Accepter de ne pas être parfait/e

Publié le par Madeleine Moreau

Accepter de ne pas être parfait/e

Connaissez-vous des personnes qui ne semblent jamais satisfaites, qui courent toujours vers un désir de bonheur qui semble toujours être absent de leur vie ?

Peut-être faites-vous partie de ces personnes.

Plusieurs raisons peuvent être à l’origine de ce sentiment. Aujourd’hui je vais en retenir une : La non-acceptation de son imperfection

Cela a l’air de rien, mais la non-acceptation de son imperfection peut conduire à cette non satisfaction que nous pouvons ressentir par moments.

C’est alors un jugement que l’on porte sur soi, une réaction que l’on vit face à l’image que l’on a de soi. Nous ne sommes pas au top niveau, nous ne sommes pas suffisamment intelligent/e, nous manquons de compétences, nous ne sommes pas extravertis mais introvertis, nous ne sommes pas sportifs/ves, nous n’aimons pas l’art et toute autre forme de créativité, nous avons peur de décevoir, nous avons peur du regard des autres, nous sommes timides, nous manquons de confiance en nous, etc…

A force de voir ce que nous n’avons pas, ce qui nous manque, l’insatisfaction grandit de jour en jour, jusqu’au moment où il semblerait bien que l’on fasse partie de ces gens qui ne sont jamais satisfaits !

Les racines de la non satisfaction

Lorsque nous ressentons de l’insatisfaction, il y a, au-dessous quelque chose qu’il est bon de pouvoir détecter : Est-ce une frustration ? Une aspiration que nous ne pouvons mettre en œuvre ? Un besoin qui n’est pas entendu ou qui a été refusé ? Une situation de vie qui nous empêche de mettre en œuvre nos objectifs ?

Autant de causes possibles. Il y a également les causes qui peuvent être générées par vous-mêmes, c’est-à-dire, par vos pensées, votre attitude face à la vie, votre état psychologique – il faut savoir qu’un état dépressif augmente considérablement cette sensation de ne pas trouver de satisfaction dans sa vie – votre état de santé.

Peut s’ajouter l’une des raisons données par le magazine « Psychologie » lors d’un sondage, à savoir que :

  • 70% doutent de leur culture
  • 69% doutent de leur capacité à s’exprimer correctement
  • 67% doutent de leurs capacités intellectuelles et/ou manuelles
  • 54% doutent de leur aspect physique

A vous de trouver ce qui est à la racine du manque de satisfaction que vous ressentez.

L’importance d’avoir une bonne estime de soi

Il ne sert à rien de vouloir se sentir parfait/e si l’on n’a pas d’estime envers soi-même, face à ce que l’on est, face à ce que l’on fait.

Cette estime de soi est primordiale avant tout chose – comme le disent les canadiens : ressentir et être en amour avec soi.

Une estime de soi qui ne se traduit pas des actes. En voici quelques-uns :

  • Avoir un but dans sa vie
  • Trouver un environnement humain et matériel aidant
  • Vivre des relations positives avec les autres
  • Se sentir libre et autonome (ne pas toujours se fier au regard des autres)
  • Savoir se confronter avec sa vérité intérieure
  • S’accepter comme on est : accueillir ses faiblesses, déployer ses richesses

Ces actes sont importants. Plus vous y travaillez, plus vous permettez à votre estime de grandir.

André Rochais, le fondateur de PRH (Personnalité et Relations Humaines) aimait à dire qu’il était un homme ordinaire dans un monde ordinaire. N’est-ce pas notre chance : Nous sentir ordinaires dans un monde qui fait principalement de la promotion pour une perfection que nous n’atteindrons jamais.

Je vous souhaite une excellente journée, à bientôt.

Merci beaucoup de partager cet article autour de vous

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+. Si vous l'avez trouvé constructif, bien sûr !

En savoir plus sur le monde de vos émotions ?

Procurez-vous dès aujourd’hui le guide : La météo des émotions

Vous le trouverez en ligne, plus exactement ici : www.morebooks.de/store/fr/category/psychologie-pratique/33/6/cn,fr/16_by_title_ASC

Ou en passant par le lien suivant : www.editions-vie.com/catalog/details//store/fr/book/978-3-639-82957-0/la-météo-des-émotions

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article