Apprendre à s’affirmer

Publié le par Madeleine Moreau

Quel est le mot préféré d’un enfant de 3 ans ?

Vous l’avez deviné, donc je vous laisse le prononcer.

Ce mot énerve fabuleusement les parents qui ne savent plus quel stratagème utiliser pour leur faire perdre cette « mauvaise » habitude.

« Met ta veste » NON … « Range ta chambre » NON … « Fini ton assiette » NON … « Dit bonjour » NON

A croire que c’est le mot le plus facile à dire !

Mais, qu’en est-il du côté des parents ?

« Maman, je peux avoir un bonbon ? » NON … « Papa, tu veux m’acheter une glace » NON … « Maman, je peux aller jouer chez Elsa ? NON …

Ok, il y a aussi des parents qui disent OUI, des enfants qui disent OUI. Il y a des parents qui expliquent pourquoi ils ne sont pas d’accord, d’autres qui n’expliquent rien.

Et cela ne s’arrange pas à l’adolescence, le NON devient récurrent.

Vient alors le moment du passage vers la vie adulte.

Le NON qui monte dans la gorge se change en OUI.

« Chéri, tu veux me masser le dos ? » OUI … « Chérie, tu serais d’accord si le week-end prochain je fais une virée avec mes copains ? » OUI … « J’ai un service à te demander, est-ce que tu pourrais garder les enfants le week-end prochain ? OUI … « Pouvez-vous me compléter ce dossier et l’envoyer en mon nom à l’administration ? » OUI

Combien de fois disons-nous OUI sans penser que nous avons la possibilité de dire NON ?

 

Apprendre à s’affirmer

C’est ainsi.Pour ne pas faire de peine à l’autre, parce que, quelque part en nous, on se souvient que le NON a peiné nos parents, parce que, d’une manière ou d’une autre, nous avons appris que dire NON était égoïste, pouvait être perçu comme un manque d’éducation ou tout simplement nous enlever l’estime que l’autre nous porte, nous répondons spontanément OUI, quitte à nous mordre les doigts après.

Le NON, comme le OUI, une question d’affirmation ou pas

L’affirmation se construit très tôt … avant nos 3 ans.

C’est sans doute le seul moyen qu’a un petit enfant pour dire ce qu’il veut et ce qu’il ne veut pas, pour se faire une place dans sa liberté d’être. Cependant, trop petit pour comprendre qu’à certains moments il faut apprendre à vivre en ayant des frustrations.

Le moyen également utilisé avec bonheur par les adolescents qui veulent se sentir libres comme l’air, sans devoir se sentir obligé et commandé par les adultes.

L’affectivité, le premier amour, la rencontre d’amitié a le pouvoir de faire changer certains NON en OUI … Regardez vos propres expériences, je pense que vous allez trouver des exemples.

Ce jeu du NON, du OUI, bien sûr, s’apprend à tout âge, c’est un merveilleux outil pour obtenir quelque chose de l’autre.

Donc, les utiliser à bon escient est un indice qui indique votre degré d’affirmation.

Dire NON à tout n’est pas forcément de l’affirmation mais plutôt de la rébellion. Dire OUI à tout indique bien souvent un manque d’affirmation.

Le NON est nécessaire lorsqu’il s’agit de se positionner face à des situations abusives, des propositions malhonnêtes, des risques pour vous et votre entourage, etc …

Le NON est nécessaire pour affirmer vos convictions contraires, pour faire cesser un chantage, qu’il soit affectif ou au service du pouvoir.

Ce sont des NON qui deviennent des OUI envers soi-même, donc, qui nous permettent de nous affirmer et de suivre notre chemin.

Intéressant, ne trouvez-vous pas ?

Conclusion

L’affirmation de soi se vérifie par votre capacité à dire NON ou OUI face aux multiples sollicitations de votre entourage, et, cela va de vos proches à votre patron.

Ces petits mots de 3 lettres sont tout aussi importants que le fait de dire « je t’aime » … d’une certaine manière, vous pourriez les voir ainsi : ce mot que vous prononcez, plus d’une fois dans la journée, est une manière de vous dire « Je m’aime » !

Bon week-end. Je vous retrouve au premier jour de l'été ... A bientôt. 

Merci beaucoup de partager cet article autour de vous

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+. Si vous l'avez trouvé constructif, bien sûr !

En savoir plus sur le monde de vos émotions ?

Procurez-vous dès aujourd’hui le guide : La météo des émotions

Vous le trouverez en ligne, plus exactement ici : www.morebooks.de/store/fr/category/psychologie-pratique/33/6/cn,fr/16_by_title_ASC

Ou en passant par le lien suivant : www.editions-vie.com/catalog/details//store/fr/book/978-3-639-82957-0/la-météo-des-émotions

 

Publié dans Coaching

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article