Un atout indispensable

Publié le par Madeleine Moreau

Dans cette série qui parle des habitudes que l’on adopte au fil de la vie, je me tourne aujourd’hui vers un domaine beaucoup plus large, celui de votre environnement professionnel.

Il fut un temps où on ne parlait pas ou très peu des risques encourus dans la santé des employés, de l’environnement.

Lorsque j’ai commencé ma vie professionnelle, tous les employés – enfin, presque tous, cela devait concerner le 95% des personnes – fumaient sur leur place de travail.

Dans mon tiroir, j’avais mon cendrier et une petite boîte de radium – celui-ci servait à réparer les aiguilles des montres qui n’éclairaient plus pour donner l’heure de nuit, un produit hautement cancérigène.

Il y avait également, à portée de main, différents solvants, hautement toxiques, qui nous servaient à redonner la brillance d’origine aux métaux, plus particulièrement aux bracelets.

A la fin de la semaine, des kilos de déchets se retrouvaient dans les poubelles et celles-ci étaient déversées dans des décharges à ciel ouvert.

Le local dans lequel nous nous retrouvions au moment de la pause était fabriqué avec des plaques en Eternit contenant de l’amiante. Des plaques qui avaient souffert au fil du temps.

Non, vous ne rêvez pas. Toutes les générations ayant plus de 50 ans ont connu cela.

Un jour, nous avons été au courant des dangers existants pour notre santé et pour les risques que nous faisions naître pour notre environnement.

Petit à petit, il a fallu quitter nos habitudes, apprendre d’autres gestes, découvrir d’autres produits moins toxiques, se plier à des règles drastiques.

Je pourrais prendre tous les secteurs professionnels et faire la même constatation : nos domaines professionnels nous font prendre des habitudes dont nous ne voyons pas les dangers qui peuvent survenir pour notre santé, pour l’environnement – j’insiste, mais les 2 semblent aujourd’hui indissociables.

Notre santé, l’équilibre pour l’environnement, 2 pôles qui sont, aujourd’hui, pris très au sérieux et, il y a encore du travail !

Un atout indispensable

Quel est cet atout indispensable ?

C’est le degré de responsabilité que vous vous donnez pour améliorer votre vie, et ceci dans le secteur professionnel et privé.

Ce degré de responsabilité, vous pouvez le percevoir dans l’échelle de vos motivations. Plus votre motivation est forte, plus votre degré de responsabilité augmente.

Responsabilité et motivation

Pour mieux percevoir ce qu’il en est, je vous donne quelques exemples. Bien sûr, il vous sera peut-être nécessaire de les transférer pour qu’ils collent dans votre réalité, je pense que cela est possible.

Mangez-vous à la cantine, au resto ou prenez-vous un en-cas que vous réchauffez au micro-onde ou froid ? Ou est votre responsabilité ?

Assiettes jetables, emballages jetables … en carton, en plastique, en polyester … des tonnes de déchets qui risquent à long terme d’avoir des répercussions sur votre santé et sur l’environnement !

Vous pouvez vous dire que ce n’est pas votre problème. Vous pouvez vous dire que vous pouvez agir – là commence votre responsabilité. Que pouvez-vous faire alors ?

 

Pendant que vous travaillez, avez-vous plusieurs appareils branchés qui ne vous servent pas dans l’immédiat ?

Votre portable est-il branché sur la 4G, votre tablette est-elle active ? Si vous n’en avez pas l’utilité dans l’immédiat, pourquoi les gardez-vous branchés ? Ou est votre responsabilité ?

Un support électronique branché consomme de l’énergie. Y pensez-vous ? Que pouvez-vous faire alors ?

 

Comment vous déplacez-vous pour vous rendre au travail ?

Il y a bien sûr les transports en commun, il y a la voiture, il y a le trajet à pied. Cette dernière possibilité, malheureusement, est de moins en moins accessible. Vous pouvez plus ou moins agir en responsable si vous vous déplacez en voiture. Comment ?

Faire la route seul-e ou à 3, 4 personnes, est-ce possible ? Y avez-vous déjà pensé ? Que pouvez-vous faire ?

 

Voilà 3 exemples. Ce sont les plus courants. Vous pouvez lister toutes les habitudes que vous vivez dans votre secteur professionnel et regarder où se trouve votre responsabilité et ce que vous pouvez faire.

Mais, RIEN ne changera si vous n’avez pas une bonne motivation pour agir autrement.

Voyons comment vous pourriez trouver une BONNE motivation.

En ce qui concerne le 1er exemple. Vous pensez, depuis longtemps, que c’est vraiment débile de lutter pour trouver un équilibre environnemental et se servir de couverts jetables … mais après tout, c’est à l’entreprise de faire quelque chose !!!

Et si vous vous prépariez vos casse-croûtes à la maison, dans de la vraie vaisselle, avec des produits bio … Votre motivation pourrait être : APPORTER votre contribution à l’équilibre de l’environnement, donner votre part pour ne pas augmenter la pollution, faire en sorte que l’avenir de vos enfants soit plus paisible, à vous de trouver ce qui va vous permettre d’agir sur le long terme.

 

Je vous laisse faire le même exercice pour les exemples suivants et en tout ce qui concerne votre réalité.

Votre responsabilité = une boucle positive

Agir au cœur du secteur professionnel est sans doute ce qu’il y a de plus difficile. Tout d’abord parce que vous êtes hors de votre sphère privée, et vous n’avez peut-être pas envie de faire autrement que les autres.

Mais qui sait, en vous voyant agir, d’autres pourraient bien prendre conscience de la responsabilité qu’ils peuvent prendre à leur tour, et, ensemble, vous serez plus motivé-e pour continuer à changer ce qui, auparavant, se vivait par habitude. Qu’en pensez-vous ?

N’attendez pas que cela vienne de votre patron ou de vos collègues.

Pour terminer, je vous partage une nouvelle habitude à vivre, proposée par un grand distributeur de meuble en kit Suédois. Si vous allez manger dans leur restaurant, une grande affiche vous informe que la nourriture est précieuse pour ne pas la jeter, vous pouvez vous servir des récipients mis à votre disposition pour terminer votre repas à la maison – récipients en polyester – mais bon, prévoyez de prendre avec vous votre TUP … vous agirez ainsi, sur les déchets.

Je vous souhaite une excellente journée, à bientôt.  

Merci beaucoup de partager cet article autour de vous

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+. Si vous l'avez trouvé constructif, bien sûr !

Publié dans Coaching

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Angelilie 16/06/2017 14:27

toujours un plaisir de flâner sur vos pages. au plaisir de revenir. N"hésitez pas à visiter mon blog. lien sur mon pseudo. à bientôt.