Entre ce qui appartient au passé, ce que nous rêvons pour demain, il y a l’aujourd’hui

Publié le par Madeleine Moreau

Vivre le moment présent, vivre aujourd’hui sans se projeter dans ce que nous aimerions avoir demain, sans rechercher à ce que nous avons eu ou pas dans le passé, j’en parle souvent dans mon blog.

C’est une réalité qui me semble importante, suffisamment importante pour y revenir régulièrement, sous un angle différent.

Aujourd’hui j’aimerais vous parler d’une décision que nous pouvons prendre à tout moment de notre journée : AMELIORER LE MOMENT PRESENT.

Il est frappant de voir, lorsque nous parlons à quelqu’un, lorsque nous lui disons : « bonjour, salut, comment vas-tu ? » d’entendre : « bien, et toi ? » et, 9x sur 10, sans attendre la réponse, la personne reprend la parole et parle d’elle au passé ou au futur, en s’appuyant bien sûr, sur ce qui fait partie du présent.

C’est le cas pour l’autre, mais, n’est-ce pas également le cas pour vous ? Le mieux est de regarder comment nous répondons. Je me prête à l’exercice. Une personne proche me demande : « Comment vas-tu ? » Vous l’avez deviné, je lui réponds : « Bien, et toi ? »  Elle me répond : « Bien, crevée et la semaine qui s’annonce ne sera pas calme, vivement les vacances, je regrette presque le temps où j’avais moins de responsabilités … »  J’enchaîne « De mon côté, aussi, la semaine prochaine va être rock en roll, rien que d’y penser, je me demande comment je vais arriver à la fin de la semaine ». En y regardant de plus près, il n’y a pour ainsi dire aucun contenu sur le présent. 

 

Entre ce qui appartient au passé, ce que nous rêvons pour demain, il y a l’aujourd’hui

Si je devais prendre une image, je prendrais un pendule, vous savez, ce petit instrument qui est simplement constitué d’un fil et d’une petite pointe accrochée au bout. On s’en sert souvent pour chercher quelque chose, pour découvrir une réponse à une question, pour cerner un lieu …

Nous avons, tous et toutes, un pendule intérieur et nous faisons la même chose en ce qui concerne nos habitudes, nos comportements … nous nous balançons à droite, à gauche, un peu moins à droite, un peu moins à gauche, et, normalement, nous devrions trouver le juste milieu, qui serait de nous arrêter à l’instant présent, sauf que, bien souvent, nous rangeons notre pendule bien avant d’atteindre le point zéro. (Les pensées, sont souvent dirigées vers le futur ou vers le passé.)

S’arrêter au point zéro, c’est s’arrêter sur le moment présent, là où je suis maintenant. Le maintenant, c’est aujourd’hui. Ce n’est pas hier, ce n’est pas demain.

Aujourd’hui, c’est une journée qui va se remplir au fil des heures, une journée à laquelle j’ai déjà pensé hier, voir avant-hier ou même la semaine dernière et à laquelle je suis rendue. Aujourd’hui, ce n’est pas encore demain ou la semaine prochaine, ou dans un mois, six mois …

Cela peut donner le vertige que de s’arrêter au point zéro.

Aujourd’hui, qu’est-ce qui m’est donné de vivre ?

En prenant mon petit-déjeuner, tout à l’heure, je pensais à l’article que j’allais écrire, je pensais également à ce que nous pourrions faire pendant le week-end, d’autant plus que la météo s’annonce médiocre et à ce que je dois faire avant les vacances.. Le futur …

M’arrêter au point zéro c’est prendre chaque moment de ma journée.

Là, maintenant, j’écris cet article. Lorsqu’il sera terminé, je le mettrais en ligne. Puis, je répondrais à quelques messages.

Je vois que j’ai une plage de 90mn de libre ce matin, que vais-je faire ? (lire le journal – bricoler un moment)

Je préparerais le repas, ferais quelques rangements, puis, je prendrais la route pour me rendre à un rendez-vous important.

Au retour, je m’arrêterais dans un Garden center car c’est le moment d’acheter mes plantes pour fleurir ma terrasse, mes plantons pour le jardin, avec, la nécessité de quelques courses pour le ménage.

En début de soirée, je ne sais pas encore si j’irais à l’invitation reçue il y a quelques jours … et ce soir … je ne sais pas encore.

Mon point zéro se compose de cela pour le moment. Quel est le vôtre ?

Ce point zéro, je peux y revenir dans l’après-midi, par exemple après avoir fait mes achats, il y aura alors des choses qui auront changé en moi, je sentirais mieux les énergies qui me restent, pourrait mieux voir si j’ai envie de me rendre à l’invitation et d’aller boire un verre, je verrais mieux comment occuper ma soirée plutôt que de tomber dans le piège qui est de m’installer dans un fauteuil, face à la télé et d’attendre l’heure du coucher sans goûter à ce que j’aurais choisis.

Le point zéro : un nouvel art de vivre

Laisser le temps nécessaire pour que votre pendule intérieur atteigne le point zéro est le 1er exercice que vous pouvez faire. Concrètement, c’est porter son attention sur l’aujourd’hui, le moment présent, sans qu’il ne soit parasité par le futur ou le passé.

Une fois arrivé/e au point zéro vous serez face à ce qui se présente dans votre quotidien. Si vous devez vous rendre au travail, vous ne pouvez pas faire autrement, si vous avez un rendez-vous, vous devez y aller … et il y a dans le cadre de votre journée, des moments qui sont, je dirais, libres, des moments où vous pouvez faire ce que vous voulez.

C’est alors le bon moment pour CHOISIR ce que vous désirez mettre dans ces moments, ce qui vous est accessible en ce moment, ce qui vous paraît être bon pour vous.

Pas besoin que ce soit de grandes choses ou de vous prendre la tête pour savoir quoi mettre dans les cases, vous pouvez très bien décider de faire un peu de shopping, de lire un moment ou de ne rien faire, l’important est que vous choisissiez la manière dont vous allez vivre ce moment présent, votre aujourd’hui.  

Prendre l’habitude de vous rejoindre au point zéro conduit à un nouvel art de vivre : votre quotidien se fait alors plus présent et au fil des mois vous risquez, au pire, de découvrir qu’il y a en vous plus d’espace, plus de liberté.

Je vous souhaite une excellente journée, à bientôt.

Merci beaucoup de partager cet article autour de vous

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+. Si vous l'avez trouvé constructif, bien sûr !

En savoir plus sur le monde de vos émotions ?

Procurez-vous dès aujourd’hui le guide : La météo des émotions

Vous le trouverez en ligne, plus exactement ici : www.morebooks.de/store/fr/category/psychologie-pratique/33/6/cn,fr/16_by_title_ASC

Ou en passant par le lien suivant : www.editions-vie.com/catalog/details//store/fr/book/978-3-639-82957-0/la-météo-des-émotions

 

Commenter cet article

brindille 31/05/2015 14:16

Chère Madeleine, tu vois ce que tu dis est ce que je viens de lire dans un journal. Notre vraie demeure est maintenant: Vivre l'instant présent est un miracle.
Tout simple mais tellement difficile a mettre en pratique.

Madeleine Moreau 31/05/2015 19:01

Bonjour Brindille,
"Notre vraie demeure est maintenant" ... J'aime cette perspective. Oui, vivre l'instant présent, même si ce n'est pas toujours facile, apporte le goût de l'instantané pour ouvrir notre coeur.
Bonne soirée
Madeleine