Verrue ou point de beauté

Publié le par Madeleine Moreau

Verrue ou point de beauté

Une manière différente de voir les choses, en particulier ce qui concerne le passé.

Il est vrai que l’on porte en soi bien des choses, agréables ou désagréables.

Par moments, nous voyons notre histoire comme une verrue disgracieuse. Celle-ci semble énorme. Pour tenter de la faire disparaître, on gratte, on gratte, jusqu’à se faire mal, mais elle persiste, elle va jusqu’à prendre plus d’ampleur.

Par moments, nous voyons notre histoire comme des points de beauté. Il devient même possible de les aimer. On trouve qu’ils apportent un charme à notre personnalité, quelque chose que les autres n’ont pas.

Vivre sa vie

Sans minimiser l’importance de votre vécu d’enfant, sans renier l’impact que certains évènements ont eu sur votre développement, sans condamner l’un de vos parents qui n’a pas su vous donner ce dont vous aviez besoin, vous pouvez choisir la vie que vous désirez aujourd’hui.

Comment ?

Votre vie, ce que vous vivez aujourd’hui, c’est un tout.

Du moment de votre conception à ce que vous vivez aujourd’hui, tout est en lien, tout est en résonnance avec votre sensibilité, avec votre réalité.

Dans les premières années de votre vie, les fondations de votre personnalité ont été posées.

Dans les premières années de votre vie, ce que vous appelez votre destin s’est mis en place.

Dans les premières années de votre vie votre regard sur la vie, sur le monde a été guidé par les personnes qui étaient les plus proches.

C’est le constat posé par la psychologie.

Ce constat a longtemps été considéré comme une loi irréfutable. « Telle enfance, telle vie adulte » !

Décliné de cette manière, le constat est devenu une croyance qui s’est forgée dans la pensée des individus.

La psychologie humaniste a provoqué des séismes, créant des failles dans la manière de s’approcher du fonctionnement de l’être humain.

Aujourd’hui apparaît de plus en plus que l’être humain ne cesse d’être en évolution, en croissance.

Rien n’est renié.

Ce qui est un constat reste un constat.

Les premières années sont décisives pour la construction de votre personnalité. Cela ne veut pas dire que rien ne peut alors être changé.

Vous ne pouvez rien changer à ce qu’a été votre passé, vous pouvez changer la manière de concevoir ce que vous désirez vivre aujourd’hui : considérer votre passé comme une verrue qui vous défigure ou comme des points de beauté qui apportent charme et élégance à votre personnalité.

Enfant vous ne pouviez pas décider, adulte vous pouvez décider. Enfant vous ne pouviez pas choisir, adulte vous pouvez choisir.

Entrer dans un processus de décodage de votre vie

Décoder c’est observer la relation qu’il y a entre une difficulté, un problème, un fonctionnement que vous vivez actuellement et ce que vous avez vécu antérieurement.

Décoder c’est vous diriger vers la compréhension de ce qui est là devant vous et réussir à détecter tous les signes de vie, les ressources, les capacités que vous pouvez retirer pour vous construire autrement aujourd’hui et laisser ce qui n’est pas utile à votre croissance.

Décoder c’est accepter d’apprendre ce qui dans votre histoire a été des « accidents de parcours », des « voies sans issues », des « murs construits » pour les traverser et redonner à la vie son droit d’être vécue.

Décoder c’est commencer à entrevoir qu’il y a devant vous tout un espace de liberté que vous pouvez habiter pour y vivre pleinement.

Qu’en pensez-vous ?

A bientôt.

Merci beaucoup de partager cet article autour de vous

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+. Si vous l'avez trouvé constructif, bien sûr !

En savoir plus sur le monde de vos émotions ?

Procurez-vous dès aujourd’hui le guide : La météo des émotions

Vous le trouverez en ligne, plus exactement ici : www.morebooks.de/store/fr/category/psychologie-pratique/33/6/cn,fr/16_by_title_ASC

Ou en passant par le lien suivant : www.editions-vie.com/catalog/details//store/fr/book/978-3-639-82957-0/la-météo-des-émotions

 

Publié dans Coaching

Commenter cet article