Définir votre priorité pour un travail personnel

Publié le par Madeleine Moreau

Il arrive souvent qu’on me demande : « Si je commence un travail personnel – par le coaching de vie – comment trouver ce qui me correspond le mieux ? J’ai plusieurs choses que je voudrais pouvoir regarder mais je ne sais pas par où commencer.

 

Définir votre priorité pour un travail personnel

Cette difficulté de choisir se présente, généralement, en début de parcours, raison pour laquelle les entretiens peuvent sembler décousus car les sujets partent dans tous les sens.

Une problématique qui peut également toucher d’autres secteurs de la vie, comme, par exemple, porter son attention sur quelque chose de particulier qui boosterait la motivation à aller au bout d’un objectif.

Je vais donc vous proposer plusieurs articles autour de ce sujet.

Aujourd’hui je vous propose de regarder comment vous pouvez choisir un secteur principal.

Comment choisir ?

Si vous avez plusieurs pistes qui se présentent à vous, commencez par vous poser cette question : Quel secteur de ma vie pourrait avoir le plus grand impact global me permettant d’avancer dans mon projet ?

Pour vous aider à trouver le secteur de votre vie qui est à la traîne par rapport aux autres, vous pouvez également vous poser les questions suivantes : Quel aspect de ma vie me freine plus que les autres ? Si je pouvais me servir d’une baguette magique, quel est le secteur que je changerais en premier ?

Supposons que votre premier réflexe vous attire à regarder votre vie professionnelle car vous rencontrez actuellement une baisse de motivation, le fait de vous poser cette question pourrait vous conduire à regarder en priorité votre vie de couple, ou, votre vie relationnelle, ou encore votre vie spirituelle, etc.

Pour vous aider dans votre réflexion, voici une liste qui pourrait vous guider. Celle-ci n’est pas exhaustive mais contient les secteurs les plus importants de votre vie :

  • Travail
  • Affectivité / vie de couple / vie familiale
  • Relations
  • Forme physique
  • Emotions
  • Spiritualité
  • Caractère
  • Etape de vie / Retraite
  • Engagements
  • Organisation
  • Education des enfants
  • Séparation / Divorce / Famille recomposée
  • Relation à l’argent / Aux biens matériels

Pour définir quel secteur de votre vie pourrait être le plus important à regarder, vous pouvez noter de 1 à 10 chaque proposition contenue dans la liste.

Il vous reste à choisir les secteurs ayant la plus petite notation.

Visualisez ensuite où vous désirez en être dans une année si vous vous attaquiez sérieusement à ce secteur.

Ciblez enfin votre choix sur le secteur qui vous fait entrevoir le plus de résultats possibles.

Pour reprendre l’exemple du début, en supposant que vous rencontrez une baisse de motivation dans votre vie professionnelle, vous pourriez vous dire qu’il vous suffit de travailler à retrouver la motivation pour que les choses reprennent leur place. Ce n’est pas toujours le cas.

Par contre, il se pourrait que le secteur prioritaire à travailler soit celui de l’étape de vie dans laquelle vous vous trouvez : à 40 ans vous pouvez ressentir le besoin de trouver quelle voie professionnelle vous correspondrait le mieux. Ce que vous ressentez il se peut que vous le minimisiez, voire l’étouffiez, car, à votre âge, vous avez une famille, un travail qui vous permet de vivre, et la peur de changer d’orientation peut vous faire peur.  Donc, si vous choisissiez de travailler uniquement sur la baisse de motivation, vous retrouveriez, sans aucun doute, un surplus de motivation, mais le malaise qui est présent actuellement restera sous-jacent, se réactivant à certains moments. Est-ce ce que vous désirez pour les 20 prochaines années ?   

En conclusion

Il est toujours possible de commencer un travail personnel, de faire appel à un coaching de vie en prenant ce qui se présente au moment du rendez-vous. Vous en récolterez des bénéfices. Ceux-ci seront moins probants à long terme car il vous sera difficile d’atteindre des objectifs précis.

Travailler sur un secteur ciblé vous permet d’aller plus loin dans l’introspection car vous mettez toute votre attention sur ce qui peut être perçu dans un premier temps comme une faiblesse, faiblesse qui se changera en force avec le temps.

Le cheminement ne vous interdit pas de travailler sur quelque chose de plus difficile qui se présente subitement, l’essentiel est que vous reveniez sur le secteur choisis dès que possible et que vous ne perdiez pas de vue l’objectif que vous vous êtes fixé.

Dans le prochain article je vais vous parler de la manière dont vous pouvez gérer votre priorité d’observation. A bientôt.

Merci beaucoup de partager cet article autour de vous

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+. Si vous l'avez trouvé constructif, bien sûr !

En savoir plus sur le monde de vos émotions ?

Procurez-vous dès aujourd’hui le guide : La météo des émotions

Vous le trouverez en ligne, plus exactement ici : www.morebooks.de/store/fr/category/psychologie-pratique/33/6/cn,fr/16_by_title_ASC

Ou en passant par le lien suivant : www.editions-vie.com/catalog/details//store/fr/book/978-3-639-82957-0/la-météo-des-émotions

 

Publié dans Coaching

Commenter cet article