Apprendre à désencombrer sa tête

Publié le par Madeleine Moreau

Apprendre à désencombrer sa tête

Dans le dernier article je vous parlais de l’importance de désencombrer ce qui fait partie du trop dans votre environnement matériel, relationnel, professionnel.

Ce trop peut également se trouver dans votre tête, ce qui veut dire, dans vos pensées.

  • Un trop plein d’informations – Les évènements qui se sont déroulés il y a une semaine et tout ce qui a suivi peuvent provoquer ce trop-plein d’informations – en particulier si vous êtes hyper-sensible.
  • Un trop plein de choses à penser – Les difficultés, les responsabilités, les choses à faire dans un temps limité sont souvent propices à créer cet état.
  • Un trop plein de tout ce que vous ressassez – Revenir encore et encore sur les choses du passé, sans réussir à fermer les chapitres, sans réussir à construire autre chose, sans parvenir à regarder le moment présent en sont les signes.
  • Un trop plein d’idéaux peuvent également vous encombrer pour avancer dans l’aujourd’hui. Vous êtes toujours tendus/es vers ce que vous désirez et vous n’arrivez pas à vous arrêter avant de parvenir à vos buts.

Ce ne sont là que quelques exemples. Des trop-pleins, il y a en d’autres, je vous laisse découvrir les vôtres.

Le problème, c’est que nous n’en avons pas toujours conscience, et, parfois, nous n’arrivons pas à faire le « ménage » dans notre tête.

Quelques pistes pour vous aider à désencombrer vos pensées

Un trop plein d’informations – Si c’est votre cas, vous pouvez agir efficacement :

  • Ne restez pas devant votre écran aux moments des infos.
  • Eteignez votre radio ou privilégiez un cd.

J’ai un ami qui travaille dans l’information télévisée. Il a choisi de ne pas regarder un débat, des informations en boucle, des lectures journalistiques pour préserver son hygiène psychique. Vous pouvez choisir de faire la même chose.  

Un trop plein de choses auxquelles vous pensez – Il est vrai que nous ne sommes pas toujours maîtres de ce qui nous « tombe dessus » et il faut parfois peu de choses pour avoir cette sensation que tout arrive en même temps. Voici quelques « trucs » qui peuvent vous aider à penser à une chose à la fois et non à dix :

  • Vous pensez généralement à ce qui vous attend dans les jours, les semaines à venir. Etablissez une chronologie des évènements à venir et mettez le téléobjectif sur celui qui est plus proche.
  • Revenez aux bonnes vieilles méthodes, établissez une liste et fixez des objectifs en fonction du temps.
  • Ecrivez sur des post-it toutes les pensées qui se bousculent en vous et commencez à les traiter en les prenant les unes après les autres, mais pas avant d’avoir terminé avec celle qui vous occupe présentement.

Les avantages dans cette manière d’agir sont nombreux, surtout au niveau physique = diminue le risque de migraine, libère certaines tensions cervicales, permet une plus grande oxygénation de votre plexus.

Un trop plein de tout ce que vous ressassez – Je pense qu’il n’est pas très utile que je vous explique ce que cela veut dire. Voici cependant quelques pistes :

  • Portez principalement votre regard sur les choses positives du moment présent = ce qui parvient à vous faire sourire, ce qui provoque un soupçon d’émerveillement, ce qui vous apporte un élan intérieur …
  • Faites quelque chose qui vous oblige à penser à autre chose = les possibilités sont nombreuses, vous les trouverez du côté de la créativité, du bricolage, du sport, de vos centres d’intérêts,…

Parfois les choses se déroulent différemment de ce que nous aimerions et les « mauvais » souvenirs font leurs apparitions et nous font revivre ce que nous aimerions oublier. Sans mettre de côté les manifestations, vous pouvez choisir de vivre votre aujourd’hui et non de vous perdre dans votre passé.

Conclusion

Prendre les moyens nécessaires pour, parfois, vider tout ce que vous avez dans la tête n’est pas du luxe.

Cela vous permet de créer de l’espace, de ressentir un peu plus de liberté, de vivre mieux.

Ce désencombrement peut vous paraître difficile au début, il deviendra plus aisé dans la pratique.

L’important est de commencer.

Que pouvez-vous faire aujourd’hui ?

Je vous souhaite un bon week-end, à bientôt.

Merci beaucoup de partager cet article autour de vous

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+. Si vous l'avez trouvé constructif, bien sûr !

En savoir plus sur le monde de vos émotions ?

Procurez-vous dès aujourd’hui le guide : La météo des émotions

Vous le trouverez en ligne, plus exactement ici : www.morebooks.de/store/fr/category/psychologie-pratique/33/6/cn,fr/16_by_title_ASC

Ou en passant par le lien suivant : www.editions-vie.com/catalog/details//store/fr/book/978-3-639-82957-0/la-météo-des-émotions

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article