L’effet résonnance

Publié le par Madeleine Moreau

L’effet résonnance

Vous avez peut-être déjà entendu que lorsque quelque chose vous énerve chez l’autre, c’est que vous vivez la même chose !

Personnellement, ce genre d’affirmation a l’avantage de réagir au quart de tour. Premier réflexe : C’est faux. Deuxième réflexe : Il y a un peu de ça. Troisième réflexe : Je ne peux quand même pas tout accepter. Autre réflexe : Je ne peux pas dire que je vis la même chose.

Hé oui, il est souvent difficile, voire très difficile de se voir dans le reflet de l’autre, de percevoir qu’il y a une résonnance de l’un à l’autre. Si ce sont des qualités, ça passe mieux, ça fait même du bien à l’ego, mais lorsque c’est négatif, alors là, c’est une autre histoire.

Reconnaissons-le, nous faisons souvent ce constat lorsque nous observons les « habitudes » des autres. En voici la preuve :

Une personne qui m’est proche disait : « Mais c’est pas possible, ma sœur, elle ne peut pas faire sans couper sans arrêt la parole, il est impossible d’en placer une avec elle. » Quelques jours plus tard, en moins de 5 minutes, je l’ai invité 3x à laisser parler l’autre jusqu’au bout. A la troisième fois, elle m’a dit : « Mais, je fais comme ma sœur … c’est de famille ! »

Dernièrement, j’ai assisté à ce dialogue de couple. Lui : « Faudrait lui apprendre à déléguer, chose qu’il ne sait pas faire ». Elle : « Tu parles de qui, de toi ? » Lui : « Moi, c’est autre chose, si je délègue, je dois contrôler tout le travail, alors autant le faire moi-même ! » Elle : « Donc, tu devrais aussi apprendre à déléguer ? » Lui : « Mais, il n’y a pas de comparaison, si elle déléguait, elle serait moins stressée, est-ce que je suis stressé, moi ? » Elle : « Oui, tous les soirs, week-end compris ! »

Vous souriez ? Il y a de quoi, parce que ces 2 exemples nous ressemblent beaucoup, vous ne trouvez pas ?

Un effet résonnance

Comment expliquer cette résonnance ?

Il faut tout d’abord se rendre à une évidence. Tout ce que nous n’aimons pas chez nous nous apparaît plus fortement chez l’autre. C’est un fait.

Il y a un autre élément qui peut entrer en jeu. Je prends un exemple : les anciens fumeurs éprouvent quelques difficultés à accepter les gens qui fument.  Autre exemple : Les personnes qui avaient du mal à gérer leurs émotions et se sentaient vulnérables ont énormément de difficulté à se trouver face à des personnes qui sont également très émotives, surtout lorsque celles-ci font parties de leurs proches. C’est un peu comme si elles repoussaient l’image qui montre qu’elles ont été comme ça.

Reconnaître le phénomène

La prochaine fois que vous vous sentez sortir de vous à cause de l’attitude de l’autre, essayez de regarder s’il n’y a pas une résonnance qui se produit. Essayez de comprendre pourquoi vous réagissez ainsi.

Ce peut être quelque chose de négatif, que vous n’aimez pas chez vous, que vous aimeriez changer en vous. Si vous avez cette impression de vous voir en l’autre dans ce qu’il y a de moins beau, ne vous jugez pas, reconnaissez-le simplement, cela vous aidera à en prendre conscience et, pourquoi pas, à changer.

Ce peut être quelque chose de positif, vous vous retrouvez en l’autre. Si vous avez cette sensation, reconnaissez-là simplement, cela vous aidera à vous réjouir avec l’autre et à laisser ce positif prendre toute son ampleur.

En conclusion

C’est une bonne chose que d’être « réveillé » par les autres. Cela veut dire que l’on est VIVANT et que nous pouvons nous servir de cet effet résonnance pour progresser dans tous les domaines de notre vie. Progresser dans ce que nous n’aimons pas en nous, progresser avec ce que nous aimons en nous.

Chaque rencontre, chaque petit moment, peut ainsi devenir une occasion pour apprendre à nous connaître plus profondément. Qu’en pensez-vous ?

A bientôt.  

Merci beaucoup de partager cet article autour de vous

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+. Si vous l'avez trouvé constructif, bien sûr !

En savoir plus sur le monde de vos émotions ?

Procurez-vous dès aujourd’hui le guide : La météo des émotions

Vous le trouverez en ligne, plus exactement ici : www.morebooks.de/store/fr/category/psychologie-pratique/33/6/cn,fr/16_by_title_ASC

Ou en passant par le lien suivant : www.editions-vie.com/catalog/details//store/fr/book/978-3-639-82957-0/la-météo-des-émotions

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mira 26/02/2016 12:10

tout d'accord avec toi! dernièrement j'entendais dans une conversation une personne qui disait que "jamais je n'oserais faire comme..."et sur la question du pourquoi, la réponse était qu'elle ne pourrais pas gérer ce que ce comportement provoque, mais qu'au fond elle admire comment la personne assume les réactions qu'elle provoque par son comportement.

Madeleine Moreau 29/02/2016 09:31

Bonjour Mira,
Merci pour cette intervention qui est une belle image de l'effet résonnance. Bonne journée
Madeleine