NAISSANCE D’UN REVE

Publié le par Madeleine Moreau

Je vous parlais, vendredi, de l’importance de reconnaître et de nommer vos rêves, ceux qui font vibrer votre sensibilité, qui prennent de la densité dans votre conscience.

Mon rêve à moi était : Ecrire et éditer un livre

Jeune adulte, en recherche de moi-même, j’écrivais énormément. Combien de romans ai-je commencé à « pondre », combien de poèmes ont remplis mes cahiers ? Des dizaines, des centaines, mais rien d’aboutit, rien de terminé.

L’écriture était mon moyen pour « sortir » toutes mes pensées, mes points de vue, mes opinions, mes colères, mon mal de vivre.

Petit à petit, j’ai stoppé cette manière de faire, l’analyse psychologique de mes états intérieurs a pris le relais.

Ce qui ne m’empêchait pas de revenir souvent à mon rêve.

J’ai eu un ami, Francis, qui écrivait pendant ses vacances. Il a d’ailleurs édité plusieurs livres. J’aimais son style, sa manière de marier les mots du terroir avec ses connaissances sociologiques et historiques.

Nos partages, autour de la table du jardin, nous conduisaient toujours dans l’exploration d’une opinion, d’une manière de voir la vie. Souvent je lui ai dit : « Francis, j’aimerais pouvoir écrire aussi facilement que toi ». Il me répondait : « Si tu le veux, je peux t’aider, dis-le-moi ».

J’avais encore du chemin à faire pour faire reculer cette image de moi qui ne correspondait pas à mon rêve.

Une image de moi qui me semblait être taillée dans la pierre, indélébile, qui se reproduisait à chaque fois que je tentais de mettre en mots ce qui me faisait vibrer. Une image créée par un prof qui m’avait accusée de copier mes idées dans des livres, qui barrait d’un coup de crayon rouge mes compositions.

Une image que d’autres personnes ont appuyé, je pense plus spécialement une personne avec qui je travaillais et qui a coupé dans les chairs de mon rêve en disant : « Madeleine ne sait pas écrire, elle ne saura jamais rejoindre les personnes ». Un couperet qui laisse encore des traces douloureuses aujourd’hui.

Il faut dire aussi que j’étais empreinte de grilles de lecture (théologiques ou psychologiques) qui ne supportaient pas qu’un mot soit changé, une virgule déplacée, ce qui, dans un certain sens, faisait de mon écriture un style formaté.  

Je me sentais nulle, persuadée que je ne saurais jamais écrire, que je me berçais d’une douce illusion en nourrissant mon rêve, je pensais que personne ne s’intéresserait à ce que je pourrais écrire. Alors, je laissais passer le temps, les années.

Francis s’en est allé, emporté par un cancer et je ne lui ai jamais demandé de m’aider à mettre en forme ce qui me tenait aux tripes, à m’aider à m’exprimer dans ce qui composait mon essentiel.  

Ces soirées au jardin ou dans son salon, j’y pense souvent. D’une certaine manière, il a continué de m’aider, là où il est maintenant. Mon rêve n’a jamais perdu sa vibration.

Il était parti lorsque j’ai commencé mon blog. J’aurais voulu qu’il puisse me donner ses impressions.

Mon blog est le début de la concrétisation de mon rêve. Celui-ci prend une direction différente par son style, son écriture. J’ai quitté la romance, les essais théologiques, la poésie. Je me tourne vers ce qui nourrit ma vibration intérieure : la psychologie pratique.

Avis de naissance

Aujourd’hui, c’est avec une certaine fierté que je vous annonce la naissance de mon premier livre : La météo des émotions

NAISSANCE D’UN REVE

Il s’agit d’un guide qui va vous permettre de reconnaître les émotions que vous vivez.

Un sujet qui me tient à cœur, qui reprend de manière concise certains articles écrits il y a quelques années sur ce blog, qui présente d’une autre manière un outil créé par mon ami et collègue, Luc.

Un guide facile à lire et qui vous permettra de découvrir l’émotion de base que vous vivez lorsque vous êtes dans une sensation de bonheur ou une sensation de tristesse.

Un guide qui va vous permettre de nommer plus justement les sentiments qui se bousculent en vous.

Un guide qui va vous permettre de mieux accepter les élans de votre sensibilité, de votre cœur, et ainsi, de les accueillir avec bienveillance.

Procurez-vous dès aujourd’hui le guide : La météo des émotions

Vous le trouverez en ligne, plus exactement ici : www.morebooks.de/store/fr/category/psychologie-pratique/33/6/cn,fr/16_by_title_ASC

Ou en passant par le lien suivant : www.editions-vie.com/catalog/details//store/fr/book/978-3-639-82957-0/la-météo-des-émotions

Vous procurer ce guide est aussi, je peux bien vous le dire, une manière de me soutenir dans la croissance de mon rêve.

Chaque vente ne m’apportera pas la fortune, les auteurs touchent une très faible commission, elle me permet cependant de vivre une autre richesse, celle de vous accompagner autrement sur les chemins de votre vie.

J’ai de multiples projets pour donner encore plus de vie à mon rêve. Le prochain livre, par exemple, vous donnera des outils concrets pour gérer le monde de vos émotions, pour apprendre à les accueillir et à les accepter, pour vous permettre de les laisser vivre pour ce qu’elles sont, à savoir des émotions qui parcourent votre sensibilité pour décrire ce qui se passe en vous.

Je vous souhaite beaucoup de plaisir à découvrir votre météo des émotions, que le ciel soit bleu ou nuageux.

N’hésitez pas à partager cette page autour de vous, surtout si vous pensez que cela pourrait aider quelqu’un.  

Merci beaucoup de partager cet article autour de vous

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+. Si vous l'avez trouvé constructif, bien sûr ! 

Commenter cet article

bombonne 24/03/2015 16:01

C'est une merveille, très heureuse de cette superbe nouvelle pour TOI et nous autres handicapés des émotions, me réjoui de le lire à mesure de mes petits pas de fourmis.
Avec toute ma reconnaissance, gros becs.

Madeleine Moreau 24/03/2015 16:54

Bonjour, toi ?
Merci de partager avec moi cette nouvelle qui n'est plus une naissance puisque aujourd'hui c'est devenu une réalité. Je t'invite à revenir ici pour partager tes impressions à la lecture du livre, donc, à bientôt.
Bonne journée
Madeleine

Jeannette 07/03/2015 12:04

Ma chère Madeleine,

Je viens de lire ton article et la si belle nouvelle de la publication de La météo des émotions. C'est magnifique et je te félicite de tout cœur.
Que l'avenir t'apporte encore d'autres belles expériences comme celle-ci ;-)
Sûr que Francis applaudit et t'adresse un petit sourire malicieux !
Je t'embrasse
Jea

Madeleine Moreau 07/03/2015 11:42

Chère Lise,
Oui, une nouvelle étape, un nouveau pas, un autre horizon.
Merci pour tes encouragements et tes reflets.
Bon week-end à toi
Madeleine

Lise 07/03/2015 11:31

Chère Madeleine,
Comme je me réjouis avec toi de cette nouvelle étape en ton rêve!
Je te lirai avec bonheur.
Bonne chance pour la suite.
Lise