Se vivre en formation continue

Publié le par Madeleine Moreau

Se vivre en formation continue

Si vous êtes dans le monde professionnel, vous savez que la formation continue est une option incontournable si vous désirez évoluer.

Mais qu’en est-il dans votre vie personnelle ?

Hé oui, que vous le vouliez ou non, dans votre vie personnelle il est également très utile de se vivre en formation continue.

Il y a quelques semaines, nous sommes partis en vacances.

Il y a quelques années, nous attendions qu’arrivent par la poste nos billets d’avion … un beau papier cartonné … la sensation d’avoir entre nos mains quelque chose de précieux. Tiens, je me souviens, à la descente de l’avion, il y avait un photographe qui immortalisait sur pellicule ce moment inoubliable … hé oui, vous avez peut-être, dans vos albums, une de ces fameuses photos !

Aujourd’hui, les billets d’avion arrivent directement sur votre téléphone, votre courriel. Reste plus qu’à l’imprimer si vous avez une imprimante, ou à montrer votre téléphone au guichet d’embarquement. Pour le retour, même topo … pas intérêt à vous faire voler votre portable !

Pareil pour le bon de l’hôtel, pour la location de la voiture. Tout se fait électroniquement.

Et c’est la même chose au moment de vos courses. Il sera bientôt derrière nous le temps qui nous permettait d’échanger quelques mots avec la caissière, de lui souhaiter une bonne journée … même si le temps passé à attendre devant la caisse a semblé être une éternité.

Aujourd’hui, de plus en plus, il suffit de se munir d’un petit appareil qui sert à scanner le prix de chaque article, puis, de passer devant un autre scanner, de sortir sa carte de crédit et de faire le code, et le tour est joué. Plus d’attente, ce qui veut dire un peu plus de temps devant soi et, surtout, plus de sourires à donner ou à recevoir à la caisse.

Ouille, il y a des fois ou l’envie de me retrouver une décennie en arrière chatouille ma sensibilité.

Sans une formation continue, comment est-ce que je me débrouillerais aujourd’hui ?

Tiens, cela me fait penser à la première fois où j’ai vu un ami essayer son fax … encore un truc obsolète aujourd’hui et qui sera bientôt remiser au temps des dinosaures ! Je vous laisse deviner ma surprise lorsqu’il a inséré sa feuille dans la fente, composer le numéro de téléphone pour envoyer sa lettre … lettre qui est ressortie pour être posée sur son bureau … tout en me disant que dans quelques minutes il recevrait la réponse. Septique que j’étais, je n’y croyais pas, la lettre n’avait pas été envoyée, elle n’avait fait qu’un tour dans cette nouvelle machine que je découvrais. Je n’y ai rien compris, lorsque, quelques minutes après, effectivement, la réponse est arrivée, s’imprimant sur une feuille de papier vierge. Mon cerveau ne comprenait pas comment il était possible, qu’une lettre envoyée à 300km, ainsi que sa réponse, pouvait se faire en moins de 10 minutes, sans avoir besoin de timbrer une enveloppe, de courir à la poste et d’attendre 10 jours pour avoir la réponse.

Je vous rassure, je suis loin d’avoir 110 ans !

Etes-vous, maintenant, convaincu-e de la nécessité de vivre toute votre vie en formation continue ?

Alors, c’est le moment de vous offrir un outil pour vous permettre de vivre cette formation continue sans vous couper les cheveux en quatre.

La formation continue sans se sentir à l’école

C’est un fait, pour ne pas se sentir largué-e, il faut suivre l’évolution.

Cela peut sembler facile.

Il est vrai que l’être humain, en règle générale, est doté d’une capacité d’adaptation extraordinaire.

Pensez à toutes ces choses que vous avez acquises en-dehors des bancs de l’école …

Cependant, il y a des choses qui nous échappent, que nous avons du mal à retenir … surtout après la quarantaine … quoi … nous ne sommes pas nés avec un clavier sous les bras …

Il y a également toutes les choses qui ne nous intéressent pas. Parce que nous n’en voyons pas l’utilité … comme par exemple si vous avez eu jusqu’à présent des volets qui se fermaient à la main, pourquoi auriez-vous besoin d’une télécommande ou d’une application qui les ferment alors que vous êtes à l’autre bout de la ville !

Il y a toutes les découvertes qui ne font pas parties de vos centres d’intérêts, même si celles-ci peuvent vous changer la vie !

Et, lorsque, par la force des choses, vous devez acquérir un savoir, et bien, vous vous sentez plus bête que lorsque vous étiez à l’école. Je vous donne encore un exemple : J’en avais marre de payer une taxe à chaque fois que j’allais payer une facture à la poste. Il a bien fallu que je m’intéresse au paiement électronique et retenir mes codes d’accès – un exercice de mémoire – mais, comme cela n’est pas dans mes priorités, je ne les retiens pas … sauf si j’applique l’exercice que je vais vous proposer à la suite.

Et, il y a les nouvelles technologies. Là aussi, il est nécessaire d’acquérir de nouvelles connaissances. L’autre jour, je demandais à mon petit-fils – 5 ans – s’il voulait prendre le dessin animé, qu’il venait de regarder chez nous, pour le revoir durant la route des vacances – hé oui, ils peuvent visionner des films pendant le voyage. Ma surprise a été sa réponse : « Mais, grand-maman, je peux pas le prendre, c’est pas un bluW !!!! » (Je ne sais même pas comme ça s’écrit).

Si vous êtes comme moi, voici un outil pour apprendre sans avoir l’impression d’être à nouveau à l’école.

Apprendre autrement

Tout d’abord, il y a un fait : vous évoluez dans un monde qui ne cesse de bouger, mais vous avancez comme si tout devait rester en l’état de ce que vous avez appris, ce qui créée la difficulté d’engranger d’autres données dans votre cerveau.

Par contre, il y aura toujours, autour de vous, un « plus jeune », qui maîtrise parfaitement ce que vous devez apprendre. Je dis bien : qui maîtrise … pas qui bricole. C’est la personne qu’il vous faut pour commencer à apprendre autrement.

Si vous devez changer quelque chose dans votre alimentation et qu’un régime s’impose, vous irez trouver un-e nutritionniste, qui, de préférence, s’y connaît en santé, en anatomie et en psychologie, pour vous donner toutes les chances de réussir. C’est la même chose ici.

Ensuite, il faut que vous trouviez en vous un peu plus qu’un simple intérêt pour apprendre. Il faut que vous en voyiez la raison et l’utilité.

Il sera, au moment de commencer, nécessaire d’accepter que vous vous trouvez en situation d’apprentissage… avec tout ce que cela comporte : le risque de vous tromper, de ne pas comprendre tout de suite, d’être aidé-e dans un pas à pas, et de vous exercer jusqu’au moment où vous passerez à l’acquisition du savoir.

L’outil

Premier exercice : Faites une liste de toutes ces choses que vous devriez savoir pour ne pas être dépassé-e par les événements. Cela peut être dans le secteur de l’informatique, économique, nouvelles technologies, etc. Définissez sur quoi vous auriez envie de mettre vos énergies pour progresser.

Deuxième exercice : Cherchez la personne qui, pour vous, fait figure d’expert. Cela peut être un proche, une connaissance, la connaissance d’une connaissance, un voisin … et allez lui demander si elle serait d’accord de vous apprendre ce que vous ne connaissez pas encore.

Troisième exercice : Concentrez-vous sur l’apprentissage. Au besoin, lisez des articles qui parlent de votre problématique, lisez avec un crayon surligneur dans les mains – parfois il peut s’agir d’un mode d’emploi – le fait de surligner les passages importants vous aidera à intégrer certaines complexités.

Quatrième exercice : Si votre maître d’apprentissage semble aller trop vite pour vous ou si vous ne comprenez pas ce qu’il essaie de vous expliquer, interrompez-le. Demandez-lui de vous montrer ou de vous expliquer autrement.

Cinquième exercice : Lancez-vous. C’est-à-dire, essayez par vous-même de comprendre avec votre raisonnement, toutes les facettes de ce que vous apprenez. Ce dernier exercice va vous permettre d’acquérir l’essentiel de l’enseignement. Vous pourrez alors retrouver votre autonomie sans devoir, au prochain acte, crier au-secours, parce que vous avez oublié comment il faut faire.

J’avais envie, aujourd’hui, de vous parler autrement de la formation continue. De tout cœur je souhaite que cela vous plaise. Je vous retrouve la semaine prochaine pour un nouvel outil. A bientôt.

Merci beaucoup de partager cet article autour de vous

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+. Si vous l'avez trouvé constructif, bien sûr !

En savoir plus sur le monde de vos émotions ?

Procurez-vous dès aujourd’hui le guide : La météo des émotions

Vous le trouverez en ligne, plus exactement ici : www.morebooks.de/store/fr/category/psychologie-pratique/33/6/cn,fr/16_by_title_ASC

Ou en passant par le lien suivant : www.editions-vie.com/catalog/details//store/fr/book/978-3-639-82957-0/la-météo-des-émotions

 

Publié dans Coaching

Commenter cet article