C’était écrit …

Publié le par Madeleine Moreau

Vous est-il déjà arrivé de penser cela ?

Personnellement, oui. Il y a eu des moments dans ma vie où j’ai dit : « Ils avaient raison, je ne réussirais jamais, je ne ferais rien de bien dans ma vie. »

Ces « ils », ce sont plusieurs personnes qui ont côtoyé mon monde d’enfance et d’adolescence.

Je ne savais pas encore que je pouvais écrire l’histoire de ma vie et je croyais qu’ils savaient ce que je devais vivre et ce que je deviendrais plus tard.

Je portais en moi des rêves extraordinaire que j’étouffais au fur et à mesure qu’ils se manifestaient.

C’était écrit …

Il y a eu un moment dans ma vie où j’ai dû prendre conscience que c’était à moi et à moi seule d’écrire l’histoire de ma vie.

Je ne peux pas dire quand, exactement, cela s’est produit, il y a eu tellement de plumes que j’ai dû récupérer, tellement de pages que j’ai eu à corriger, rectifier ou détruire.

Ecrire l’histoire de sa vie, ce n’est pas faire une biographie. Il ne s’agit pas de papier, de reliure, de plume d’encre ou d’un clavier.

Ecrire l’histoire de sa vie, c’est faire des choix, prendre des décisions, poser des actes qui partent de notre être, de notre liberté d’être qui nous sommes profondément.

Si vous avez laissé quelqu’un décider de votre vie, reprenez votre « plume ». Si vous avez la sensation que vous écrivez l’histoire de quelqu’un d’autre, rendez-lui sa « plume ».

A demain …

Merci beaucoup de partager le calendrier de l’Avent autour de vous

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+.

Publié dans Avent 2014

Commenter cet article