Du tri dans vos croyances

Publié le par Madeleine Moreau

Les croyances, c’est un peu comme les émotions. Dans un seul mot il y a de nombreuses facettes qui sont rattachées à plusieurs réalités.

En début de semaine, la chanson de Georges Chelon nous a fait découvrir un petit peu le monde des croyances basées sur cette question existentielle, fondamentale, la création du monde, l’univers.

Il y a les croyances basées sur les questions éducatives, sur les messages que nous essayons, bon grès – mal grès de faire passer à nos bambins et qui restent gravées tout au long de la vie. Des croyances qui peuvent faire sourire. Elles ont néanmoins un impact sur notre manière de gérer notre vie. Juste pour le plaisir, en voici quelques-unes :

  • Manger des carottes rend aimable
  • Manger des épinards donne de la force
  • Manger de la soupe permet de grandir
  • Mettre sa dent de lait sous l’oreiller c’est attirer la fortune
  • Se lever du pied gauche c’est attirer la mauvaise humeur
  • Ouvrir un parapluie à l’intérieur attire le malheur
  • Un corbeau qui croasse sur une cheminée annonce la mort

Vous en connaissez sans doute bien plus encore.

Aujourd’hui elles vous font peut-être sourire, ou, elles sont encore bien présentes et nourrissent vos superstitions.

Même si vous savez que ce n’est pas vrai, vous leur donnez une grande notoriété dans vos pensées et sans vous en rendre compte, celles-ci peuvent avoir une influence sur vos émotions.

Par exemple : vous savez qu’un corbeau ne peut pas annoncer la mort même si celui-ci est souvent nommé « l’oiseau de mauvais augure » … encore une croyance … mais, si vous le voyez perché sur la cheminée du la maison voisine, et si, de plus, vous savez que là habite une personne qui a de grands soucis de santé, vous allez souvent penser à cette personne en cours de journée, redoutant d’apprendre une mauvaise nouvelle, même si vous ne la connaissiez que de loin.

Je vous invite à observer vos comportements face à ces « petites » croyances que vous gardez en vous. Vous verrez qu’elles restent bien vivantes en vous.

Les croyances limitatives

Il y a, également, dans nos vies des croyances limitatives. Des croyances qui font que nous nous limitons à tout va. 

 

Du tri dans vos croyances

Ces croyances touchent principalement la perception de la réalité telle que nous la voyons et jouent un rôle important au cœur de nos décisions.

Voici quelques exemples :

  • Vous êtes cordialement invité/e à participer à une randonnée qui durera 3 jours. Votre croyance = A partir de 50 ans l’être humain ne supporte plus un exercice physique soutenu. Résultat : vous déclinez l’invitation.
  • Vous désirez ardemment trouver l’âme sœur et mettre fin à cette solitude qui vous pèse. Votre croyance = Sur internet et les sites de rencontre il n’y a que des propositions pour des aventures sans lendemain. Résultat : vous refusez toute sollicitation venant des réseaux sociaux.
  • Vous vous fixez comme objectif de réussir dans une carrière indépendante. Votre croyance = Etre indépendant c’est bosser 7j/7 et risquer de fermer la porte sans réussir. Résultat : vous parlez souvent de votre rêve mais n’entreprenez rien dans ce sens.
  • Vous avez l’opportunité et les moyens d’acquérir un bien immobilier. Votre croyance = Les banques ne prêtent pas si vous ne présentez pas les garanties nécessaires / ou /Un « ouvrier » ne peut pas devenir propriétaire. Résultat : Vous continuez de rêver d’une acquisition qui n’est pas pour vous.

Que vous le vouliez ou non, vos décisions se prennent bien souvent en fonction de vos croyances et de la perception que vous avez de la réalité.

Si votre croyance est exacte et en adéquation avec la réalité, votre décision apportera les résultats que vous désirez. Par contre, si elle est inexacte et si vous n’êtes pas aligné/e sur la réalité, vos décisions risquent fort de ressembler à une peau de chagrin. Vous vous retrouvez alors face à une croyance limitative.  

Il ne vous reste plus qu’à croire que, décidément, tout ce que vous désirez, n’est pas accessible – une autre croyance … que tous les efforts que vous faites ne servent à rien – encore une croyance …

Dans le prochain article, vous verrez comment mettre en place un processus vous permettant de changer la portée de vos croyances limitative.

A bientôt.  

Merci beaucoup de partager cet article autour de vous

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+. Si vous l'avez trouvé constructif, bien sûr !

En savoir plus sur le monde de vos émotions ?

Procurez-vous dès aujourd’hui le guide : La météo des émotions

Vous le trouverez en ligne, plus exactement ici : www.morebooks.de/store/fr/category/psychologie-pratique/33/6/cn,fr/16_by_title_ASC

Ou en passant par le lien suivant : www.editions-vie.com/catalog/details//store/fr/book/978-3-639-82957-0/la-météo-des-émotions

 

Commenter cet article