Nos expériences négatives peuvent être positives

Publié le par Madeleine Moreau

La vie nous conduit souvent à faire des expériences qui ne s’avèrent pas, au bout du compte, être positives.

Nous avons tous et toutes des échecs qui nous poursuivent, qui hantent nos souvenirs et nous faisons tout notre possible pour ne pas les reproduire.

« Chat échaudé craint l’eau froide » dit un proverbe.

Il y a une résonnance certaine avec le proverbe du jour : Face à certaines situations, nous avons peur que ne se reproduise ce que nous avons vécu par le passé.

Cette peur peut surgir face à un changement qui surgit dans notre vie, elle peut également surgir face à une sollicitation. Elle est alors un frein important qui peut nous empêcher de nous lancer dans une nouvelle expérience de vie. 

Nos expériences négatives peuvent être positives

La peur peut être crédible ou pas, faire le clair sur ce qui s’est passé et en tirer les leçons peut être bénéfique.

Personnellement, j’ai vécu, il y a quelques années, une expérience qui a laissé des traces dans ma sensibilité pendant des années.

J’étais alors une jeune femme pleine d’idéaux. Tellement pleine qu’il me semblait possible d’agir dans les situations qui ne répondaient pas à mes « fameux idéaux ».

Pour moi, il n’était que juste que je mette le doigt sur les mauvais fonctionnements que je voyais dans la société, dans certains groupes.

Un jour, je suis allée trouver un « haut responsable » et je me suis permis de lui dire ce qui n’allait pas dans son infrastructure et les moyens qu’il pourrait prendre pour que tout aille mieux dans l’infrastructure.

J’ai créé un effet de boule de neige incroyable.

Vous l’avez deviné, la personne qui a ramassé les pots cassés, ce n’est pas celle que je visais mais bien moi.

Cette expérience a laissé des séquelles et m’a fait adopter, durant plusieurs années, un comportement qui ne m’aidait pas : je n’osais plus m’affirmer, dire ce que je ressentais, m’engager dans la construction d’une résolution de conflits. Je me protégeais férocement contre le risque de faire un faux pas.

Jusqu’au jour où j’ai regardé en face cette expérience négative et où j’ai, enfin, pu reconnaître que l’image sur-positive que j’avais de moi, alliée aux idéaux que je portais, ne pouvait que me conduire à ce qui était arrivé.

La conséquence, je ne pouvais pas la changer. Par contre, je pouvais changer mon comportement adopter par la suite et m’affirmer de manière plus ajustée.

Je peux vous le dire aujourd’hui : j’ai vécu de nombreuses années sans réellement m’engager dans mes valeurs, mes convictions parce que j’avais peur de répéter l’affront vécu par le passé.

Si vous aussi, vous avez peur de ce qui pourrait se produire demain, essayez de regarder si cette peur n’est pas reliée à une mauvaise expérience. Si c’est le cas, vous avez entre vos mains un outil qui peut vous permettre de changer la peur en audace, autrement dit, de vous permettre de voir que l’expérience négative que vous percevez aujourd’hui pourrait devenir une expérience positive demain.

Je vous souhaite une excellente journée, à bientôt.

Merci beaucoup de partager cet article autour de vous

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+. Si vous l'avez trouvé constructif, bien sûr ! 

Publié dans grille de l'été

Commenter cet article