Quand le besoin d’harmonie se fait ressentir

Publié le par Madeleine Moreau

Cette semaine je vais vous parler de quelques pièges qui peuvent se présenter dans notre vie.

Ces pièges sont souvent les conséquences de nos fonctionnements, de nos besoins qui demandent à s’assouvir, de ce que nous attendons des autres pour nous sentir mieux …

Vous découvrirez ce qui se cache lorsque vous :

Recherchez l’harmonie en tout (sujet d’aujourd’hui)

Sentez responsable du bonheur des autres

Donnez de l’importance au regard que les autres portent sur vous

Le besoin d’harmonie

Quand le besoin d’harmonie se fait ressentir

C’est un besoin tout à fait honorable. Comme me le disait dernièrement une amie : « Tout va tellement mal dans le monde que je n’ai plus envie d’écouter les nouvelles ou de lire le journal. J’ai tellement besoin de me sentir bien que lorsque je regarde ce qui se passe autour de moi, j’ai l’impression d’être bousculée de toute part alors que je demande seulement de vivre en harmonie totale avec les autres et avec mes valeurs. »

Ce besoin d’harmonie à tout prix se remarque principalement dans cette nécessité d’éviter à tout prix les tensions, les conflits, les inconforts.

Oui, mais voilà, c’est impossible de vivre cela au quotidien. Et, rechercher cela, demande à se couper de toute relation.

Ce besoin d’harmonie serait de parvenir à :

  • Ce que tout se passe bien avec vos proches, avec vos collègues, avec vos voisins …
  • Ce que les autres vous acceptent à 100% et soient en accord avec tout ce que vous pensez …
  • Ce que les autres partagent les mêmes valeurs que celles que vous avez, vivent les mêmes engagements que ceux que vous avez, portent sur la vie le même regard que vous …

Impossible à réaliser, à vivre.

Cependant, ce besoin d’harmonie est bien présent en chacun, chacune de nous. Reconnaissons-le, nous en avons besoin pour ne pas nous laisser happer par le désordre qui règne dans le monde.

Nous avons besoin de nous retrouver, de nous recentrer, de trouver la paix intérieure.

Ce besoin, lorsqu’il n’est pas ressenti comme quelque chose à rechercher et à vivre à tout prix devient possible.

Ce qui rend le besoin ajusté au réel

Rechercher l’harmonie, tendre vers plus d’harmonie dans sa vie, c’est, je le redis, un besoin tout à fait légitime. C’est un besoin qui permet de construire la paix, l’accueil de l’autre, la croissance de qui l’on est profondément. C’est, ce que je nomme : se sentir aligné au cœur de soi, en accord avec soi et l’environnement dans lequel nous baignons.

Ce n’est pas si facile de trouver le bon équilibre à ce besoin et, souvent, nous oscillons entre le manque et le trop d’harmonie, surtout lorsque nous prenons conscience que le besoin devient bien présent.

  • Le manque d’harmonie consiste à subir toutes les attentes des autres, à vouloir réagir dans toutes les tensions, tous les conflits, à chercher des solutions aux problèmes des autres …
  • Le trop d’harmonie consiste à répondre à toutes les attentes des autres – hé oui, exactement comme dans le manque mais vécu à l’inverse – à désamorcer tous risques de tension, quitte à mettre de côté vos envies, vos désirs.
  • L’harmonie ajustée consiste à savoir dire oui ou non aux attentes des autres sur vous …, à accepter que vous vivez dans un monde où tout le monde n’est pas d’accord avec vos pensées, vos croyances, vos positions … à vivre cette réalité qui est de savoir que les tensions, les conflits, sont inévitables dès que nous sommes en relations .. .

L’harmonie, en fin de compte, c’est parvenir à se sentir « bien » dans la vie, même lorsque celle-ci est mouvementée, tourmentée. C’est savoir se réserver des espaces qui aident à se retrouver, se rencontrer (dans le cœur à cœur), qui sont propices à la méditation, la contemplation, l’émerveillement.

Ce besoin d’harmonie peut s’accompagner d’un aménagement réalisé dans votre environnement matériel – au-delà du cliché « bouddha » - cela peut être une musique douce que vous mettez à votre retour du travail, une bougie que vous allumez à la nuit tombée, un bouquet de fleurs, des plantes, une harmonisation dans l’espace, à vous de trouver ce qui correspond à votre besoin. Qu’en pensez-vous ? 

A bientôt.

Merci beaucoup de partager cet article autour de vous

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+. Si vous l'avez trouvé constructif, bien sûr !

En savoir plus sur le monde de vos émotions ?

Procurez-vous dès aujourd’hui le guide : La météo des émotions

Vous le trouverez en ligne, plus exactement ici : www.morebooks.de/store/fr/category/psychologie-pratique/33/6/cn,fr/16_by_title_ASC

Ou en passant par le lien suivant : www.editions-vie.com/catalog/details//store/fr/book/978-3-639-82957-0/la-météo-des-émotions

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mira 01/02/2016 11:14

la recherche de vivre en harmonie le plus souvent possible est très beau et nous pouvons faire beaucoup et aller loin en cela, mais de vivre en harmonie TOTALE, à mon avis, n'est même pas possible avec soi-même...la vie nous donne toujours à nouveau des tiraillements à l'intérieur de nous, sans parler de ceux en relation avec les autres personnes, et je me demande même si une vie trop harmonieuse ne serait pas trop fade... trop ou pas assez nous pose dans une situation inconfortable.

Madeleine Moreau 01/02/2016 11:39

Bonjour Mira,
Ton commentaire est une magnifique synthèse qui apporte à l'article toute sa dimension. Oui, je pense également qu'il n'est pas sain de désirer trouver de l'harmonie en tout ... la nature n'est-elle pas constituée de belles et moins belles choses ? Comme notre vie d'ailleurs. Et, l'on peut s'émerveiller devant un arbre tout tordu !
D'accord avec toi lorsque tu dis que nous pouvons faire beaucoup.
Bonne journée
Madeleine