La vie piratée par nos pensées

Publié le par Madeleine Moreau

« La vie ne te fera pas de cadeaux ! »

Une petite phrase assassine que j’ai entendue alors que j’étais encore une adolescente en recherche de sens à ma vie.

Un véritable virus puissamment introduit dans mon cerveau et qui s’amusait à muter dans tous mes instants de bonheur.

Et je me souviens très bien de ce jour où, avec mon mari, on riait en montant un escalator. Une femme nous avait regardé et avait lancé, à notre passage, « qui rit aujourd’hui pleurera demain ! »

Ou encore de ce rappel à l’ordre : « Profite de ce que tu as aujourd’hui, parce que demain, tu risques de ne plus rien avoir ! »

Un piratage propre et invisible !!!!

Tout le contraire de la citation que je vous offre aujourd’hui.

La vie est un cadeau

C’est ce qu’on devrait apprendre à tous les enfants.

Mais, avouons-le, cet héritage n’est pas du plus fréquent.

Bien sûr, il est normal qu’ils soient préparés à affronter les tempêtes, les raz de marée, les difficultés, les problèmes, la réalité qui n’est pas toujours rose …

Et vous, est-ce que l’on vous a appris à voir la vie comme un cadeau ?

Ou, est-ce que comme moi, vous avez appris que la vie ne fait pas de cadeau ?

La différence est énorme, ne trouvez-vous pas ?

Cette différence joue un rôle important dans tout ce que vous vivez, que ce soit heureux ou malheureux.

Je ne suis pas candide, je sais bien que chaque être humain vit des choses difficiles, rencontre des situations effroyables, doit faire face à des problèmes qui semblent insurmontables, peut se trouver devant des obstacles, des murs immenses.

Et, je me pose parfois la question : « Comment se fait-il que telle ou telle personne, dans la situation où elle se trouve, garde en elle ce regard positif face à la vie ? » Est-ce parce qu’elle voit la vie comme un cadeau qu’elle a reçu ?

Nous nous piratons malgré nous

Je reviens aux anecdotes que j’ai écrit au début de cet article.

Ces petites phrases, lancées parfois avec un sourire, le plus souvent par ironie ou par dépit ont eu un impact dans ma vie.

Mais, si j’y regarde de plus près, je peux bien l’avouer : Je me suis piratée moi-même !

Explication :

Comme vous, je pense, il y a des moments où je me sens démotivée, sans trop savoir ce que je veux, sans trop savoir quoi faire, sans énergie, sans tonus.

C’est un peu comme si mes neurones avaient la grippe.

Alors, je me replie sur moi-même. Je me coupe du monde – même si je reste dans le monde – Je me mets dans ma bulle.

Résultat : mon environnement interne et externe se retrouve en piratage émotionnel.

Ce piratage émotionnel se traduit par le flot de pensées négatives qui surgissent de toute part et qui font que, d’une certaine manière, je me sens « indigne » de la chance que j’ai, je me sens invisible, je pense que j’attire à moi tout ce qui ne va pas, etc.

Et plus je me retire dans ma bulle, plus le monde extérieur me paraît menaçant, alors, que je recherche en priorité la sécurité.

Connaissez-vous ces phases ?

Elles se disent peut-être de manière différente pour vous. Essayez de mettre des mots sur ce que vous ressentez lorsque vous vous repliez sur vous.

Ne pas entrer dans le piratage

Vous l’avez compris, le piratage se produit lorsque nous nous enfermons dans notre bulle – et, certains piratages peuvent être très destructibles – une bonne raison de trouver une parade.

Reste à savoir comment se risquer en dehors de la bulle.

Cela vous semblera possible si vous prenez conscience de ceci :

  • Dans votre bulle, vous cherchez à être en sécurité et ce que vous obtenez c’est une insécurité grandissante qui vous oblige à vous protéger encore plus, mais de qui, de quoi ?
  • Dans votre bulle, vous tentez de maîtriser vos sentiments, vos émotions. Plus vous cherchez à maîtriser, plus ce qui vous parvient de l’extérieur vous atteint de plein fouet et vous entraîne dans une spirale où vous pensez qu’on vous veut du mal.
  • Dans votre bulle, vous pensez vous construire un monde différent, un monde où tout est plus facile, plus simple. Ce monde vous semble atteignable, possible et cependant, à chaque fois que vous pensez l’atteindre il se retire à l’horizon et vous fait ressentir douloureusement l’illusion que vous poursuiviez.
  • Dans votre bulle, vous cherchez désespérément trouver un sens à votre vie, à la vie. Les problèmes, les difficultés sont enfermés, comme vous, dans la bulle et comme ils ne peuvent sortir, ils deviennent oppressants, étouffants, asphyxiants.

Voyez-vous mieux le piratage ?

La vie est un cadeau

Ce cadeau, c’est hors de votre bulle que vous pourrez le recevoir pleinement.

Je vous rassure tout de suite, cela n’enlèvera ni ne gommera vos problèmes, la réalité de votre vie à laquelle vous devez faire face. Vous ne recevrez pas en retour ce que vous pensez être en droit de recevoir. Non, la vie restera ce qu’elle est, mais, parce qu’elle devient cadeau, vous vivrez les choses autrement.

Voici comment se traduit le cadeau :

  • Les besoins des autres vous apparaîtront plus légitimes, vous commencerez à reconnaître leurs souffrances.
  • Vous vous sentirez plus proches des autres, plus confiant/e en leur capacité d’avancer dans la vie.
  • Vous trouverez en vous une nouvelle créativité pour donner le meilleur de vous dans les situations difficiles.
  • Vous vivrez des moments d’émerveillement qui vous rempliront de gratitude et de bonheur.
  • Vous vous sentirez connecté-e aux autres et à vous-mêmes.
  • Votre ouverture au monde sera plus grande, et, plus elle s’agrandira plus vous pourrez faire face aux tracasseries de la vie quotidienne.

Reste qu’il vous faut, pour cela, risquer de sortir de votre bulle. Ce serait dommage d’y rester alors que vous venez de lire ce que cela va vous apporter !

Sortir de votre bulle demande que vous :

  • Repériez les moments où vous êtes coincé-e dans votre bulle. Le bon moyen est de reconnaître les signes qui se manifestent dans votre sensibilité, comme : être en colère, vous sentir en frustration, vivre de l’anxiété sans raison apparente, éprouver des difficultés à gérer ce qui vous arrive. Ce sont des signes qui vous disent que vous êtes enfermés en vous.
  • Décidiez si vous désirez sortir de la bulle ou y rester. Vous pouvez y rester, cela ne changera rien à votre vie, si ce n’est que vous ne percevrez pas le cadeau qui vous attend dehors !
  • Fassiez quelque chose de concret pour les autres sans attendre un retour pour vous. Ces choses concrètes n’ont pas besoin d’être de grandes choses, les plus petites sont parfois les plus efficaces.

Ce troisième point est très important, car il va vous montrer que vous avez osé sortir de votre bulle.

Plus vous oserez sortir de votre bulle, même si ce n’est que quelques minutes par jour, plus celle-ci aura moins d’impacts sur vous et les risques de piratages diminueront considérablement.

En conclusion

La vie est un cadeau, accepte-la d’un cœur plein et reconnaissant.

Pour cela, vous savez ce qu’il vous reste à faire : Ne laissez pas vos pensées pirater votre cœur.

Je vous souhaite un excellent week-end, à bientôt.

Merci beaucoup de partager cet article autour de vous

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+. Si vous l'avez trouvé constructif, bien sûr !

Publié dans Coaching

Commenter cet article