Vos capacités à motiver et à déléguer

Publié le par Madeleine Moreau

Vos capacités à motiver et à déléguer

Réussir un événement, un projet …

clés en main

Prendre soin de tous les acteurs

Tout est en route. Vous avez votre monde. Chacun, chacune sait ce qu’il a à faire.

La date de votre manifestation approche.

Derrière vous, plusieurs rencontres de comité et de comité élargi ont eu lieu.

Vous avez géré les tensions inévitables, entendu les besoins et les attentes. Quelques personnes ont quitté le bâteau, d’autres les ont remplacées.

Lorsque vous regardez votre plan du début, vous prenez conscience qu’il y a peu de choses qui ont changé et que le tout tient la route.

Vous pouvez être fier/ère de vous et de vos équipes.

Vos capacités à motiver et à déléguer

Continuez à motiver vos équipes et déléguez ce qui peut être fait par d’autres

Ce n’est pas parce que tout va pour le mieux qu’il n’y a plus rien à faire ou que vous devez mettre les bouchées doubles pour terminer quelques actions qui peinent à avancer.

Il y a toujours un moment délicat dans la mise en œuvre d’une manifestation, ce moment est celui de la dernière ligne droite.

Une fatigue se manifeste, des choses urgentes restent à faire, le doute peut s’installer en regard de certaines décisions que vous avez prises en amont.

Tout le monde veut savoir où vous en êtes. Dans le même temps ils vous sollicitent pour des actions bien précises : Un discours – une demande de fonds – une présence dans telle ou telle organisation – une interwiev au journal local - …

Cela flatte votre ego … vous vous sentez reconnu/e dans votre rôle … en parallèle cela vous agace … vous vous sentez pressé/e comme un citron.

Revenez au plan du départ. Reprenez le rôle et les tâches de chaque personne.

La demande de fonds, est-ce à vous de la faire ou pouvez-vous déléguer à la comptabilité ? au secrétariat ?

Votre présence dans d’autres manifestations : Etes-vous absolument indispensable ou pouvez-vous demander à quelqu’un d’autre de vous y rendre – en votre nom ?

Prenez chaque sollicitation de dernière minute et voyez si c’est à vous qu’incombe la tâche ou si vous pouvez la déléguer. En agissant ainsi, vous vous préservez d’un stress tout en apportant une motivation supplémentaire aux personnes qui ne demandent que ça : Etre mises en avant, être prises en compte. Vous faites également preuve de votre capacité à déléguer – pas uniquement de ce qui est ennuyeux, mais, également de ce qui est agréable.

Prenez soin de vos équipes

Si vous vous sentez fatigué/e, si vous n’attendez plus qu’une chose : que la manifestation soit derrière, dites-vous que c’est également le cas pour toutes les personnes qui sont avec vous depuis le début, c’est-à-dire : les membres de votre comité et les personnes qui sont venues élargir votre comité.

Si vous ne faites rien, l’élan risque fort de ralentir. Combien de fois ai-je assister à une démobilisation générale juste avant la fin. C’est comme si le stress se propageait, la mauvaise humeur l’accompagnant, et les toutes petites choses ont tendances à s’amplifier. La raison de cette démobilisation ne tient qu’à une chose : le manque de reconnaissance de la part des responsables.

Vous vous dites que cela viendra après la manifestation, que quelque chose se fera pour tous les bénévoles, que ceux-ci seront remerciés au moment du discours d’introduction.

Cependant, vous avez le pouvoir de faire autrement. Ce pouvoir de la motivation. A votre avis, quel serait le meilleur moyen ?

Je suis sûre que je viens d’ouvrir la porte à vos idées.

Des bénévoles, des responsables qui sont remerciés pour leurs présences, leurs actions avant la fin de la manifestation retrouvent tout l’élan, la motivation pour aller avec joie jusqu’au bout.

Pas besoin de faire quelque chose de grand – sauf si votre budget le permet – mais un apéritif garni, un repas canadien, une soupe aux pois et jambon – sont suffisants. L’essentiel est de redonner toute la force au groupe et cela vous pouvez le faire.

Bien sûr, cela se prépare ou du moins, demande une sérieuse préparation. Ici également, vous pouvez déléguer … vous pouvez faire appel à des personnes qui ne sont pas comprises dans les bénévoles et qui seraient ravies de vous rendre ce service. Faisant cela, vous faites d’une pierre deux coups, car elles seront d’autant plus impatientes de participer à votre manifestaton.

N’oubliez pas : Motivez vos troupes – Déléguez ce qui peut être fait pas d’autres.

Merci beaucoup de partager cet article autour de vous

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+. Si vous l'avez trouvé constructif, bien sûr !

Publié dans Formations

Commenter cet article