Les remords ne servent à rien

Publié le par Madeleine Moreau

Vous voyez toutes ces petites fleurs qui offrent leurs couleurs et leurs fragilités ?

Fermez les yeux pour mieux les voir.

Si vous êtes proches de chez moi, c’est l’hiver et des fleurs, il n’y en a pas beaucoup.

Sous la neige, aucun bulbe ne se dit en ce moment : « Il fait froid, il fait gris, je suis frigorifié, je gel, j’étais tellement mieux il y a quelques semaines encore ».

D’ailleurs, étant dépourvu du genre de pensées que nous avons, ils attendent patiemment le retour des beaux jours, se préparant déjà à l’effort qu’il leur faudra fournir pour grandir, percer la terre et nous offrir, le moment venu, l’émerveillement que procure leur apparition.

Les remords ne servent à rien

Penser sans cesse à ce que le passé était, à ce que nous avons perdu, à ce que nous n’avons pas eu, à ce qui n’est plus, c’est : cultiver des remords.

Accueillir l’aujourd’hui, croire que la vie nous donnera quelque chose de nouveau demain, sans chercher à savoir si ce sera bon ou moins bon, c’est : cultiver l’espérance.

Je vous souhaite de recevoir … demain … ce que vous souhaitez pour votre vie.

A demain …

Merci beaucoup de partager le calendrier de l’Avent autour de vous

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+.

Publié dans Avent 2014

Commenter cet article