« Résilience » « Croissance » « Réalliance » (7)

Publié le par Madeleine Moreau

Une autre vision de la vie

Nous aimerions recevoir ce qu’il y a de meilleur dans notre vie.

Pouvoir écrire les mots qui ouvrent notre cœur aux dimensions de l’Univers.

Réaliser nos rêves sans avoir à nous battre pour atteindre nos objectifs. 

« Résilience » « Croissance » « Réalliance » (7)

Mais, comme dans une partie de scrabble, nous nous retrouvons parfois avec des lettres qui forment des mots imprononçables, qui ne donnent aucun point, qui nous font perdre la partie.

D’accord, la vie n’est pas une partie de scrabble, c’est juste une image pour traduire cet inconfort que toute personne peut rencontrer dans sa vie et qui la met dans la difficulté de percevoir ce qu’elle pourrait faire pour changer le jeu.

Comme annoncé dans l’article précédent, voici quelques pistes susceptibles de vous aider à discerner si le coaching de vie peut vous aider à atteindre vos objectifs de vie.

Les entraves de la vie

Le manque de confiance en soi :

  • Véritable entrave de la vie, ce manque vous empêche d’oser vous projeter dans des objectifs à long terme.

Inconsciemment vous pensez que :

  • Vous n’y arriverez pas
  • Quelque chose arrivera pour vous barrer la route
  • Les autres sont plus doués que vous
  • Vous n’avez pas les potentialités et encore moins les capacités pour relever des défis

La peur de s’affirmer :

  • Si vous avez toujours donné de l’importance aux autres, au point de vous oublier ou de minimiser vos besoins, vous êtes face à une entrave qui vous empêche de réaliser vos rêves les plus profonds.

Vous donnez plus d’importance :

  • Au bonheur des autres
  • Au bien-être des personnes qui vous sont proches
  • À l’avis et l’opinion des autres

Le manque d’estime envers vous :

  • Avoir de l’estime pour soi est quelque chose de primordiale pour s’ouvrir aux autres. Cette estime revient à s’aimer soi-même, au-delà de ses imperfections, de ses faiblesses.

Ce manque d’estime vous :

  • Garde prisonnier/ère d’une image négative de vous
  • Déclenche un auto-jugement néfaste lorsque vous êtes face à une difficulté
  • Vous enferme dans une solitude difficile à supporter
  • Bloque votre capacité à aimer et à vous émerveiller
  • Fait de vous une victime chronique

Souvent reliées les unes aux autres, ces entraves peuvent avoir des conséquences plus ou moins lourdes dans sur votre chemin de vie. Elles peuvent vous empêcher de vous réaliser pleinement dans une ou plusieurs réalités de votre vie : vie professionnelle – vie affective – vie relationnelle – vie personnelle.

Y-a-t-il une réalité de vie (ou plusieurs) dans laquelle vous n’arrivez pas à vivre pleinement ce que vous aimeriez vivre ?

Si la réponse est positive, une aide extérieure pourrait vous aider à éliminer cette entrave.

Les étapes de la vie

Nous traversons des étapes de vie plus ou moins déstabilisantes. Etapes qui éveillent en nous des questions existentielles ou des remises en questions mettant en jeu le sens que nous avons toujours désiré trouver.

Ces étapes peuvent être :

  • Les passages d’une décennie à une autre.

Bien souvent nous sommes confrontés à des questions existentielles au mitan de la vie (50 – 60 ans)

A de nouveaux défis professionnels ou autre orientation (40 ans)

A la réalité de l’approche de la fin de notre vie (70 – 80 ans) avec tout ce que cela comporte (succession, perspective d’entrée dans un EMS, lâcher prise des engagements, etc. La fin de notre vie peut se préparer.

Il y a d’autres étapes, comme :

  • Le passage entre sa vie de célibataire et l’entrée dans la vie de couple.

Même si au début « l’amour fait pousser des ailes », certaines personnes sont confrontées à des difficultés mettant en danger l’harmonie du couple : partage des biens, acceptation d’opinion divergente, liberté de l’autre et de la sienne, projets communs, etc.

  • Devenir parents ou l’arrivée d’un deuxième enfant, ou encore l’acceptation d’une stérilité.

Ces étapes peuvent être vécues plus ou moins bien. Certaines difficultés de vie rencontrées ne mettent pas en cause l’arrivée d’un enfant, mais concernent la sphère de la vie privée : manque de sommeil, surcharge de responsabilités, vie relationnelle, etc.

  • Changement d’un emploi ou un déménagement.

Difficulté de faire face au changement, stress, angoisse, etc.

  • Un divorce, une séparation, un deuil.

Une étape à vivre qui demande à reconstruire sa vie sans l’autre. Les points de repères acquis s’effacent, il faut en retrouver d’autres.

 

Passer d’une étape à une autre c’est grandir un peu plus. C’est aussi réveiller en soi des zones d’insécurités qu’il faut pouvoir traverser le plus sereinement possible.  

Etes-vous dans une étape qui provoque des difficultés existentielles en vous ?

Si la réponse est positive, une aide extérieure pourrait vous aider à éliminer cette entrave.

L’histoire de sa vie et ses conséquences

Notre histoire de vie agit sur nos choix, nos décisions jusqu’au jour de notre mort.

Lorsque cette histoire comporte des zones de souffrance plus ou moins importantes, lorsqu’elle nous empêche de réaliser ce qui donnerait du sens à notre vie, lorsqu’elle est un frein à l’épanouissement, en parler, délier ce qui nous empêche d’avancer, ou simplement vivre l’aspiration à entrer dans sa liberté personnelle, sont autant de raisons qui peuvent conduire à entreprendre un cheminement de croissance.

C’est aussi la porte d’entrée pour vivre une résilience profonde qui conduit peu à peu à la paix intérieure et à faire la paix avec ce qui a été.

Dans le prochain article, je vous parle de la réalliance.

Je vous souhaite une bonne journée. A bientôt ! 

__________________________________________________________

Je vous invite, si vous en avez le temps, de réagir par un commentaire. Votre contribution serait précieuse pour les lecteurs et pour moi. Merci.

__________________________________________________________

Merci beaucoup de partager cet article autour de vous

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+. Si vous l'avez trouvé constructif, bien sûr ! 

Commenter cet article