Se désencombrer pour créer de l’espace

Publié le par Madeleine Moreau

La tendance n’est-elle pas d’accumuler toujours plus de choses ? D’avoir les dernières nouveautés, de changer aussi souvent que possible nos gadgets, d’acquérir ce qu’il y a de plus tendance ?

Nous sommes bel et bien dans un monde de consommation : il faut acheter pour faire vivre les entreprises.

Et c’est ainsi que nous accumulons plus que ce qui est nécessaire.

Si cela concerne en premier l’environnement matériel, sont également concernés nos espaces alimentaires, cosmétiques, loisirs … et … notre vie privée, familiale, professionnelle. 

 

Se désencombrer pour créer de l’espace

Si vous avez cette sensation de « crouler » sous trop de choses, trop de trucs, trop de choix, trop de tâches, la suite est pour vous.

Faites un état des lieux

Où, en quoi, pourquoi avez-vous cette sensation d’avoir trop ?

Trop de chose à faire = vous êtes sous pression, vous n’avez plus le temps pour vous accorder des moments de détente, pour vous adonner à la créativité, pour, ne serait-ce, que flâner sans penser à vos obligations ou passer du temps avec les personnes que vous aimez.

Trop de sollicitations, de demandes qui surgissent = vous vous sentez pressés comme un citron. Le monde ne parvient pas à tourner sans vous et vous n’arrivez plus à contenter tout le monde, vous ne parvenez plus à vous concentrer sur ce qui est essentiel et de vous réjouir lorsque vous arrivez à la fin d’une tâche.

Trop de choses dans vos placards = vous ne savez même plus ce que vous avez, vous vous demandez où vous allez ranger le Xème vase que vous offrira votre maman à Noël ou à votre anniversaire. Votre dressing est plein à craquer et vous n’arrivez pas à mettre la main sur la petite robe que vous cherchez depuis des heures. Votre frigo contient plus de choses périmées que fraîches et vous ne savez pas quoi faire au dîner.

Essayez de faire cet exercice avant la fin de l’année ne serait-ce que pour prendre conscience des secteurs où vous vivez dans le trop.

Après cet exercice, vous verrez mieux les secteurs qui demandent à ce que vous œuvriez pour créer plus d’espace, plus de clarté, pour avoir plus de temps pour ce qui vous semble essentiel.

Désencombrer pour vivre mieux

Ce n’est pas par hasard que je me suis appuyée sur le côté « matérialisme » dans cet article.

Il est, parfois, plus facile de « s’attaquer » à ce qui est visuel qu’à ce qui est invisible, c’est-à-dire, à votre monde psychologique.

Ce trop vous pouvez aussi le vivre au niveau de vos pensées, de vos croyances, de vos rêves qui ne se réalisent jamais. J’y reviendrais dans le prochain article. 

Bonne journée et à bientôt.

Merci beaucoup de partager cet article autour de vous

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+. Si vous l'avez trouvé constructif, bien sûr !

En savoir plus sur le monde de vos émotions ?

Procurez-vous dès aujourd’hui le guide : La météo des émotions

Vous le trouverez en ligne, plus exactement ici : www.morebooks.de/store/fr/category/psychologie-pratique/33/6/cn,fr/16_by_title_ASC

Ou en passant par le lien suivant : www.editions-vie.com/catalog/details//store/fr/book/978-3-639-82957-0/la-météo-des-émotions

 

Commenter cet article