Qui ne dit « mot » consent …

Publié le par Madeleine Moreau

Connaissez-vous ce proverbe ? Je pense que oui.

Un proverbe qui peut sembler venir d’un autre âge, et pourtant, que nous vivons régulièrement sans nous en rendre vraiment compte. Il nous invite à regarder ce fonctionnement habituel que nous maîtrisons à la perfection : l’approbation silencieuse.

Vous ne savez pas ce que c’est ? Voyons cela de plus près.

La venue de la neige fait des heureux, surtout les enfants. Il y a justement un groupe d’enfants qui vient de trouver un nouveau jeu, enfin, quand je dis nouveau … Ceux-ci prennent de la neige qui vient d’être poussée sur le trottoir par le chasse-neige. Elle est bien compacte et elle permet de faire des boules bien rigides. Leur nouveau jeu est de lancer ces boules sur les voitures qui passent en restant cachés. Les passants, témoins du danger se disent : « Bah, ce ne sont que des gosses, ça leur passera ! » Ils approuvent silencieusement.

Le responsable d’un établissement découvre qu’un de ses employés ne tipe pas toujours les boissons prises au bar … par … ses amis. Pour lui, c’est inadmissible. Mais voilà, son employé est du genre susceptible et qui sait ce qui pourrait advenir. Alors, il ne dit rien, se disant que s’il reste à côté de lui, il n’osera pas et que les choses se remettront dans l’ordre. Il accepte cette entorse sans s’en rendre compte.

Martin a pris l’habitude, tous les vendredi soir, de s’arrêter dans un pub pour boire l’apéro avec ses collègues. Au début, il rentrait à des heures raisonnables, s’excusait auprès de Brigitte son épouse. Depuis quelques mois, ces sorties hebdomadaires s’allongent considérablement et Brigitte ronge son frein, s’énerve toute seule devant sa télé et ne reçoit plus d’excuses. Elle a peur de découvrir une vérité qui lui ferait trop mal, donc elle pardonne. En fait, elle donne à son mari le droit de la délaisser le vendredi soir … et parfois le week-end.

Voilà quelques exemples qui montrent ce qu’est l’approbation silencieuse. Et, cette approbation silencieuse, nous la vivons tous et toutes à différents moments, dans différentes situations.

Ci-dessus, je vous montre une approbation silencieuse vis-à-vis des autres. Il y a aussi l’approbation silencieuse vis-à-vis de vous-mêmes et c’est tout aussi malsain.

Commençons par ces petits problèmes qui reviennent constamment : Votre relation avec tel ou telle qui se termine en queue de poissons à chaque fois que vous vous rencontrez. Vous savez qu’il ne tient qu’à vous de vous faire respecter, ou, qu’il ne tient qu’à vous d’interdire à l’autre d’entrer dans votre bulle, mais vous laissez faire parce que vous avez besoin de sa reconnaissance ou de son « amitié ». Inconsciemment vous admettez que vous n’êtes pas digne d’être respectée.

Vous ne supportez pas que vos enfants continuent de jouer sur l’ordinateur alors que le repas est prêt. Vous ne voulez pas vous énerver, vous ne voulez pas faire preuve d’autorité car vous ne voulez pas agir comme vos parents. Vous gardez le repas au chaud et attendez qu’ils viennent quand ils auront terminé. Inconsciemment vous protégez votre image d’être une bonne maman qui ne gronde pas, qui comprend, qui laisse faire. Dans un même temps, l’énervement qui vous habite vous donne cette sensation d’être impuissante devant vos enfants.

Vous êtes conscient/e que cette petite habitude que vous avez prise il y a longtemps, finit pas vous desservir. Cette plaque de chocolat qui se termine si rapidement et qui vous empêche de maintenir votre poids peut être un exemple. Mais, c’est devenu une habitude et vous mettez la faute sur autre chose, comme la mauvaise ambiance dans votre lieu de travail ou une déception amoureuse, ou encore le moral qui n’est pas au top … vous approuvez le fait que vous avez besoin de ce chocolat pour vous sentir bien.

L’approbation silencieuse comporte de nombreuses images, je vous laisse découvrir quelles sont celles que vous vivez. 

Osez dire les choses comme elles sont

Si vous découvrez que vous vivez ce fonctionnement – un peu trop souvent à votre goût – c’est le moment de changer.

 

Qui ne dit « mot » consent …

Pour cela, il va être nécessaire d’oser dire les choses comme elles sont, comme vous les ressentez, sans utiliser l’approbation silencieuse.

Lorsque vous êtes témoin de quelque chose qui peut porter préjudice à un tiers, osez le dire. Dans mon exemple : dire aux enfants que ce qu’ils font est dangereux car l’automobiliste peut faire un écart sur la route et renverser un piéton. Dans l’autre exemple : demander à l’employé pourquoi il ne tipe pas les boissons à ses amis. Etc.

Si vous utilisez l’approbation silencieuse envers vous, le moyen de vous en sortir, est de parler à voix haute à chaque fois que vous vous prenez en flagrant délit d’accepter ce qui se produit sur vous. Si vous vivez l’épisode de la plaque de chocolat, vous pouvez très bien la saisir, la regarder, et dire à voix haute : « En fait, je n’ai pas besoin de manger toute la plaque, c’est pas toi qui me fera oublier mes problèmes … » Parlez à cette plaque de chocolat comme vous parleriez à quelqu’un qui vous manque de respect, faites-vous entendre par votre subconscient pour qu’il vous aide à restreindre votre habitude.

Pour terminer, sachez que l’approbation silencieuse est souvent accompagnée d’une magnifique amie : la peur.

La peur de dire les choses comme vous les ressentez, la peur de reconnaître les choses, la peur de ne pas être digne, la peur du regard de l’autre, la peur des réactions de l’autre, la peur d’entrer en conflit …

Si vous prenez conscience du reflet de l’amie qui pousse à mettre en avant l’approbation silencieuse, vous aurez plus d’élan intérieur pour agir autrement.

A vous d’agir maintenant !

A bientôt. 

Merci beaucoup de partager cet article autour de vous

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+. Si vous l'avez trouvé constructif, bien sûr !

En savoir plus sur le monde de vos émotions ?

Procurez-vous dès aujourd’hui le guide : La météo des émotions

Vous le trouverez en ligne, plus exactement ici : www.morebooks.de/store/fr/category/psychologie-pratique/33/6/cn,fr/16_by_title_ASC

Ou en passant par le lien suivant : www.editions-vie.com/catalog/details//store/fr/book/978-3-639-82957-0/la-météo-des-émotions

 

Commenter cet article