BONHEUR

Publié le par Madeleine Moreau

Il est du bonheur comme d’une foule d’excellentes choses : on s’élance à leur poursuite avec tant d’acharnement qu’on ne sait plus les voir là où elles se trouvent. Car il ne faut pas s’y tromper, le bonheur n’est pas un ; ce n’est pas un tout que l’on saisit une fois pour toutes ou que l’on manque à tout jamais. Et il est faux de penser que les uns l’ont en partage alors que soi-même on est condamné à ne le connaître jamais.

Que l’on passe à côté, trop souvent, c’est un fait. Non pas que le sort vous soit obstinément contraire, mais bien plutôt que nous ne sachions pas voir le bonheur là où il est.

Il est multiple le bonheur. II est fait de la somme de toute une série de menues satisfactions, de petites joies simples qu’il faudrait que nous sachions découvrir et que nous goûtions à chaque fois davantage.

Le bonheur, il est dans ce regard de mère, tout chargé de sollicitude, dans l’affection qui se cache, noble pudeur, sous la sévérité d’un père, dans la touchante confiance d’une épouse, dans celle plus émouvante encore de l’enfant, dans la poignée de main de l’amitié, il est dans ce chant d’oiseau qui vous réveille au matin, dans ce rais de soleil qui s’insinue entre les contrevents de la fenêtre, il est dans le parfum de ce foin coupé, dans l’odeur de la forêt de sapins, dans la délicatesse de cette rose d’automne, dans l’or de ce dernier chrysanthèmes ; il est dans cette fenêtre largement ouverte qui vous indique la présence active d’un être aimé ; il est dans ce sentiment que l’on peut avoir chacun, à n’importe quelle heure de la journée, d’avoir pu se rendre utile ; il est dans tel regret que l’on a chargé de tout ce que son cœur a de nobles sentiments, dans telle larme même qui procède de ce que l’on sent de meilleur en soi. Le bonheur ! Il est à, tout près et nous nous obstinons à le chercher … si loin ! 

BONHEUR

J’ai trouvé ce texte dans un livre déniché aux puces et parce que j’y ai trouvé une belle résonnance avec mon dernier article qu’une seule envie est venue me visiter : vous le partager.

De par la poésie de ses phrases, nul doute, ce texte ne date pas d’hier, mais reste d’une actualité qui fait du bien.

Ce texte figurait dans le billet du jour de notre journal local et est daté du 23 septembre 1936 !!!!!!

Je vous souhaite un merveilleux début de semaine, à bientôt.

Merci beaucoup de partager cet article autour de vous

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+. Si vous l'avez trouvé constructif, bien sûr !

En savoir plus sur le monde de vos émotions ?

Procurez-vous dès aujourd’hui le guide : La météo des émotions

Vous le trouverez en ligne, plus exactement ici : www.morebooks.de/store/fr/category/psychologie-pratique/33/6/cn,fr/16_by_title_ASC

Ou en passant par le lien suivant : www.editions-vie.com/catalog/details//store/fr/book/978-3-639-82957-0/la-météo-des-émotions

Publié dans Divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article