, auriez-vous envie de vous arrêter pendant  3 jours pour développer ce sens et les 4 autres qui l’accompagnent ? 

Oui ? Prenez simplement contact

3 jours pour développer la richesse des 5 sens

Je serais heureuse de vous accompagner dans cette démarche

Je vous souhaite un excellent week-end, à bientôt.

 

Merci beaucoup de parler de cet article autour de vous

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+. Si vous l'avez trouvé sympa, bien sûr ! 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article