Gratuité de l’amour

Publié le par Madeleine Moreau

A l’approche des fêtes de fin d’année, nombreuses sont les personnes qui ressentent plus fortement leur solitude.

Il y a toutes celles qui, âgées, vivent les quelques mois, années dans un home, un établissement spécialisé. Certaines n’ont plus de famille et se retrouvent isolées après avoir dit A Dieu aux personnes qui leur était proches.

Il y a aussi, ne le nions pas, des personnes jeunes, très jeunes qui souffrent de la solitude, qui savent que Noël, le Réveillon, personne ne va les inviter, personne ne va penser à eux.

C’est une réalité. Elle semble dure, effroyable pour ceux et celles qui doivent l’affronter.

Gratuité de l’amour

C’est peut-être votre cas à vous qui arrivez sur cette page.

Je voudrais vous dire des mots qui remontent le moral, vous dire qu’il y a quelqu’un qui pense à vous. Ce ne sont que des mots qui n’éloignent pas ce que vous ressentez.

Je ne peux que vous souhaiter de rencontrer durant cette période difficile une personne qui vous fera rire, qui vous donnera envie de sourire, ne serait-ce que furtivement et qui poseront une empreinte de tendresse dans votre journée.

Et si vous n’êtes pas concerné par cette réalité, pensez à offrir ne serait-ce qu’un regard humain, un sourire à une personne qui est seule, qui est d’une manière ou d’une autre éloignée de tout cercle relationnel.

Devenez, pour un jour, quelques minutes, une de ces personnes qui sait combien il est important de se sentir « vivant » dans ce monde.

A demain …

Merci beaucoup de partager le calendrier de l’Avent autour de vous

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+.

Publié dans Avent 2014

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

gèm 03/12/2014 15:18

à imprimer sur le disque dure pour toute l'année, c'est tellement important un sourire une petite intention, cinq minute d'écourte en allant chercher le courrier quand on se sent trop seule au bord du désespoir. Bienvenue sur ton lieu de vacance, big bisous.