Si vous lisez des livres de développement personnel, voici comment en tirer profit

Publié le par Madeleine Moreau

Lorsque vous achetez un livre de développement personnel, vous l’achetez parce que le titre vous attire, parce que vous pensez trouver au fil des pages la solution que vous recherchez depuis longtemps.

De même lorsque vous répondez à une offre attrayante, gratuite en plus, qui vous promet que votre vie changera en quelques jours grâce aux conseils promulgués.

Et, il faut bien le reconnaître, vous en retirez quelques profits, une certaine théorie qui vous aide sur le moment, qui vous permet de comprendre ce que vous devriez changer en vous.

La théorie c’est une chose, l’apprentissage autre chose

Vous en avez sans doute déjà l’expérience : la théorie permet d’approcher une problématique, l’apprentissage d’acquérir une pratique.

C’est essentiel.

Si vous lisez des livres de développement personnel, voici comment en tirer profit

Entre nous, iriez-vous chez un garagiste qui n’aurait appris son métier qu’en lisant des livres de mécanique ? Iriez-vous chez un médecin qui se serait formé uniquement en regardant des vidéos et en lisant des livres d’anatomie ?

Cela vous semble énorme … pourtant, c’est ce que vous faites si vous vous contentez uniquement de chercher une réponse dans les livres que vous lisez.

Vous vous remplissez de théorie, d’exemples qui semblent correspondre à ce que vous vivez, ressentez, mais vous n’arrivez pas à trouver le déclic qui changera radicalement votre vie.

Pour que quelque chose change, vous devez absolument entrer dans un apprentissage.

En quoi consiste cet apprentissage ?

Ce que je vais vous dire maintenant pourrait bien provoquer un déclic en vous.  

Pour cela, je vais prendre un exemple : Vous n’arrivez pas à trouver la motivation nécessaire pour atteindre vos objectifs. Les conséquences sont importantes, aussi bien dans votre vie professionnelle que personnelle. Vous voulez trouver cette motivation qui vous manque.

Vous achetez un livre, vous pouvez aussi télécharger un guide gratuit … qui bien sûr vous conduira à acheter une formation pour aller plus loin …

En vous, il y a de l’impatience de découvrir ce qu’il vous faut faire pour trouver cette motivation. Vous trépignez d’impatience de découvrir enfin la clé qui vous ouvrira la porte du succès.

Vous vous installez confortablement et vous vous lancez dans la lecture.

Au fil des pages, vous découvrez que l’auteur sait de quoi il parle : il parle de votre problème et les exemples donnés sont exactement à la couleur de ce que vous vivez. Et puis, il y a les pistes, les conseils, les exercices qui sont proposés … tout cela vous semble à votre portée.

Vous lisez le livre d’une traite. Il y a tellement de bons trucs que vous allez pouvoir mettre en pratique …

Trois mois plus tard, vous ne vous souvenez même plus des chapitres qui vous avaient si fortement interpellés. Votre vie a un petit peu changé, mais pas autant que vous l’auriez souhaité. Vous avez un peu plus d’énergie, mais il vous manque toujours cette motivation de fond.

Est-ce que le livre était bon, ou était-ce juste un « attrape-nigaud » ?

Il y a de très bons livres … d’autres moins bons, d’autres encore qui ne valent rien …

Mais ce n’est pas le débat d’aujourd’hui.

Disons que le livre que vous avez lu faisait partie des meilleurs. Alors, pourquoi n’avez-vous pas trouvé la clé de la motivation ?

Parce que vous l’avez lu comme si c’était un roman !

L’apprentissage ne consiste pas à lire d’une traite tous les livres qui parlent de votre problématique.

L’apprentissage consiste à vous rencontrer au centre du problème.

Autrement dit, vous devez vous arrêter à chaque chapitre. Vous devez regarder en quoi vous êtes concerné, vous devez faire des liens avec votre vécu, avec votre histoire, vous devez aller à la rencontre de vous dans la situation.

Pour qu’un livre en développement personnel puisse rejoindre le maximum de personnes, l’auteur donne des exemples, s’appuie sur une observation, sur des faits concrets.

Tous ces exemples, ces observations, ces faits peuvent vous ressembler, mais ce n’est pas encore de vous dont il est question. Vous pouvez vivre la même situation que Pierre, Jacques ou Paul, mais vous n’êtes ni l’un, ni l’autre.

Votre histoire, votre problème, votre difficulté peut avoir la même coloration, la même sonorité, tant que vous n’avez pas fait le lien et cerné ce qui vous est personnel, vous restez dans la théorie.

Et, il y a les pistes, les exercices qui vous sont suggérés. Là aussi, si vous ne mettez pas en pratique, jour après jour, de sorte à ce que cela vous touche au niveau émotionnel, rien de concret ne se produira.

Comment faire

Travaillez un chapitre à la fois … même si le chapitre ne vous parle pas particulièrement … reprenez-le jusqu’à ce que vous trouviez la correspondance qui parle de vous.

Si le chapitre comporte des exercices, faites les exercices, non pas en quelques minutes, mais en les étalant sur plusieurs jours. Certains exercices ne vous parleront pas au premier abord, vous n’en verrez pas l’utilité, vous penserez que vous pouvez sauter cette étape … c’est faux.

Si c’est un bon livre, l’auteur vous livre son expérience, sa maîtrise, son expertise … à vous de trouver comment l’exercice peut vous aider.

L’exercice vous propose de visualiser vos objectifs … mais vous n’êtes pas doué pour la visualisation, cela ne vous parle pas … cherchez ce qui pourrait vous aider à « voir » la finalité de vos objectifs. N’allez pas plus loin tant que vous n’aurez pas la vision finale.

Faites de même avec chaque chapitre.

Conclusion

C’est, parfois, un travail de longue haleine … mais, il est possible de progresser sans l’aide d’un professionnel en psychologie.

Mettez vraiment en pratique ce que vous lisez avant de passer à un autre chapitre, et, surtout, appliquez au fur et à mesure ce que vous apprenez de vous.

Ne faites pas le travail à moitié, en pensant que votre difficulté se résorbera par elle-même.

Je vous souhaite une excellente journée, à bientôt.

Merci beaucoup de partager cet article autour de vous

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+. Si vous l'avez trouvé constructif, bien sûr ! 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article