Faire un état des lieux

Publié le par Madeleine Moreau

L’été est un moment propice pour faire un état des lieux.

Parce que vous êtes un peu plus dans la détente, que le travail ne vous prend pas la tête, que vous vous donnez le droit de rêvasser, pourquoi ne pas en profiter pour faire un état des lieux de votre hygiène de vie ?

A quoi, me demanderez-vous cela pourrait bien vous servir ? Surtout si vous n’envisagez pas de gros changements dans les prochains mois !

Il est un fait indéniable : lorsque nous sommes en attitude de repos, il est plus facile de s’arrêter sur les petits couacs et de les regarder sans en faire une montagne. Il sera, également, plus facile d’y apporter quelques modifications pour améliorer son hygiène de vie.

Voici quelques raisons qui peuvent vous motiver à faire cet état des lieux :

  • Vous désirez que votre vie soit construite sur du solide et non sur une illusion qui n’apporte que frustration et regrets.
  • Vous avez une idée plus ou moins précise de ce que vous attendez de l’avenir et pour cela vous devez combiner avec l’à-venir.
  • Vous aviez des rêves qui ne se sont jamais réalisé, ce qui ne vous empêche pas d’avoir de nouveaux rêves.
  • Il y a des objectifs, des buts que vous vous êtes fixé, certains sont atteints, d’autres restent en attente.
  • Il y a des projets qui attendent que vienne le bon moment pour les mettre en œuvre et de nouvelles aspirations qui prennent le relais.
  • Il y a le réel qui ne correspond pas toujours à ce que vous désireriez pouvoir vivre et qui vous fait reporter de jour en jour ce qui vous tient à cœur.

Face à tous ces items, où en êtes-vous aujourd’hui ?

Plus concrètement, quel bilan tirez-vous de votre hygiène de vie ?

Prendre un peu de temps pour établir un état des lieux n’est pas anodin.

Selon ce que vous découvrirez, il se pourrait bien que vous ayez un regain d’énergie pour revoir vos objectifs à court et à long terme, pour redéfinir les buts que vous désirez atteindre.

Un regain d’énergie qui vous laissera entrevoir ce que vous pourrez mettre en œuvre à la fin de l’été. Après tout, si vous pouviez en retirer un peu plus de satisfaction dans ce que vous vivez, ce ne serait pas plus mal ! Non ?

Je vous souhaite un bon temps avec vous-même. A bientôt.

Merci beaucoup de partager cet article autour de vous

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+. Si vous l'avez trouvé constructif, bien sûr !

Publié dans Eté 2017

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article