Demain ça ira mieux !

Publié le par Madeleine Moreau

Est-ce une pensée que vous avez lorsque tout ne va pas pour le mieux dans votre aujourd’hui ? 

Demain ça ira mieux !

Personnellement, ce fut l’une de mes répliques préférées pendant des années. Dès qu’on me demandait si j’allais bien, je répondais systématiquement : « Oui, ça va, mais demain ça ira mieux ! »

En fait, je me projetais vers le futur, parce que, dans l’aujourd’hui, ce n’était pas vraiment folichon.

Et puis, il y avait tellement de rêves que je voulais atteindre, tellement de choses que je voulais faire, tellement de projets que je désirais réaliser. Si cela avait été possible, je me serais projetée 10 ans plus tard, à ce moment même où j’espérais bien que ma vie soit enfin à l’image que je nourrissais dans mes rêves.

Ce fameux « ça ira mieux demain … » pourrait également se traduire par : « Quand je serais arrivée là où j’ai vraiment envie d’être, alors ce sera parfait ! »

Croire que demain sera différent, une illusion 

Qu’est-ce que sera demain ?

Vous ne le savez pas, tout comme vous ne savez pas ce que sera votre soirée.

Tout ce que vous savez, c’est ce que vous vivez maintenant, en ce moment même, en ce moment où vous lisez cet article. Mais que vivrez-vous dans 1h, dans 2h ? Vous ne le savez pas.

Peut-être, que comme moi, vous pensez depuis votre réveil à toutes ces choses qu’il vous faut absolument faire avant la fin de la semaine, avant la fin du mois. Peut-être que vous pensez à quelque chose qui doit se produire dans quelques jours et vous attendez cela avec une impatience qui vous donne envie d’accélérer le temps pour y arriver plus vite.

Quand on y pense, ce n’est pas très malin.

Pas très malin car vous ne profitez pas du moment présent. Je pourrais dire : vous ne vivez pas le moment présent.

Je vous l’accorde, ce n’est pas très grave de porter plus d’attention à quelque chose qui réjouit le cœur qu’aux petites tracasseries du moment présent. C’est même très humain. C’est aussi une très bonne chose, surtout si, en ce moment, vous vivez une passe difficile.

Mais si, comme je le faisais il y a quelques années, vous attendez toujours demain pour voir si ça ira effectivement mieux, alors ce n’est pas la bonne technique – parole de scout – vous pouvez toujours attendre, vous ne faites que traverser le temps sans l’habiter. Vous vivez dans une sorte d’illusion.

Remettre les deux pieds dans l’aujourd’hui

Je vais prendre, pour vous aider à comprendre le processus, un exemple que nous vivons tous et toutes dans notre vie. : Un désaccord affectif.

Des désaccords affectifs, il y en a dans votre vie. Ceux-ci peuvent se produire au sein du couple, mais également dans le cercle amical, avec des proches, avec des collègues, etc.

Ce sont des moments où la bonne longueur d’onde n’existe plus, ce qui provoque des parasites, parfois insupportables, dans le cœur.

Les pensées, les émotions, les sentiments, plus rien de va, plus rien ne fonctionne.

Ça fait mal, tellement mal qu’on ne peut dire qu’une chose : « ça va, mais, ça ira mieux demain ».

Oui, demain, quand ce sera plus calme à l’intérieur de soi, quand peut-être la ligne sera rétablie …

Réagir ainsi peut vous sembler être du bon sens.

En réagissant ainsi, vous amplifiez votre souffrance, vous donnez plus de résonnance à ce qui vous fait mal.

C’est parce que vous pensez que demain ça ira mieux que ça vous fait si mal au moment présent.

Mais si vous reconnaissez, là, maintenant, que ce désaccord affectif vous fait mal, que vous souffrez, vous parviendrez à vivre cette journée autrement. En voici la raison : Penser que ça ira mieux demain fait que vous projetez votre conscience dans le futur, un futur qui se voudrait nettoyé du désaccord affectif, nettoyé de ce qui vous blesse. Plus vous l’espérez, plus vous résistez au moment présent. Autrement dit, vous vous battez contre ce qui est arrivé et dans le même mouvement, vous espérez que les choses s’arrangent. Le résultat de ce duel est la douleur émotionnelle que vous ressentez. ?

Vous pouvez penser que demain ce désaccord affectif ne sera qu’un souvenir, ce n’est pas le problème. Vous pouvez visualiser la réconciliation, à condition que vous ne laissiez pas le moment présent de côté.

Prenez conscience du moment présent, de ce que vous faites au moment où vous pensez à la réconciliation. Prenez le temps de ressentir ce que vous désirez ici et maintenant.

Ne créez pas ce que vous aimeriez avoir demain … de toute façon, c’est hors de votre contrôle, et, du même coup, de votre conscience. Tout ce que vous  pouvez faire et qui est en votre pouvoir, c’est de vivre en clarté ce qui vous arrive dans le moment présent.  

C’est le meilleur moyen, la meilleure stratégie pour ne pas vivre demain sur le regret de ne pas avoir réussi à sauvegarder un bon accord affectif.

Je vous souhaite une bonne journée, à bientôt.

Merci beaucoup de partager cet article autour de vous

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+. Si vous l'avez trouvé constructif, bien sûr !

En savoir plus sur le monde de vos émotions ?

Procurez-vous dès aujourd’hui le guide : La météo des émotions

Vous le trouverez en ligne, plus exactement ici : www.morebooks.de/store/fr/category/psychologie-pratique/33/6/cn,fr/16_by_title_ASC

Ou en passant par le lien suivant : www.editions-vie.com/catalog/details//store/fr/book/978-3-639-82957-0/la-météo-des-émotions

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article