La routine : bonne ou mauvaise - diagnostic

Publié le par Madeleine Moreau

Qu’est-ce qu’une routine ?

C’est ce que vous faites instinctivement. Mais cela, vous le saviez déjà !

Mais avez-vous pris conscience qu’il y a des routines qui sont bonnes, c’est-à-dire qui ne vous posent pas de difficultés dans votre manière de faire et d’autres qui sont mauvaises car elles vous empêchent d’accéder à d’autres façons de faire.

Regardons cela de plus près : 

La routine : bonne ou mauvaise - diagnostic

Au supermarché, vous vous dirigez instinctivement vers les rayons où vous savez que vous trouverez les denrées qui vous sont familières. Vous ne vous intéressez pas spécialement aux nouveautés, sauf s’il y a une dégustation.

Vous faites de vos courses une routine … rapidité, efficacité, budget tenu … une routine qui est devenue une habitude.

Est-ce une bonne routine ou une mauvaise ? Si cela vous convient, vous la jugerez bonne, si par contre, cela ne vous convient pas, vous la jugerez mauvaise et vous progresserez dans une autre manière de faire vos courses… sauf si vous n’avez pas envie de changer vos habitudes.

Dans la vie, n’agissons-nous pas, bien souvent, comme si il n’y avait à notre disposition que 3 ou 4 rayons pour nous alimenter ?

Nous vivons beaucoup de choses par routine, par habitude, sans prendre conscience qu’il y a plein d’autres perspectives qui s’offrent à nous.

Je me souviens avoir vécu presque tous les dimanches de l’année avec la même routine : dimanche beau = promenade – dimanche pluvieux = jeu de cartes.

Samedi c’était les courses, repas de midi dans le resto du supermarché, ménage l’après-midi.

Une autre routine : lorsque je travaillais en usine, je passais toujours par le même chemin, mon parcours était minuté à la seconde près alors qu’il y avait d’autres possibilités.

Si vous cherchez bien, je pense que vous trouverez d’autres routines dans votre vie.

En ce qui me concerne, tant que cela ne me gênait pas, je trouvais tout à fait normal de vivre à la couleur d’un papier à musique. Pour moi, c’était de bonnes habitudes.

C’est lorsque le changement est intervenu que je me suis rendue compte qu’elles n’avaient pas été si bonnes que ça.

Face au changement, vos routines se cassent le nez !

Dans la formation que je donne : « Faire face au changement », la difficulté qui est souvent nommée est justement la routine.

Soudain, il faut changer ses habitudes, vivre autrement ou ailleurs, découvrir de nouveaux paysages, de nouveaux/elles collègues, et souvent, c’est là que la perception du changement de routine se fait ressentir.

La routine consiste à vivre une habitude qui est une manière d’agir, de penser et de ressentir. Elle s’acquière à force de répétition, devient une seconde nature qui a un impact sur l’ensemble de votre vie.

Ne pas se laisser gagner par la routine

Même si la routine que vous avez installée dans votre vie vous semble bonne, dans le fond, elle est un frein à votre épanouissement.

En prenant toujours le même chemin pour aller travailler, je croisais toujours les mêmes personnes, sans me donner l’opportunité d’en rencontrer d’autres.

Je voyais toujours le même paysage et je n’y faisais même plus attention. Le ressourcement que je peux vivre dans le contact avec la nature devenait très limité.

En minutant mon parcours, je cultivais ma capacité de contrôle et je perdais une certaine liberté, parce que, en y regardant bien, je sais dans d’autres domaines, combien de minutes m’étaient nécessaires pour me rendre à la gare, combien de temps il me fallait pour me rendre à un rendez-vous, etc. Et, si par malheur, je croisais une personne qui me saluait, je craignais comme la peste le fait qu’elle puisse vouloir échanger quelques mots.

Et pourtant, je vous assure, je vous aurais dit à cette époque : Je n’ai aucun problème avec le changement, je n’ai aucun problème avec mon emploi du temps, je n’ai aucune problème avec ma vie !

La routine, lorsque je la regarde aujourd’hui, je peux la comparer à une prison … 4m sur 4, toujours le même chemin de ronde, toujours la même décoration aux murs !

Si en ce moment même, vous avez repéré dans votre vie un mouvement qui s’apparente à de la routine, c’est une bonne chose. Au moins vous en prenez conscience.

C’est une bonne chose car vous pouvez agir sur ce qui vous pousse à vivre cette routine.

Conclusion

Même si la routine dans laquelle vous êtes installé/e vous semble confortable, à la longue elle vous empêche d’expérimenter d’autres manières de vivre, de découvrir de nouveaux horizons.

Souvent, la perspective d’un changement, qu’il soit désiré ou pas, va éclairer ce que vous vivez comme routine. Vous ressentirez le besoin de combler ce que vous perdez et vous aurez à gérer la frustration ressentie.  

Si vous ressentez le besoin de vivre dans plus de liberté, plus d’espace, si vous aspirez à élargir vos horizons, vous pouvez commencer à travailler sur ce qui vous pousse à vivre certaines choses dans votre vie comme une routine.  

A bientôt.

Merci beaucoup de partager cet article autour de vous

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+. Si vous l'avez trouvé constructif, bien sûr ! 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article