Ces actions qui vous caractérisent (2)

Publié le par Madeleine Moreau

Votre vie ne suffira pas pour explorer toutes les étoiles présentes dans votre monde intérieur, alors pourquoi ne pas commencer aujourd'hui ?

Avez-vous pris conscience des actes que vous posez dans votre quotidien ? C’était l’exercice que je vous proposais la semaine dernière.

Aujourd’hui, nous allons élargir le cercle, nous allons regarder les actions que vous vivez de manière ponctuelle.

Votre vie ne se compose pas uniquement d’une routine qui est de se lever, travailler, se coucher. Elle serait triste si c’était le cas.

Pour vous sentir vivant ou en vie, vous accomplissez plein d’autres choses qui sont garantes d’un bon équilibre dans votre vie.

Il est possible que vous soyez engagé dans un groupe associatif ou sportif, que vous donniez un coup de main lors d’une manifestation. Vous pouvez également être simplement du côté des supporters ou donner une contribution financière en participant, à votre manière, à une cause humanitaire.

Vous voyez, en apparence, cela vous semble tout à fait normal, pas de quoi fouetter un chat comme on dit.

Pourtant, dans chaque chose que vous faites, à l’extérieur de votre petit cocon, ces gestes vous caractérisent, en disent un peu plus sur la personne que vous êtes intérieurement.

Devenir conscient-e des raisons qui vous font agir

  • Prenez un moment pour lister tout ce que vous faites en-dehors de vos responsabilités personnelles : les engagements que vous avez ponctuellement, les soutiens que vous apportez, les contributions que vous proposez …

Ne minimisez pas les actions qui vous semblent plus que normales ou très minces (par rapport à ce que font les autres), si, par exemple, vous proposez à une maman de prendre son enfant pour le conduire à son club sportif, vous avez là une action extérieure. Autre exemple : si vous proposez un co-voiturage pour vous rendre à votre travail, c’est également une action extérieure à vos habitudes personnelles puisque vous élargissez votre bulle.

Ne mettez pas de côté vos participations à diverses manifestations. Si, encore en exemple, vous soutenez financièrement les km que va parcourir le fils de votre voisine à une course spéciale, vous faites une action extérieure.

Il y a ce qui également tout ce que vous faites lorsque vous participez à la vie d’un groupe. Vous prenez peut-être les procès-verbaux, vous faites la comptabilité de l’association, vous participez à l’élaboration d’un projet, vous confectionnez des pâtisseries pour la vente annuelle, etc … Il y a donc des actions distinctes : votre engagement et votre participation.

  • Une fois votre liste terminée, vous pouvez passer à la réflexion suivante : Pourquoi est-ce que je fais cela ?

Les raisons profondes ne sautent pas toujours aux yeux. Cela fait tellement partie de vous que vous ne vous y arrêtez pas.

Pourtant, vous avez, en amont, fait un choix dans les centaines de possibilités qui pouvaient s’offrir à vous. Vous avez choisi d’entrer dans tel ou tel parti politique … Vous avez accepté de faire partie de ce comité et pas d’un autre … Vous vous rendez facilement à telle manifestation et n’allez pas dans d’autres … Pourquoi ?

Lorsque vous proposez quelque chose, pourquoi le proposez-vous ? Vous pourriez répondre que c’est pour vous sentir reconnu-e, pour être moins seul-e, pour vous sentir utile, etc. Ce sont de bonnes raisons et elles pourraient vous suffire. Oui, mais … faites-vous des choses qui ne font pas parties de vos capacités ou de vos compétences ? Personnellement, je ne proposerais pas, même à ma meilleure amie, de remplir sa déclaration d’impôt, parce que je ne saurais même pas remplir la mienne ! Par contre, il m’est arrivé de me proposer pour conduire la chorégraphie d’une comédie musicale jouée par des enfants alors que je n’ai aucune connaissance musicale et aucun sens du rythme, mais j’avais en moi – et j’ai toujours – cette capacité de me projeter dans un monde imaginaire, de percevoir les mouvements qui donnent vie, de puiser dans ma créativité pour trouver quels costumes, quels décors seraient adéquats. Le culot de me proposer à ce poste était, bien sûr, facilité par la présence de mon fils dans la chorale d’enfants.

A vous de regarder s’il n’y a pas des éléments qui pourraient s’ajouter à votre liste.

  • Reste une dernière question à vous poser et elle est importante : Quelles sont les qualités, compétences, capacités qui sont en moi et que je peux vivre dans ces actions ?

Les réponses que vous donnerez vont apporter du relief aux caractéristiques qui font que vous êtes une personne bien particulière, avec vos lumières et vos ombres.

Pour conclure

Prendre un peu de temps pour regarder ce que vous vivez au-delà de vos actions, qu’elles soient personnelles ou extérieures, vont vous permettre de mieux vous connaître.

Si, au fil de votre exploration, il y a des choses qui ne vous permettent pas de vivre un plus de vous, que vous agissez sans aucune vibration, vous pouvez alors vous demander pourquoi vous continuez. Dans le cas contraire, si vous découvrez des actes qui vous apportent, profondément, une sensation de plénitude, d’accomplissement, c’est sans doute parce que vous faites quelque chose qui vous correspond profondément, quelque chose qui fait intégralement partie de vous. Pourquoi ne pas privilégier, à l’avenir, des actions qui vous ressemble ?

Je vous souhaite un beau début de semaine, à bientôt.

p.s. Si vous avez peur de laisser passer le prochain article, vous avez la possibilité de vous inscrire à la newsletter – vous trouverez le bouton au bas de cette page. Un message vous sera envoyé dans votre boîte dès la parution d’un article.

Merci beaucoup de partager cet article autour de vous

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+. Si vous l'avez trouvé constructif, bien sûr !

Publié dans Coaching

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article