Si tout semble se mettre au point mort

Publié le par Madeleine Moreau

Aujourd’hui je dédie mon article à toutes les personnes qui peinent à retrouver un emploi, à celles qui, malgré leurs recherchent n’en trouvent pas, à celles qui doivent réorienter leur vie suite à un accident, à celles qui viennent d’apprendre qu’elles ont une maladie grave qui met en jeu leur vie. 

Si tout semble se mettre au point mort

Il peut sembler facile de vous dire qu’il faut continuer de croire en vos rêves, qu’il ne faut pas cesser d’espérer, que tout finira par s’arranger.

Ces paroles, combien de fois les avez-vous entendues ? Elles sont prononcées par vos amis/es, vos proches, votre conjoint/e.

Face à votre situation, et surtout si nous ne la vivons pas, nous ne savons pas très bien comment réagir.

D’un côté, nous comprenons et d’un autre côté, nous ne savons pas comment nous réagirions si nous étions à votre place.

Ce qui semble être commun à toutes les personnes qui voient leur vie s’arrêter et se mettre en bordure du chemin pour laisser passer les « bien-portants », c’est cette sensation de voir, qu’en plus de la réalité qui s’abat sur elles, leurs rêves volent en éclat.

Il n’y a rien de moins incertains à vivre que de ne pas savoir ce qui adviendra dans 1 mois, 6 mois, 1 année.

Vous dire et même affirmer que ça ira mieux demain, vous le savez, ce n’est pas ce qui vous remonte le moral.

Vous dire que l’on comprend ce que vous traversez, qu’il ne faut pas perdre espoir, qu’il y a sans nul doute quelque chose qui vous attend à la sortie du tunnel ne vous aide pas non plus.

Vous dire qu’il vous faut accepter et trouver ce qui peut vous combler, chercher une autre voie, continuer votre recherche, vous fait une belle jambe.

Pleurer avec vous, serait-ce plus aidant ?

Dans toutes les situations difficiles, il y a une réalité qu’il est vain de cacher, cette réalité c’est que vous êtes seul/e face à elle.

Une solitude qui noue vos tripes, paralyse votre thorax, serre votre cœur.

Il y a, cependant, une chose que personne ne peut vous enlever : ce sont vos rêves, vos aspirations, vos désirs profonds.

Ces rêves sont peut-être irréalisables pour aujourd’hui, ils ne se réaliseront peut-être jamais, mais il faut continuer de les regarder, continuer de leur donner un place importante en vous.

Ils ont le pouvoir de vous donner la force de vous lever le matin, de regarder vers l’avenir, de rester debout.

Peut-être, me direz-vous que vous n’avez pas de rêves, que tout ce que vous voulez, c’est retrouver un boulot, voir une opportunité se présenter à vous, retrouver votre santé d’avant, avoir la force de vous lever le matin … est-ce le cas ? Si votre réponse est affirmative, cela veut dire que vous portez en vous un rêve que vous aimeriez voir se réaliser.

Attention, je ne parle du rêve qui vous ferait quitter votre réalité, qui agirait comme une illusion qui vous tirerait le moral encore plus bas que vous ne l’avez en ce moment.

Prenons un exemple :

Si vous venez d’apprendre que vous êtes atteint/e d’une sclérose en plaque, vous ne pouvez plus rêver qu’un jour vous participerez à l’ascension d’un 4000m en ayant retrouvé l’usage de vos muscles, mais vous pouvez encore rêver qu’un jour, quelqu’un vous aidera à monter sur un sommet par un moyen ou un autre et que vous pourrez assister au lever du soleil.

Un autre exemple :

Si malgré toutes vos recherches pour retrouver un emploi, vous vous trouvez toujours sur la case départ, vous pouvez offrir vos forces vives à œuvrer quelque part, peut-être à mettre votre temps libre au profit d’une cause qui vous tient à cœur, à continuer une formation, à regarder ce qui aurait du sens dans votre vie, à commencer par votre aujourd’hui.

Ce sont des rêves qui peuvent avoir du sens pour vous, même si pour les autres, vous ne faites que vous projeter dans un monde qui n’existe pas.

Personne ne peut vous dire le nombre de kilomètres – mois, années, qu’il vous faudra pour voir se réaliser ce que vous souhaitez profondément. Vous-mêmes, vous ne le savez pas. L’important est d’avoir une raison qui vous donne envie de vivre le mieux possible votre aujourd’hui.

C’est ce que, du fond du cœur, je vous souhaite. A bientôt.

N’hésitez pas à réagir à cet article, même si c’est pour écrire votre coup de gueule ou pour témoigner du bon sens du proverbe de ce jour.

Merci beaucoup de partager cet article autour de vous

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+. Si vous l'avez trouvé constructif, bien sûr ! 

Publié dans grille de l'été

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article