Coaching de vie à ne pas confondre avec Conseil d’ami/e

Publié le par Madeleine Moreau

« En quoi consiste ton travail ? »

Cela fait près de 15 ans que j’ai commencé à accompagner des personnes en coaching de vie et il y a encore des personnes qui font parties de mon environnement humain qui me pose la question.

Des personnes à qui j’ai déjà expliqué.

L’information est écoutée, elle n’est pas entendue. Il y a toujours ce besoin omniprésent de chercher à comprendre, de savoir ce que je fais vraiment, de différencier ce que peut être ma pratique et celle d’un médecin, d’un psychothérapeute.

Je comprends cette réaction.

Il y a, bien souvent, une frontière invisible qui se pose avec ce qui peut nous remettre en question, nous faire entrer dans « l’inconnu ».

Je remarque simplement une similitude qui existe chez ces personnes qui me demandent pour la Xème fois ce qu’est mon travail : Elles traversent une phase difficile, sont en questionnement et perçoivent en moi une distance lorsqu’elles cherchent à recevoir un « bon conseil » de ma part, surtout lorsque celui-ci touche leur sphère privée et psychologique.

Lors d’une soirée, ma voisine de tablée me parle du régime qu’elle a fait au printemps et du non-résultat obtenu. Elle me parle de ses frustrations amoureuses, de son besoin de se remplir le ventre avec du chocolat ou des glaces « vanille – caramel au beurre salé », de son sentiment de vide. Elle me demande si j’ai un truc qui pourrait l’aider à tenir bon le temps de perdre quelques kilos.

Il me serait facile de lui donner quelques trucs – conseils d’amie – ou de lui dire qu’il faut qu’elle arrête de grignoter devant sa télé, que moi j’ai essayé telle ou telle méthode, que j’ai vu ceci ou cela dans un magazine … je ne le fais pas, tout simplement parce que j’entends, sous-jacent, une difficulté de taille : la gestion de ses frustrations amoureuses.

Je lui dis que ce serait bien qu’elle regarde ce qu’elle cherche à remplir en elle, qu’elle pourrait commencer un travail sur elle. La question surgit : « Tu travailles toujours ? Mais au fait, tu fais quoi exactement ? »

A nouveau, je lui explique ce que je fais. Elle clos la discussion par : « Tu dois aider beaucoup de gens, mais je crois pas que ce serait pour moi, je cherche rien à remplir, j’ai simplement pas la volonté de renoncer à mon chocolat ou à une bonne glace … cet hiver se sera plus facile … merci quand même d’avoir essayé de m’aider ».

 

Coaching de vie à ne pas confondre avec Conseil d’ami/e

C’est, 10x sur 10 la même réaction.

Cela me fait penser à ces personnes qui connaissent un médecin qui n’est pas leur médecin mais qui essaient de lui soutirer une ordonnance lorsqu’il se trouve à leur portée. Si le médecin fait la distinction entre son cabinet et sa vie privée, il ne donnera pas l’ordonnance mais invitera la personne à consulter son médecin.

En ce qui me concerne, on me demande un morceau de coaching que je devrais « déguiser » en conseil d’amie … je ne sais pas faire ça.

Si vous vous reconnaissez ou si vous avez la sensation qu’on vous demande quelque chose qui sort de vos compétences

Nous avons tous et toutes des connaissances, des proches qui viennent nous demander des conseils pour tenter de régler un problème. Elles viennent toucher notre corde sensible qui veut aider, soulager, soigner. Ce n’est pas une mauvaise chose, reconnaissons-le, c’est très humain.

Un conseil ne fait jamais de mal, il peut être bienvenu, permettre à la personne de prendre un peu de recul, de réfléchir autrement.

Mais cela reste un conseil, une recette. Le problème peut sembler résolu … jusqu’à la prochaine fois, la prochaine confrontation intérieure et il refait surface. La personne ira alors chercher ailleurs un nouveau conseil, une nouvelle recette … rebelote !

Faire appel à un/e coach de vie peut sembler superflu, surtout si vous êtes habité/e par la croyance qu’il faut être « malade », entendez « psychologiquement fragile » pour aller consulter.

J’ai pour vous une courte vidéo qui pourrait vous faire changer d’avis, la voici :   

Un accompagnement en coaching de vie peut faire la différence

Je reviens à cette distinction « coaching – conseil »

Chercher un conseil, partager une difficulté ou un problème, essayer de s’en sortir par soi-même est un premier réflexe qui peut s’avérer l’aide précieuse pour pouvoir prendre un peu de recul, un peu d’oxygène.

Si la difficulté, le problème ne se résout pas, s’il revient après une pause, c’est le signe que vous avez besoin d’autre chose, qu’il vous faut un accompagnement professionnel.

Que pourrais-je faire pour vous convaincre ?

Laissez-moi prendre une dernière image : Vous avez une fuite d’eau dans vos sanitaires. Vous commencez par regarder l’état des joints, vous vous procurez des joints neufs et vous les remplacez. Au début, tout semble fonctionner à nouveau normalement, 1 jour, 2 jours, puis le problème réapparaît. Vous faites alors appel à un/e ami/e qui vient regarder, donne quelques coups de clé à molette, nettoie le siphon, et vous dit que maintenant ça devrait aller. C’est le cas pour les 5 jours suivants et ça recommence à gouter, de plus en plus fort. Que faites-vous alors ? Vous cherchez dans le bottin ou en ligne l’adresse d’un plombier, d’un professionnel en sanitaire pour qu’il vienne régler le problème !

Percevez-vous la similitude ? Est-ce que ça ne devrait pas être la même chose en ce qui concerne votre vie psychologique ?

Demander un accompagnement en coaching de vie ne veut pas dire que vous êtes « malade » mais que vous avez besoin d’un regard extérieur pour vous aider à mettre en place ce qui va vous permettre de régler votre difficulté et de continuer votre chemin de vie.

N’hésitez pas à réagir à cet article, à me poser des questions si vous en avez.

Je vous souhaite une merveilleuse journée, à bientôt.

Merci beaucoup de partager cet article autour de vous

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+. Si vous l'avez trouvé constructif, bien sûr !

En savoir plus sur le monde de vos émotions ?

Procurez-vous dès aujourd’hui le guide : La météo des émotions

Vous le trouverez en ligne, plus exactement ici : www.morebooks.de/store/fr/category/psychologie-pratique/33/6/cn,fr/16_by_title_ASC

Ou en passant par le lien suivant : www.editions-vie.com/catalog/details//store/fr/book/978-3-639-82957-0/la-météo-des-émotions

 

Publié dans Coaching

Commenter cet article