Percevoir les cadeaux que la vie nous donne

Publié le par Madeleine Moreau

Nous venions d’avoir une dispute de couple.

Pour moi, c’était la fin du monde qui s’annonçait. Je ne supportais plus mon mari, il me semblait que je lui en voulais à mort.

Un ami, à qui je confiais ma colère et ma tristesse, m’a dit : « Ton homme, tu le regardes comme s’il avait un gros bouton sur le nez. Porte donc ton regard ailleurs et tu verras autre chose ! »

Il avait raison. Je regardais surtout notre dispute, que j’ai vu ensuite comme un simple coup de vent et où nous en sourions lorsque nous en parlons aujourd’hui, je ne voyais pas l’amour qu’il avait pour moi.

Cette expérience du « bouton sur le nez », je l’ai revécue de nombreuses fois et je pense que je la revivrais encore : face à des amis, des collègues de travail, des voisins, etc.

Percevoir les cadeaux que la vie nous donne

Et je peux vous le dire : regarder uniquement le bouton sur le nez, ça empêche tout simplement de voir qu’il y a aussi autre chose.

Ce serait dommage de nous approcher de la fête de Noël et de voir que le sapin est décoré avec des « boutons sur le nez », non ?

Alors, si en ce moment, vous avez le regard fixé sur quelque chose qui ne va pas, qui vous cause du chagrin, qui vous attriste, qui vous énerve au plus haut point, déplacez votre regard.

Je sais, ce n’est pas toujours évident, surtout si vous venez de vivre une rupture affective ou si vous venez de recevoir comme cadeau de fin d’année un licenciement, ou quelque chose de plus douloureux.

Mais, c’est bientôt la nuit de Noël, le moment où tout devrait devenir possible dans ce qui nous semble impossible. Peut-être verrez-vous une porte qui vient de s’ouvrir et qui vous permet de percevoir que la vie vous donne un cadeau avant l’heure. C’est le meilleur que je peux vous souhaiter aujourd’hui.

A demain …

Merci beaucoup de partager le calendrier de l’Avent autour de vous

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+.

Publié dans Avent 2014

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article