Voir … quoi de plus naturel !

Publié le par Madeleine Moreau

Avez-vous la bonne vue ?

 

Voir … quoi de plus naturel !

Je ne me lasserais jamais de contempler la beauté de la nature en cette période de l’année.

Le bleu profond du lac, les alpes encore enneigées à l’horizon, la multitude des coquelicots au rouge profond et délicat qui parsèment les champs de blé encore vert.

Et, dans mon jardin, la première rose qui s’est ouverte durant la nuit, répondant à un puissant élan de vie suscité par l’orage qui avait éclaté quelques heures auparavant.

A chaque fois, je ne peux m’empêcher de contempler et de me réjouir d’assister une fois de plus à un miracle, le miracle de la vie.

M’extasier, manifester le bonheur que me procurent ces différents tableaux aux couleurs d’été, cela me semble tellement normal.

Pourtant, il m’est arrivé d’énerver des personnes avec mon enthousiasme à partager ce bonheur … « ben quoi, c’est que des fleurs … ouai, c’est beau, mais c’est pas extraordinaire, j’ai déjà vu des paysages plus beau … »

J’en conclus que nous n’avons pas tous le même regard, la même sensibilité lorsque nos yeux s’arrêtent pour regarder la nature.

Cet émerveillement, je l’ai partagé, il y a quelques années, à Marc qui était aveugle de naissance.

Nous nous promenions, un soir d’été. Je me suis exclamée, comme d’habitude, en regardant le ciel : « Marc, regarde comme les étoiles brillent ce soir » … avant de me rendre compte que je demandais à un aveugle de voir ce que je voyais !

Je me suis excusée, je me suis sentie nulle de nulle … et lui m’a répondu : « Ne t’excuse pas, il y a une telle musique dans ta voix, que je peux voir les étoiles et je te remercie de me permettre de les sentir ».

Ce moment, je crois que je ne l’oublierai jamais.

La vue – un sens à développer

Regarder, s’émerveiller, s’extasier, ressentir de la joie, du bonheur et contempler la beauté perçue au-delà de ce que les yeux peuvent capter, avez-vous conscience de cette capacité que vous avez ?

Bien sûr, il y a la nature – en toute saison, même dans le désert ou au milieu de l’océan – il y a aussi l’environnement matériel et l’environnement humain.

Parlons de l’environnement humain, de la manière dont nous regardons les autres, plus particulièrement les personnes qui nous sont proches.

Il y a plusieurs manières de les regarder, de les percevoir. Tout dépend de la direction vers laquelle nous orientons notre regard : sur les défauts, ce qui nous heurte, nous déplaît, ou, sur les qualités, les actions, les réalisations personnelles.

Il y a de multiples façons d’exprimer ce qui constitue la beauté intérieure, et chaque être humain l’exprime comme cela lui est possible. A nous de la découvrir et de nous y arrêter.

La vue – un sens à développer. Durant cet été, c’est-à-dire, entre le 7 juillet et le 15 août, auriez-vous envie de vous arrêter pendant 2 ou 3 jours pour développer ce sens et les 4 autres qui l’accompagnent ?  

Oui ? Prenez simplement contact

2 – 3 jours pour développer la richesse des 5 sens

Je serais heureuse de vous accompagner dans cette démarche

Je vous souhaite une excellente journée, à bientôt.

 

Merci beaucoup de parler de cet article autour de vous

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+. Si vous l'avez trouvé sympa, bien sûr ! 

Commenter cet article