Créez à votre image

Publié le par Madeleine Moreau

Si vous avez mis en pratique quelques exercices proposés depuis le début de l’été, (voir les articles sous le libellé : Eté 2017), je suppose que vous en avez déjà retiré des bénéfices.

Aujourd’hui, voyons comment vous pouvez puiser une dose homéopathique de bien-être en vous servant de ce que vous donne la nature.

Pour vivre l’exercice il est tout d’abord nécessaire que vous ayez l’esprit libre. Il se peut que vous ressentiez une tension ne serait-ce qu’en lisant le titre de cet article. En effet, plus de 90% de la population pense que la créativité est un domaine réservé à ceux qui savent, ceux qui n’ont pas peur de s’exprimer, ceux qui ont un talent et une fibre créative. Si c’est votre cas, éloignez au plus vite cette pensée.

Bien. Voici l’exercice que je vous propose :

Profitez de vos ballades, de vos promenades, de vos flâneries pour regarder la nature qui vous entoure. C’est possible où que vous soyez, même si vous êtes encore actif-ve professionnellement.

Laissez-vous attirer par les objets qui sont là, dans votre champ de vision : un caillou, une branche, une herbe, une fleur, de la mousse, une coquille d’escargot vide, une plume, un morceau de papier, une bouteille oubliée, etc.

Commencez à ramasser ces petits objets. Si vous êtes en pleine nature, vous pouvez bien sûr prendre des objets plus grands, à condition de ne pas couper dans les éléments naturels ou de déraciner des plantes.

Arrêtez-vous à un endroit qui vous permettrait de créer une œuvre éphémère avec les objets que vous venez de ramasser. Vous pouvez vous servir de n’importe quel support : un tronc d’arbre, un banc, un gros caillou, un chemin pédestre, un petit coin de prairie, une borne à incendie, etc.

Créez maintenant votre tableau. Pour faire plus simple, donnez vie au support que vous avez choisi. Ne vous mettez aucune censure, le but, ici, est simplement que vous vous exprimiez à partir de ce que vous ressentez en vous. Par exemple : plusieurs petits cailloux peuvent représenter votre chemin de vie. Un chemin sur lequel vous marquez les moments de joie avec quelques fleurs, les moments plus difficiles avec des écorces ou des branches mortes, vos espérances avec ce qui représente, pour vous, la sérénité de l’attente, etc. L’essentiel est que chaque chose, chaque objet soit une représentation de ce que vous ressentez.

Une fois que vous avez terminé, prenez le temps de regarder votre création. Remerciez la nature de vous avoir donné toutes ces choses aujourd’hui. Remerciez votre vie pour tout ce qu’elle contient.

Le tableau que vous venez de créer est à votre image. Vous n’avez pas besoin de l’effacer. Vous pouvez le laisser en l’état. La nature se chargera de l’effacer peu à peu. Par contre, si vous avez ramassé des déchets, enlevez-les de votre tableau et mettez-les dans la première poubelle que vous rencontrerez … logique, non ?

un exemple de tableau naturel

Si vous avez des enfants, pourquoi ne pas leur proposer de faire cet exercice avec vous. Vous pouvez terminer ce temps de création commune en partageant ce que représente, pour chacun, les éléments rassemblés. Cela

Autre exemple

peut être un merveilleux temps de complicité et de tendresse entre vous.

Vous pouvez répéter l’exercice aussi souvent que vous le désirez, il n’y a pas de limites à exprimer de cette manière l’image de votre monde intérieur.

A vous de jouer

Je vous souhaite une merveilleuse journée. A bientôt.

Publié dans Eté 2017

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article