Une opportunité en or

Publié le par Madeleine Moreau

Au fil de mes lectures, j’ai trouvé cette histoire (de Léo Bahauta) qui introduit merveilleusement bien l’article de ce jour :

Trois personnes se voient accorder un cadeau magique par une fée lumineuse et au bon cœur.

Leur cadeau est que, pour une heure seulement, ils pourront expérimenter magie et merveilles. Leur temps limité est rempli de plaisirs visuels, des nourritures les plus délicieuses, de gens incroyables avec des talents hors du commun, et d’amour.

La première personne est un grand homme, et même s’il est reconnaissant du cadeau, il a beaucoup à faire et doit malheureusement passer beaucoup de temps à répondre à des mails et des texto, et à vérifier les mises à jour et les réseaux sociaux. Il prend bien quelques photos de la délicieuse nourriture et les partage sur les réseaux sociaux, même s’il ne fait pas vraiment attention au goût.

La deuxième personne est un peu du genre procrastinateur (ok, soyons honnêtes : c’est un énorme procrastinateur), et même si elle veut vraiment utiliser ce cadeau avec sagesse, elle ne cesse de le repousser. Elle passe la majeure partie de l’heure à regarder les vidéos du monde magique que le premier gars a mises en ligne, mais elle ne sort pas pour vivre l’expérience elle-même.

La troisième personne est abasourdie par ce cadeau. Quelle incroyable opportunité ! Elle réalise qu’elle doit en tirer le meilleur possible, mais elle n’est pas sûre de savoir comment faire.

Donc elle commence par y faire attention. Elle remarque chaque petit détail. Elle écoute ce que disent les gens incroyables qu’elle rencontre, et elle essaye de vraiment les voir comme ce qu’ils sont. Elle goûte la nourriture et fait attention à chaque sensation pendant qu’elle mange, savourant la nourriture lentement.

Puis, elle éprouve de la gratitude pour chaque instant, pour chaque personne, pour tout ce qu’on lui offre. Elle est remplie de bonheur par chaque petite chose qui lui arrive pendant cette heure.

Finalement, elle change la vie des gens. Elle utilise ce qui lui reste de cette heure qui s’amenuise pour apprendre des compétences magiques, pour guérir les personnes qui luttent (dont le premier gars), pour faire des choses qui éblouiront les autres personnes incroyables de ce monde magique.

Elle devient un cadeau pour les autres.

L’heure est terminée, et les deux premières personnes réalisent qu’elles ont gâché leur cadeau, et qu’elles n’en profiteront plus jamais. Elles nourrissent d’immenses regrets. La troisième personne n’a aucun regret, parce qu’elle y a fait attention, qu’elle a été reconnaissante, et qu’elle s’est servie de la magie pour changer des vies. Elle a utilisé le cadeau à son plein potentiel.

Et si cela vous arrivait ?

Imaginez-vous que cette bonne fée vienne sonner à votre porte et vous offre le même cadeau, que feriez-vous de cette heure ? Agiriez-vous comme l’une des 3 personnes ? Autrement ?

Pas facile de répondre du tac au tac à ces questions.

Peut-être penseriez-vous immédiatement à remédier à toutes les choses qui vous manquent, à tout ce que vous avez toujours voulu, à changer plein de choses dans votre vie !

Ce qui reviendrait à dire que vous penseriez d’abord à vos propres intérêts avant de penser à ceux des autres, ces autres qui arriveraient peut-être à votre conscience dans les 30 secondes restantes !

Peut-être penseriez-vous à ce couple d’amis qui se déchire dans un long processus de divorce, à cette personne aimée qui se bat contre le cancer, à ces enfants qui meurent de faim en Afrique, à ces femmes qui se font violer aux 4 coins du monde, à cet ami qui ne trouve plus de travail, à vos enfants, à votre conjoint-e … !

Peut-être fermeriez-vous la porte au nez de la bonne fée pour revenir à vos multiples tracas qui envahissent votre vie !

Prenez quelques minutes pour y penser.

Penser d’abord à soi avant de penser aux autres, un piège à éviter

Personnellement, je pense que nous avons tous et toutes la visite de la bonne fée qui vient frapper à la porte de notre cœur.

Bien sûr, pas comme dans l’histoire que vous venez de lire. De l’histoire, nous pouvons cependant en tirer un enseignement.

La bonne fée se présente toujours – je pense – dans les moments d’opportunités.

Qu’est-ce qu’une opportunité ? Une chance qui nous est donnée pour faire les choses autrement, un avantage qui nous est donné, une occasion qui nous est présentée, une porte qui s’ouvre sur un possible, quelque chose qui peut changer radicalement notre vie …

Vu ainsi, vous admettrez, je pense, que vous rencontrez - ou passez à côté – beaucoup d’opportunités dans votre vie.

Le problème, c’est que ces opportunités nous placent devant un choix à faire, un choix à faire rapidement … comme dans l’histoire.

Je prends un exemple : Vous vous trouvez dans une situation un peu délicate. Vous sentez que vous auriez vraiment besoin de prendre un peu de recul, de changer d’air. Alors que vous ne voyez pas quoi faire, un ami ou une amie vous propose de l’accompagner durant le week-end dans un endroit qui vous a toujours fait rêver. Vous devez lui répondre très rapidement.

Le piège est de répondre instinctivement, de laisser votre sensibilité décider à votre place.

Le contre-piège est de prendre en compte votre réalité et la réalité de votre environnement.

Cette proposition d’évasion, le temps d’un week-end, est merveilleuse, extraordinaire, inattendue et vous en avez tellement besoin.

Mais, parce qu’il y a un mais – il y a souvent un mais – ce week-end, votre fils attend que vous veniez le voir pour son 1er match qu’il dispute dans le club dans lequel vous l’avez inscrit au début de l’année scolaire …

Que choisir ? L’intérêt dans votre besoin de prendre l’air ou l’intérêt de votre fils dans son besoin de vous voir au match ?

Ce que vous ne pouvez pas savoir à l’avance, c’est ce que vous recevrez si vous partez ou si vous assistez au match. Vous faire plaisir et faire plaisir à votre fils … Faire plaisir à votre fils et en retirer une fierté, un bol d’oxygène incroyable en le voyant heureux … Vous faire plaisir et regretter de n’avoir pas été là dans un moment important de la vie de votre fils, allant jusqu’à culpabiliser d’avoir mal choisi le moment pour vous évader !

Vous avez sans doute appris qu’il ne faut jamais passer à côté d’une opportunité. C’est vrai. Par contre, vous ne saviez peut-être pas qu’une opportunité comporte généralement un choix que vous devez faire rapidement.

Pensez-y lorsque vous serez face à la prochaine opportunité.

Je vous souhaite un bon début de semaine, à bientôt.  

Merci beaucoup de partager cet article autour de vous

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+. Si vous l'avez trouvé constructif, bien sûr !

Publié dans Coaching

Commenter cet article