Des ressources inépuisables

Publié le par Madeleine Moreau

Des ressources inépuisables

J’en parle souvent de ces ressources que nous avons au plus profond de notre être.

Lorsque tout va bien, lorsque la vie nous permet d’avancer, nous n’y faisons pas attention, nous pouvons même les ignorer, tout simplement parce qu’elles sont en veilleuse, pas vraiment nécessaires.

Je vis en ce moment des bouleversements importants et si je ne puisais pas ce qui me permet de faire face, au plus loin de mes ressources, la déprime me gagnerait.

Avons-nous tous et toutes des ressources ?

Il y a, je pense, en chaque personne des ressources insoupçonnées qui ne demande qu’à s’actualiser dans les coups durs.

Mais est-ce que toute personne peut les laisser monter à la surface ?

Pour cela, il est nécessaire de pouvoir prendre du recul face à la situation, face aux situations. Il est nécessaire d’apprendre à vivre l’instant présent, dans toute la densité qu’il peut avoir, que ce soit dans la tristesse, la colère, l’impuissance ou l’espoir.

Face à ces paramètres, certaines personnes ne parviennent pas à toucher leurs ressources – c’est ce que je pense.

Prendre du recul, une chose pas si évidente, surtout lorsque les émotions se bousculent, lorsque les sentiments se mélangent, lorsque l’urgence prend le dessus.

Vivre l’instant présent n’est pas évident non plus. Cela demande une force intérieure. Quand les pensées deviennent envahissantes, la fuite est parfois le meilleur moyen de s’en sortir sans trop de dégâts. Mais, la fuite ne permet pas de rester dans l’instant présent.  

L’importance d’une bonne hygiène émotionnelle et d’un réseau relationnel.

S’il y a l’attitude que nous adoptons face à une épreuve, il y a également l’importance du réseau relationnel. Cela peut être la famille, les amis, les professionnels de la santé et du psychisme.

Le piège est de les percevoir comme des sauveurs, des guérisseurs.

Une bonne hygiène émotionnelle demande de reconnaître les émotions qui submergent toute la sensibilité et de pouvoir les nommer à bon escient. Face à une épreuve, il est important de pouvoir les formuler, de ne pas les minimiser. Pleurer fait du bien, se réfugier sur une épaule compatissante fait du bien, pouvoir dire ce que l’on ressent fait du bien.

Cependant, l’autre ne peut pas prendre à notre place ce que nous vivons. Il peut accueillir.

Il nous restera toujours à faire le reste du chemin, à trouver en nous les ressources qui vont nous permettre de faire face, de nous remettre debout, de retrouver le calme et la sérénité.

Aller plus loin que ses limites permet de percevoir de nouvelles ressources

Certaines situations ou certains évènements obligent le dépassement des limites que l’on peut se donner : limites physiques et limites psychologiques. Il faut faire face, il faut agir, il faut prendre sur soi, il faut se dépasser. C’est un sursaut vers la vie qui s’impose.

Aller plus loin que ses limites permet de toucher ces ressources très profondes. Alors que tout semble s’écrouler, une ressource nouvelle se dessine : la force pour traverser la réalité difficile, la force d’agir dans l’urgence, la force de porter ce qui semble insurmontable. Ce peut être aussi le courage, la compassion, l’amour, etc.

Laisser la vie reprendre le dessus

Vient un moment où la tempête s’apaise. Il est alors important de penser à soi. Penser à soi permet de se ressourcer, de se vitaliser, de laisser les cicatrices se refermer.

Une nouvelle étape s’annonce. Elle ne se réalise pas dans le faire mais dans l’être.

Ce qui a pu être pour un temps à l’abandon (comme mon blog), peut être repris, sans forcing.

Dans cette étape qui permet à la vie de reprendre le dessus, les moments de repos sont également importants.

Je vous retrouve la semaine prochaine et vous souhaite de belles fêtes de Pâques.  

Merci beaucoup de partager cet article autour de vous

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+. Si vous l'avez trouvé constructif, bien sûr !

En savoir plus sur le monde de vos émotions ?

Procurez-vous dès aujourd’hui le guide : La météo des émotions

Vous le trouverez en ligne, plus exactement ici : www.morebooks.de/store/fr/category/psychologie-pratique/33/6/cn,fr/16_by_title_ASC

Ou en passant par le lien suivant : www.editions-vie.com/catalog/details//store/fr/book/978-3-639-82957-0/la-météo-des-émotions

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article