Gérer votre priorité de concentration

Publié le par Madeleine Moreau

Gérer votre priorité de concentration

Suite à mon dernier article, je vais vous présenter comment vous pouvez garder votre attention sur ce qui vous a conduit à demander un accompagnement personnalisé – coaching de vie par exemple.

Les pistes que je vais vous présenter peuvent également se révéler très utiles si vous poursuivez une démarche pour atteindre un objectif différent.

Ne pas ignorer les autres secteurs de votre vie

Vivre une priorité de concentration ne signifie pas que vous devez ignorer tous les autres secteurs de votre vie. Si, pour reprendre l’exemple donné dans le précédent article, vous avez choisi comme priorité de travailler au mal-être que vous ressentez dans l’étape de vie où vous vous trouvez, il est possible que le travail que vous menez vous conduise à redéfinir ce que vous désirez profondément vivre. Cette recherche peut vous conduire à rencontrer des réticences de la part de vos proches, donc, une nouvelle difficulté à traverser avant de continuer le travail sur votre objectif premier. Si vous ne gérer pas la difficulté qui se présente sur votre chemin, le risque est que vous laissiez tomber votre priorité première, par amour ou parce que vous doutez de vos choix.

Garder une vue d’ensemble

Il est important que vous ayez toujours une vue d’ensemble sur tous les secteurs de votre vie et, une priorité sur laquelle vous portez toute votre attention.

Cela signifie que vos objectifs premiers se concentrent sur votre priorité. Bien sûr, vous ne pouvez pas tout miser sur votre priorité et vous pouvez poursuivre d’autres objectifs dans d’autres secteurs, mais, pour le moment, ils peuvent être plus modestes.

Au long de votre cheminement, vous allez rencontrer des obstacles, des remises en question. Ce que vous avez fait jusqu’à présent, la manière dont vous avez fonctionné, ce qui pouvait donner du sens à votre vie, votre organisation … tout cela peut être en déséquilibre passager. C’est un peu comme si vous décidiez de changer la disposition de votre intérieur : des murs peuvent disparaître, d’autres élevés, des fenêtres peuvent être agrandies, la surface des pièces peuvent être agrandies et les pièces plus petites effacées. Cette image d’architecture traduit bien ce qui peut se produire tout au long de votre travail personnel.

Avoir les ressources nécessaires

Pour cela, il est nécessaire que vous mettiez toutes vos ressources à disponibilité de votre priorité de concentration.

Cela va vous demander d’être apte à faire des concessions. Supposons que vous avez la ressource de consacrer du temps pour maintenir votre forme physique et que vous vous rendez 2x par semaine dans un club de sport : cette ressource, vous pourriez la réduire, ce qui veut dire, pour un certain temps, vous rendre 1x par semaine au club de sport. Autre supposition : vous avez des ressources financières qui serviront à vous offrir un magnifique voyage en Australie ou acquérir un bien immobilier. Un accompagnement en coaching coûte cher – à vos yeux – la concession qui pourrait vous être demandée est de reporter votre dépense à un peu plus tard, l’essentiel étant qu’aujourd’hui vous avez pris la décision de travailler à un secteur précis de votre vie, dans le but d’exister plus pleinement.

En conclusion

Si vous vous êtes fixé une priorité pour progresser dans votre vie, cette priorité est une situation temporaire – même si elle peut durer plusieurs mois.

Au fur et à mesure que vous progresserez, vous y verrez plus clair, vous commencerez à « construire » la vie que vous désirez profondément. Chaque étape franchie vous conduit plus près de votre objectif, il est donc important de toujours avoir celui-ci devant vous.

Des moments de fatigue, d’inertie peuvent survenir. Ce n’est pas grave. L’essentiel est que vous y reveniez, même si le rythme doit être quelque peu ralenti.

Dans le prochain article je vous dirais comment récolter les fruits de votre démarche au fur et à mesure de votre progression. A bientôt.

Merci beaucoup de partager cet article autour de vous

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+. Si vous l'avez trouvé constructif, bien sûr !

En savoir plus sur le monde de vos émotions ?

Procurez-vous dès aujourd’hui le guide : La météo des émotions

Vous le trouverez en ligne, plus exactement ici : www.morebooks.de/store/fr/category/psychologie-pratique/33/6/cn,fr/16_by_title_ASC

Ou en passant par le lien suivant : www.editions-vie.com/catalog/details//store/fr/book/978-3-639-82957-0/la-météo-des-émotions

 

Publié dans Coaching

Commenter cet article