Etre là, ici et maintenant

Publié le par Madeleine Moreau

Depuis le début de l’été, je vous ai accompagné sur les chemins de votre vie en vous donnant quelques pistes pour profiter au mieux de la pause estivale.

Les vacances vous semblent peut-être déjà loin derrière vous et vous avez repris vos responsabilités professionnelles depuis quelques semaines.

Vous êtes sur le point de reprendre la route pour retrouver le chemin du travail.

Pour conclure cette pause estivale, je vous invite à graver dans votre cœur ces quelques mots : « Aujourd’hui je choisis de vivre en étant là, ici et maintenant. »

Reprendre le cours de sa vie en confiance

C’est bien connu, lorsque les vacances commencent, il faut quelques jours pour laisser derrière soi tous les soucis accumuler au fil des mois.

L’illusion est de croire qu’après, lorsque la vie reprendra son cours, les choses seront différentes.

Il n’en est rien. Même si votre patron, si vos collègues, vos voisins ont également pris des vacances, une fois de retour, leurs manières d’être n’auront pas forcément changé. Vous vous retrouvez dans « quasiment » la même ambiance, vous retrouvez « presque toujours » ce qui a généré tant de fatigue auparavant.

Tout ce que vous pouvez faire est d’en prendre acte, de choisir de vous lever tous les matins de bonheur !

Pour vous y aider, voici une histoire :

 

L'arbre à soucis

Un jour, j'ai retenu les services d'un menuisier pour m'aider à restaurer ma vieille grange. Après avoir terminé une dure journée au cours de laquelle une crevaison lui avait fait perdre une heure de travail, sa scie électrique avait rendu l'âme, et pour finir, au moment de rentrer chez lui, son vieux pick-up refusait de démarrer.

Je le reconduisis chez lui et il demeura froid et silencieux tout au long du trajet. Arrivé chez lui, il m'invita à rencontrer sa famille. Comme nous marchions le long de l'allée qui conduisait à la maison, il s'arrêta brièvement à un petit arbre, touchant le bout des branches de celui-ci de ses mains.

Lorsqu'il ouvrit la porte pour entrer chez lui, une étonnante transformation se produisit. Son visage devint rayonnant, il caressa ses deux enfants et embrassa sa femme.

Lorsqu’il me raccompagna à ma voiture, en passant près de l'arbre, la curiosité s’empara de  moi et je lui demandai pourquoi il avait touché le bout des branches de cet arbre un peu plus tôt.

«  C'est mon arbre à soucis », me répondit-il. « Je sais que je ne peux éviter les problèmes, les soucis et les embûches qui traversent mes journées, mais il y a une chose dont je suis certain : ceux-ci n'ont aucune place dans la maison avec ma femme et mes enfants. Alors, je les accroche à mon arbre à soucis tous les soirs lorsque je rentre à la maison. Et puis, je les reprends le matin. »

« Ce qu'il y a de plus drôle », sourit-il, « c'est que lorsque je sors de la maison le matin pour les reprendre, il y en a beaucoup moins que la veille lorsque je les avais accrochés. »

Auteur inconnu

C’est cela vivre le moment présent … Etre là, ici et maintenant.

C’est donner de l’importance à ce qui est essentiel sans être parasité par tout ce qui ne va pas comme vous le voudriez.

C’est savoir poser votre regard sur ce qui vous apporte le plus de bonheur et de sérénité.

C’est avoir à l’entrée de votre cœur la possibilité de laisser ce qui vous pèse pour rejoindre ce lieu qui vous invite à la liberté, au don, au partage, à l’amour.

C’est ce que je vous souhaite de vivre aujourd’hui … et, pourquoi pas, les autres jours également !

Bonne reprise si vous terminez vos vacances, bonne suite si vous avez repris depuis quelques semaines.

Je vous retrouve la semaine prochaine avec des articles qui vous permettront de mieux comprendre les bienfaits du coaching.

Merci beaucoup de partager cet article autour de vous

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+. Si vous l'avez trouvé constructif, bien sûr !

Publié dans Eté 2017

Commenter cet article