Une habitude à changer

Publié le par Madeleine Moreau

Avant qu’il ne soit trop tard

Savez-vous que vous êtes sans cesse une pièce nécessaire dans l’harmonie de l’Univers ?

Et pourtant, nous pensons qu’il y a d’un côté notre vie humaine, de l’autre la vie matérielle, ou, si vous préférez, tout ce qui doit nous permettre de vivre.

Bien sûr, il ne faut pas généraliser, il y a tout un mouvement qui se crée pour nous sensibiliser à l’urgence de prendre soin de la planète comme nous prenons soin de nous-mêmes.

Mais, en sommes-nous conscient, en êtes-vous conscient ? 

Une habitude à changer

Hier, j’étais en déplacement.

J’aime regarder les paysages que je traverse, même si je les connais très bien.

C’est toujours un bonheur de voir les préalpes se dessiner à l’horizon, de regarder le lac et ses dizaines de petits voiliers qui tracent leur route sous le vent, de repérer dans le ciel le déplacement d’une montgolfière et de m’émerveiller des massifs de roses qui ornent les jardins.

Il y a cependant une chose qui m’attriste.

Mon regard est également attiré par les déchets qui s’accumulent sur les bas-côtés de la route : bouteilles en verre et en pet, sacs qui viennent d’un célèbre fast-food, plastics de tous genres …

Je ne peux m’empêcher de me demander si les gens agissent la même chose chez eux !

Oui, je suis attristée de voir cela, et, je dois bien le reconnaître, il m’arrive aussi de jeter quelque chose par la fenêtre … et je me dis : c’est pas grave, ce n’est qu’un papier de bonbon » !!!

Changer nos habitudes

Nos attitudes parlent de nos habitudes et c’est ce que nous devons apprendre à changer.

Nous le savons tous et toutes, ce que nous jetons par-ci, par-là, finissent par créer des conséquences désastreuses sur le climat.

Le temps des vacances, la période des festivals qui se déroulent un peu partout, les aires de pic-nic au bord des routes, augmente considérablement les micros-particules qui vont nuire à la faune et à la flore.

Bien sûr, il y a les ouvriers de la voirie qui ramassent sans rechigner nos déchets laissés n’importe où, mais ils ne peuvent pas tout nettoyer.

Aujourd’hui, j’ai envie de vous inviter, et par la même occasion de m’inviter également, à changer nos habitudes.

C’est tellement simple de changer une habitude …

  • Dans votre voiture, par exemple : emportez toujours avec vous un petit sachet pour y mettre vos mouchoirs, vos papiers de bonbon, la bouteille de pet vide, etc … et videz-le dans une poubelle à chaque arrêt.
  • Sur la plage : prévoyez deux sachets différents, un pour les déchets gras, un autre pour les papiers, ce qui se recycle. (La même chose pour une balade en forêt ou en montagne.)
  • Interdisez-vous de laisser derrière vous le moindre déchet.

Une sensibilisation de choc

Si vous pensez que ce n’est pas si grave de laisser un déchet dans la nature, qu’il va se désagréger au fil du temps, que tout se recycle (ne serait-ce qu’un mouchoir en papier), regardez cette vidéo qui pourrait vous faire changer d’avis.

 

Alors, pensez-vous que le fait de changer nos habitudes pourrait apporter quelque chose de bon à notre planète ?

Je vous souhaite un excellent week-end, à bientôt.

Merci beaucoup de partager cet article autour de vous

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+. Si vous l'avez trouvé constructif, bien sûr ! 

Publié dans Divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article