Après les vacances …

Publié le par Madeleine Moreau

Ce titre me fait penser à quelques chansons de ma jeunesse, ces relents de slows qui nous accompagnaient jusqu’aux portes de l’automne, ces amours de quelques jours qui laissaient des filaments nostalgiques dans le cœur.

L’approche de la fin des vacances demande souvent un effort réel à entrer dans la perspective de la reprise de la vie professionnelle.

Pour les parents, le plaisir d’avoir eu du temps pour être avec leur/s enfant/s, les découvertes faites ensemble, le dialogue qui est revenu, la joie éprouvée dans la complicité font peu à peu place à la difficile réalité de retrouver la structure de la crèche, de l’école et des règles du parascolaire.

S’ajoute à cela la perspective plus ou moins heureuse de retrouver les collègues de travail, de se replonger dans une ambiance satisfaisante ou le contraire, de jongler avec l’agenda, de courir à nouveau après le temps.

Pour les « célibataires », la perspective de reprendre le chemin de la vie professionnelle peut être également un passage de stress plus ou moins importants.

Pour les adolescents/es qui vont retrouver le chemin du collège, de l’uni, c’est identique. Même si les adresses sur waaps se sont allongées, si les amis/es sur fb sont plus nombreux/se, si la promesse de se revoir dès que possible, la réalité qui les oblige à retourner à leurs études n’est pas toujours paisible. 

Après les vacances …

Après les vacances

Ces vacances que vous avez attendues avec impatience se terminent. Il est temps de reprendre un rythme normal – du moins, c’est ce qu’on dit !

Et si vous pouviez, dans les semaines à venir, privilégier dans votre emploi du temps quelques heures par semaine ?

Ce temps qui vous permettait de vous ressourcer, de penser à autre chose, de laisser le temps s’écouler au rythme de vos pensées, de faire quelque chose avec vos proches ?

Difficile ?

Il est vrai que ce n’est pas toujours évident, cela peut même sembler impossible car l’environnement n’est pas le même, les habitudes reviennent au galop, les responsabilités prennent le dessus.

Et si je vous disais que vous avez entre vos mains une merveilleuse opportunité de prolonger vos vacances ?

 

Les prolonger, oui … mais comment ?

Je vous donne quelques pistes en espérant que celles-ci puissent vous aider à trouver d’autres possibilités :

Tout d’abord, vos photos. Combien de fois ai-je entendu ceci : « Mes photos, je les charge sur mon ordi et je ne les regarde plus forcément … » Bon ok, c’est une bonne chose que de les mettre sur son ordi, mieux que d’effacer la carte … Mais vous pouvez penser à les reprendre, à les corriger si nécessaire, à construire un diaporama ? A chaque fois que vous y reviendrez, c’est un peu la magie des bons moments de détente que vous revivrez et cela vous apportera une nouvelle détente dans le moment présent.

Toujours avec vos photos et surtout si vous en avez de votre/vos enfants, vous pourriez penser à Noël, aux cadeaux destinés aux grands-parents, aux oncles et tantes, parrains et marraines et les créer avec vos enfants. Il y a par exemple les fins de semaine un peu pluvieuses. C’est l’occasion de revivre des moments de partage, de complicité avec eux.

Vous pouvez revenir sur les moments d’émerveillement que vous avez ressenti. Est-ce la flore, la faune, les paysages, l’artisanat, une exposition ? Et si vous transfériez cette magie dans votre environnement ? Il suffit parfois de quelques heures pour retrouver cette magie, même si cela semble difficile au départ.

Si c’est la lecture qui vous a le plus vitalisé, ce serait dommage d’acquérir votre prochain livre aux vacances prochaines. Ce temps que vous vous êtes accordé pour vous abandonner au fil des pages, pourquoi ne pas en réserver une petite partie au fil des semaines, des mois prochains ?

Il en est de même pour les loisirs, les hobbys que vous avez peut-être « adorés » … ceux-ci ne sont pas réservés uniquement aux vacances. Là où vous êtes, en ce moment, il existe peut-être un groupe, une association qui vous permettrait de continuer, à raison d’une soirée par mois ou par semaine … c’est le moment d’y penser.

Il y a également toutes les pensées, les idées, les projets que vous avez concoctés durant cette période de repos. Pourquoi ne pas commencer par les mettre sur papier, juste histoire de voir si c’est un rêve utopique ou si c’est quelque chose que vous pourriez mettre en pratique ces prochains mois.

Voilà quelques pistes qui peuvent vous aider à prolonger vos vacances. Vous en avez peut-être d’autres, pourquoi ne pas les partager par le biais des commentaires ?

Je vous souhaite de belles fins de vacances, et si vous reprenez le travail, une excellente reprise. Je vous retrouve très prochainement.

Merci beaucoup de partager cet article autour de vous

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+. Si vous l'avez trouvé constructif, bien sûr !

En savoir plus sur le monde de vos émotions ?

Procurez-vous dès aujourd’hui le guide : La météo des émotions

Vous le trouverez en ligne, plus exactement ici : www.morebooks.de/store/fr/category/psychologie-pratique/33/6/cn,fr/16_by_title_ASC

Ou en passant par le lien suivant : www.editions-vie.com/catalog/details//store/fr/book/978-3-639-82957-0/la-météo-des-émotions

 

 

Publié dans Coaching

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article