Quand on se sent mal, comment trouver un peu de bonheur ?

Publié le par Madeleine Moreau

Suite au dernier article, où je vous parlais de ces moments où vous vous sentez mal, où vous n’êtes pas bien dans votre peau, je vous donnais quelques pistes pour accueillir ce mal-être.

Aujourd’hui je vous présente, à la suite, quelque chose qui m’apparaît très important pour vivre le mieux possible dans la situation présente : trouver un peu de bonheur.  

Cela peut vous sembler impossible. Non seulement vous vous sentez mal, et voilà que je viens vous dire que vous pouvez trouver, au-delà de votre mal-être, un peu de bonheur !

Pourtant, que vous le vouliez ou non, rechercher ce qui vous procure un peu de bonheur est un antidote puissant pour diminuer votre mal d’être.

Cultivez des habitudes du bonheur

« Le bonheur n’est pas une chose toute faite. Il vient de vos propres actions. » Dalai Lama

Avez-vous déjà entendu cette citation ? Personnellement, elle me parle. Je ne suis pas de ces personnes qui croient que l’on peut être heureux en toute circonstance et tout au long de la journée. Je crois que le bonheur ce sont ces étincelles de vie qui rendent notre vie plus lumineuse, plus chaleureuse. Des petits moments dans la journée peuvent transformer nos difficultés en quelque chose de plus paisible.

Je suis d’accord pour dire que le bonheur vient de mes propres actions, en tout cas, de la manière dont j’accueille chaque opportunité, aussi petite soit-elle.

Vous pourriez penser que seule une personne qui n’a pas de difficulté peut affirmer une telle pensée. Je vous rassure tout de suite, des moments de blues, de tristesse, de mal en moi, j’en connais. Même si cela fait des années que je travaille sur moi, ces moments restent présent. Cette sensation de ne pas être pleinement heureuse, de ne pas me sentir à ma hauteur, de penser que je suis invisible pour les personnes que j’aime, je les connais encore.

Ce que je vais vous dire aujourd’hui ne me vient pas à la suite de lectures positives, mais simplement parce que c’est ce que j’applique aussi souvent que possible.

Je vous donne un exemple : 

Quand on se sent mal, comment trouver un peu de bonheur ?

Samedi, nous avons vécu une magnifique journée avec nos enfants et petits-enfants.

Pourtant, dès le début de notre périple (il y avait une course de chiens de traineaux dans ma région) j’ai ressenti une forte douleur au bas du dos … la douleur d’un lumbago naissant.

Difficile de marcher dans le froid, face à la bise et dans la neige.

J’aurais pu me plaindre à chaque pas.

Je me suis plainte, c’est vrai, surtout lorsque à la fin du repas il a fallu me relever.

Mais, je regardais les yeux émerveillés de mon petit-fils, son bonheur d’être assis dans son bob, tiré par son grand-papa, son rire, sa timidité devant les chiens.

Mon 2ème petit-fils, encore trop petit pour suivre les traces de son frère faisait grandir en moi un plein d’amour par son regard, ses sourires, ses mimiques.

A chaque fois ma douleur semblait s’éloigner, ce n’était qu’une sensation.

C’est cela, cultiver des moments de bonheur. Ma journée a été extraordinairement belle et heureuse. J’aurais pu pester contre le froid qui pénétrait mes vêtements, la douleur cuisante dans mon dos, la neige qui s’infiltrait dans mon cou. J’aurais pu râler de n’avoir pas pris, pour une fois, des analgésiques avec moi avant de partir. J’aurais pu cultiver mon petit côté victime qui subit plein de trucs au lieu de vivre des moments de joie.

Partager ainsi ma journée de samedi n’est pas anodin. C’est parfois par les petites choses désagréables que nous vivons que nous laissons ce sentiment de mal-être envahir notre espace intérieur.

C’est aussi dans les petites choses agréables que nous pouvons déceler combien le bonheur est à notre portée, il faut juste les voir, les accueillir et les cultiver.

Si en ce moment, vous traversez quelque chose qui ne vous est pas agréable, pas très confortable, vous pouvez faire autre chose : la liste de vos petits bonheurs.

Bien sûr, il vous faudra prendre un peu de recul, une feuille de papier et un crayon : « Le bonheur n’est pas une chose toute faite. Il vient de vos propres actions. »

Vous verrez, cet exercice, la liste que vous établirez sera magique.

  • Faites la liste de tout ce qui a bon goût en vous, toutes ces petites choses pour lesquelles vous ne pouvez qu’être reconnaissant/e.
  • Pensez aux personnes que vous aimez, qui vous aime. Pensez à vos enfants si vous êtes parents, à vos petits-enfants si c’est le cas.
  • Pensez aux choses qui vous rendent fière : une réussite, un défi relevé, quelque chose que vous avez donné et qui a apporté du bonheur, etc.
  • Faites une liste de ce que vous aimez, de ce qui vous passionne, de ce qui donne du sens à votre vie.

Je ne serais pas étonnée si vous me disiez que cette liste vous a permis de vous sentir mieux, plus reconnaissant/e, plus heureux/se.

Ce n’est qu’un petit exercice, mais au moins, c’est un exercice que vous pouvez continuer jour après jour, que vous pouvez relire en toute occasion.

Je vous souhaite une excellente journée, à bientôt.

Merci beaucoup de partager cet article autour de vous

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+. Si vous l'avez trouvé constructif, bien sûr ! 

Commenter cet article