Les relations mangeuses d’énergie

Publié le par Madeleine Moreau

Avez-vous progressé dans ce travail concernant vos cercles relationnels ? (Voir les précédents articles)

Pas toujours évident de percevoir ce qui se passe dans les relations

Aujourd’hui, voyons qui se trouve dans vos relations mangeuses d’énergie.

Certaines semblent avoir un don particulier pour se nourrir de nos énergies en toute innocence.

Les reconnaître

Qui sont-elles ? Comment font-elles ? Quel est leur profil ?

Vous avez sans doute les réponses. Si ce n’est pas le cas, regardons cela de plus près.

Vous reconnaitrez facilement les personnes qui :

  • Ne peuvent avancer qu’en s’appuyant sur vous – leurs choix, leurs décisions se font grâce à vos conseils !
  • Elles viennent vers vous uniquement lorsqu’elles ont un problème – en dehors, elles n’ont pas forcément besoin de votre présence !
  • Quel que soit le sujet de conversation, elles émettent toujours un « MAIS… » - Traduction, rien ne va pour elles !
  • Elles mobilisent la parole – au besoin, elles vous empêchent de vous exprimer et ne parviennent pas à écouter !
  • Elles ont le don de vous culpabiliser pour tout et rien – Quoi que vous disiez, quoi que vous fassiez, ce ne sera jamais à leur goût !

Vous pouvez allonger la liste selon vos expériences.

Si, en lisant ces quelques réflexions, vous avez pensez : « Ah oui, c’est comme Pierre ou Jacques … » Mettez une petite bulle près du nom. Faites une troisième colonne, la grille des mangeuses d’énergie.

Une personne mangeuse d’énergie n’est pas que cela, elle a des qualités, des compétences que vous appréciez fortement, c’est la raison pour laquelle elle figure dans vos cercles. Ce sera bon pour vous de vous en souvenir.

Analyser ce qui se passe

Que faire face à ces relations ?

Il faut bien le dire, vous avez, parfois, envie de les éviter, de les mettre un peu de côté. Ce qui ne sert pas à grand-chose.

Et si vous analysiez ce qui se passe lorsque vous êtes dans ces relations, ne serait-ce que pour mieux comprendre ?

Je vous partage une de mes analyses. Ce n’est qu’un aperçu. Cela peut vous aider à percevoir comment démêler les nœuds relationnels.

J’ai une relation mangeuse d’énergie.

Presque à chaque fois que je suis en contact avec elle, j’entends toujours la même histoire.

C’est le profil de la victime parfaite.

A croire que la vie fait tout son possible pour la couper des petites joies qu’elle pourrait vivre. Rien ne va.

Victime de tout.

Victime … je dirais plutôt qu’elle ne sait pas regarder les bonnes choses. Le moindre grain de sable devient une montagne.

Reste qu’elle me bouffe mon énergie lorsqu’elle vient me parler de ce qui ne va pas.

Je tiens le coup le premier quart d’heure, mais après, je me vide complètement.

Je continue d’entendre, mais je n’écoute plus.

J’ai envie de la secouer, de lui faire prendre conscience de ce qui va malgré les apparences. J’ai envie qu’elle change.

Reste à savoir pourquoi elle n’arrête pas de se plaindre.

Bon, alors, pourquoi est-ce que je la ressens si négative ? Pourquoi ai-je cette sensation qu’elle attend de moi des choses que je ne peux pas lui donner ?

La réponse, je ne l’ai pas. Je peux juste émettre quelques hypothèses : Désir d’avoir ce que j’ai et qu’elle n’a pas, jalousie, réparation d’une injustice … à ses yeux …, être protégée du monde, des hypothèses que je fais sans certitude.

Je ne peux pas lui dire qu’elle suce mon énergie, je ne veux pas la blesser un peu plus.

Il y a toujours une raison qui pousse la personne à se servir de votre énergie pour se sentir vivre mieux.

Mon observation me fait dire qu’il est impossible d’en connaître la raison, par contre, il reste possible de regarder notre propre attitude face à ce constat.

Un jour, j’ai pris une décision. Je n’allais pas commencer par lui demander comment ça allait.

Le résultat a été étonnant. Nous avons parlé de la pluie et du beau temps, des tensions dans le monde politique, de ce qui s’était passé dans la région la semaine précédente … et elle m’a laissé en me souhaitant une bonne journée.

J’ai agi de la même manière la fois suivante. Il y a eu quelques jérémiades de sa part, mais voyant que je ne réagissais pas plus qu’il ne fallait, ce fut très concentré.

Résultat, j’ai gardé mon énergie.

Je suis bien consciente que ce n’est pas une recette miracle. Mon attitude y est, sans aucun doute, pour quelque chose. Je n’ai pas encore suffisamment de recul pour pouvoir dire que ça marche à tous les coups et dans toutes les situations.

Repérer et vivre la vigilance

Qui, dans vos cercles se remplit de vos énergies ?

Quelle est votre attitude intérieure face à ces personnes ?

Quel plan pouvez-vous adopter pour fermer la porte ?

C’est ce que je vous propose de repérer.

Vous ne pourrez pas changer la personne, mais vous pourrez changer votre attitude.

Pour cela, vous aurez à vivre une vigilance à chaque instant de la rencontre, de la relation. Si vous ouvrez ne serait-ce qu’un tout petit peu la porte, tel un courant d’air, vous permettrez à la personne de venir se rassasier de votre énergie.

Je vous souhaite un bon week-end, à bientôt.   

ps : Si vous voyagez sur les pages de mon blog, vous découvrirez de nombreuses pistes susceptibles de vous aider à mieux vivre votre vie. La seule condition pour qu’elles soient efficaces est de mettre en pratique ce qui vous est proposé. Lire et juste y penser est totalement inefficace. Si pour vous, mettre en pratique les pistes que je vous propose est difficile, pourquoi ne pas demander un accompagnement en coaching de vie ?

Si vous avez peur de laisser passer le prochain article, vous avez la possibilité de vous inscrire à la newsletter – vous trouverez le bouton au bas de cette page. Un message vous sera envoyé dans votre boîte dès la parution d’un article.

Merci beaucoup de partager cet article autour de vous

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+. Si vous l'avez trouvé constructif, bien sûr !

Publié dans Coaching

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article