Quand vous apprenez de vos épreuves

Publié le par Madeleine Moreau

Quand vous apprenez de vos épreuves

Lorsque nous sommes parents, nous faisons tout ce qui est en notre possible pour éviter à nos enfants de vivre des épreuves. Ce qui, hélas, est impossible.

Adultes, nous essayons d’éviter les épreuves, les difficultés et lorsque celles-ci arrivent, nous adoptons divers comportements pour les minimiser.

Je ne parle pas des grandes épreuves de la vie comme la perte d’une personne qui est importante pour nous, ou, la perte d’un emploi, la perte de sa mobilité, etc. Je parle de ces choses qui nous affectent sentimentalement, qui peuvent sembler peu importantes … du moins lorsque nous y repensons plus tard.

Ce que nous faisons généralement

Nos réactions, face à une épreuve, sont différents pour chacun, chacune.

Prenons par exemple, un « petit » accident de voiture qui ne blesse personne, qui se contente de laisser devant soi l’image d’une tôle froissée. Une personne de type positif dira : « Ce n’est que matériel, ce n’est pas grave ». Une personne qui culpabilise facilement dira : « J’aurais dû faire attention, plus attention, je ne suis pas arrivé/e à maîtriser la situation ». Une personne négative dira : « C’est pas possible, c’est toujours à moi que cela arrive !». …   

Nos réactions sont, la plupart du temps, en concordance avec notre manière d’accueillir ce qui nous arrive, que nous y soyons pour quelque chose ou pas.

Ce qui est extraordinaire, c’est de voir que même si nous avons appris que l’adversité est une excellente chose, que les épreuves peuvent être des tremplins d’évolution, lorsqu’une vague émotionnelle vient nous envahir, nous commençons par nous contracter et nous cherchons une sortie. Si nous ne voyons pas de sortie, nous nous fermons comme une huître et nous attendons que la tempête se calme par elle-même.

Ce que nous devrions faire

Ce que je vous propose aujourd’hui va vous paraitre couler de source, le hic, c’est que lorsque l’épreuve survient, c’est la dernière chose à laquelle nous pensons.

Ce que je vous propose, c’est de commencer à ACCUEILLIR ce qui vous arrive.

Accueillez votre irritation, votre énervement, votre peur, votre angoisse, votre tristesse – accueillez les émotions qui viennent vous submerger.

Ce qui vous arrive est arrivé ! Vous ne l’avez pas voulu, vous ne pouvez que reconnaître que cela vous touche plus ou moins profondément : Un accroc à votre voiture, le vol de votre porte-monnaie, l’arnaque que vous n’avez pas vu venir, la grêle qui a ravagé vos salades, la perte d’un objet auquel vous teniez … ne souriez pas, c’est une épreuve que vous devez traverser, tout simplement parce que ce qui était, n’est plus.

Ensuite, APPRENEZ quelque chose de cette épreuve.

Apprenez ce qu’elle peut vous apporter comme un plus dans votre vie.

C’est lorsque quelque chose de désagréable vous arrive que vous pouvez le plus apprendre. Et, j’ai envie de dire, que même si ce n’est pas agréable, ces épreuves, ces difficultés, lorsque nous parvenons à les accueillir et à nous laisser transformer par elles, deviennent des portes royales pour faire face à nos peurs les plus intérieures, ainsi qu’à nos croyances les plus limitatives, tout simplement parce que cela surgit à la surface de notre monde émotionnel.

En conclusion

Quand nous apprenons quelque chose des épreuves, des difficultés que nous traversons, nous avançons dans notre croissance.

Au début de cet article, j’ai ouvert une petite lucarne sur ce que nous aimerions éviter à nos enfants – si nous en avons – il y a une autre manière de les aider à faire face à ce qui leur arrive, c’est de les aider à accueillir et à apprendre comment se comporter face au réel. Bien sûr, ce sera plus facile si les parents agissent de leur côté en adéquation avec leurs épreuves, leurs difficultés.

Qu’en pensez-vous ?

A bientôt.  

Merci beaucoup de partager cet article autour de vous

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+. Si vous l'avez trouvé constructif, bien sûr !

En savoir plus sur le monde de vos émotions ?

Procurez-vous dès aujourd’hui le guide : La météo des émotions

Vous le trouverez en ligne, plus exactement ici : www.morebooks.de/store/fr/category/psychologie-pratique/33/6/cn,fr/16_by_title_ASC

Ou en passant par le lien suivant : www.editions-vie.com/catalog/details//store/fr/book/978-3-639-82957-0/la-météo-des-émotions

 

Commenter cet article