Il y a l’image que nous donnons aux autres et il y a l’être que nous sommes

Publié le par Madeleine Moreau

Dans le dernier article, vous avez découvert les différents « visages » que nous montrons aux autres.

Au-delà de l’image que nous donnons aux autres, il y a tellement plus.

Nous sommes des êtres humains très complexes, à la fois simples et compliqués, parfaits et imparfaits.

Si vous vous engagez dans un travail en développement personnel, vous irez de surprises en surprises : vous découvrirez un monde intérieur que vous pensiez connaître et qui se révèlera différent à chaque exploration.

Dès notre enfance nous apprenons à « correspondre » à un milieu, qu’il soit familial, social ou religieux.

Cela ne permet pas toujours à l’enfant de développer sa personnalité propre, de mettre en œuvre ses capacités personnelles. Arrivé à l’âge adulte, celui-ci va, d’une certaine manière, se soumettre à cette correspondance voulue dans son milieu. C’est la raison pour laquelle tant de personnes qui ont effectué un travail sur elles prennent subitement un autre chemin de vie, plus en adéquation avec leur personnalité profonde.

Ceci dit, essayons de regarder d’un peu plus près cette complexité qui nous compose.

Notre personnalité, un puzzle compliqué à réaliser

Vous connaissez le puzzle, casse-tête dans certains pays. Il s’agit, à partir de petites pièces découpés de les assembler pour avoir une image, souvent un paysage, devant soi.

Notre vie, notre personnalité, c’est comme un grand puzzle où nous devons retrouver la place de chaque pièce pour découvrir le paysage, le monde qui se cache derrière. Difficulté importante, nous n’avons pas le modèle devant les yeux. 

Il y a l’image que nous donnons aux autres et il y a l’être que nous sommes

Si vous avez entre 30 et 40 ans, votre puzzle contient entre 10'000 et 15'000 pièces … une pièce par jour de votre vie … ceci si vous commencez à le découvrir dans cette tranche d’âge !

Normalement, lorsque l’on fait un puzzle, on commence par chercher les 4 coins, puis à trouver toutes les pièces qui composent le cadre. Votre puzzle de vie ne contient qu’un coin : celui qui correspond à la date de votre naissance. Il y a quelques bords, mais tous ne sont pas présents, car votre puzzle ne cesse de s’agrandir.

Les petites formes ont des couleurs différentes, selon vos expériences de vie, vos réussites, vos échecs, les étapes vécues.

L’image doit s’imbriquer dans l’ordre de votre déploiement et il y a de fortes chances à parier qu’il vous manque un certain nombre de pièces pour commencer à percevoir toutes les nuances qui révèlent votre personnalité.

Il y a ainsi les nuances qui composent vos expériences au niveau corporel, sensible, psychologique, spirituel, environnement humain et matériel.

Si au cours de votre vie, l’une ou l’autre de ces nuances ne s’est pas déployée pour se mettre au service de votre vie, il vous manque forcément des pièces, vous n’avez qu’une idée partielle, plus ou moins grande, de votre personnalité profonde.

Dans le prochain article, vous découvrirez comment vous pouvez commencer à trier les pièces que vous avez. Pour aujourd’hui, je vous propose simplement de laisser l’image du puzzle de votre vie « occuper » vos pensées. A bientôt.

Merci beaucoup de partager cet article autour de vous

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+. Si vous l'avez trouvé constructif, bien sûr !

 

Commenter cet article