Ces actions qui vous caractérisent

Publié le par Madeleine Moreau

Une nouvelle journée commence

De quoi se compose votre journée ?

Vous vous levez le matin, vous prenez votre petit-déjeuner, vous faites un peu de ménage, vous habillez vos enfants pour qu’ils se rendent à l’école ou les conduire à la crèche, vous faites face aux embouteillages des heures de pointe, vous vous rendez à votre travail, vous discutez de votre soirée avec vos collègues, vous jetez un coup d’œil sur vos messages, vous envoyez quelques sms, vous prenez une pause rapide, vous continuez vos tâches quotidiennes, vous récupérez vos enfants ou allez faire rapidement vos courses, vous préparez le repas du soir, vous vous affalez sur votre canapé, vous rejoignez votre lit, vous dormez et recommencez les mêmes gestes le lendemain. Seul le week-end vous permet de briser le rituel !

C’est le train-train de multiples personnes … le schéma vite fait … la caricature parfaite …

Un schéma qui, à la longue, devient monotone.

Si vous êtes dans ce schéma, l’exercice que je vais vous proposer de vivre ces prochains jours risquent bien de casser votre monotonie, vos habitudes.

Je vous invite à nouveau à prendre le temps d’observer ce qui se passe dans votre vie, à devenir conscient-e de tous les gestes que vous posez au quotidien et d’apporter une signification nouvelle à ces gestes.

Passer de l’automatisme à la conscience

  • Prenez un moment pour lister tout ce que vous avez fait hier, à partir de votre réveil et jusqu’à votre coucher. Oui, je sais, la liste sera longue.

C’est fait ?

Pour le moment, nous allons simplement nous baser sur votre liste, dans le prochain article nous ajouterons d’autres éléments : ce que vous faites à des moments plus ponctuels ou durant vos week-ends ou vos jours de congé.

Votre liste, pour le moment, représente « un jour comme les autres ».

Bien, prenons les choses les unes après les autres.

Tout d’abord, visualisez votre liste comme des tiroirs que vous allez ouvrir pour découvrir ce qu’il y a dedans. Ces tiroirs sont différents et correspondent à votre réalité : vous pouvez être une personne célibataire, être en couple, avoir des enfants, être dans la vie active, à la retraite … Quelque soit la catégorie dans laquelle vous vous trouvez, vous pouvez visualiser vos tiroirs, c’est-à-dire, découper votre journée ainsi – votre matinée, votre après-midi, les pauses repas que vous avez faites, votre soirée, donc, au minimum, 4 tiroirs.

  • Ouvrez maintenant le premier tiroir qui représente, normalement, votre matinée.
  • Qu’avez-vous fait hier matin ? Pourquoi l’avez-vous fait ? Allez plus loin que simplement la réponse « C’est dans mes habitudes … » ou « parce qu’il le faut bien … » Il y a des gestes que vous avez posé, des gestes précis, peut-être sans en avoir conscience.

Supposons que vous avez des enfants. Vous avez veillé à ce qu’ils soient bien habillés, qu’ils n’aient rien oublié. Pourquoi est-ce que c’est important pour vous ? Vous leur avez fait un bisou avant de les laisser devant l’école ou à la crèche, pourquoi ? Ces questions peuvent vous sembler anodines, mais elles sont importantes.

Supposons, si vous êtes une personne qui n’est plus dans la vie professionnelle, que comme d’habitude, vous avez ouvert la fenêtre de votre chambre pour aérer, nettoyer votre cuisine avant d’aller acheter votre pain. Pourquoi le faites-vous ? Pourquoi est-ce important pour vous de vivre ce rituel ?

Faites cela pour toutes les actions menées durant la matinée, vous pouvez vous poser les mêmes questions si vous vous êtes énervé-e sur le chemin du travail ou si vous avez prit le temps de discuter avec quelqu’un.

  • Ouvrez ensuite le 2ème, puis le 3ème tiroir et ainsi de suite. Pour chaque tiroir, vous avez été actif-ve. Toutes les actions que vous avez faites ont un sens, parfois caché, parfois évident. L’essentiel ici est d’en devenir conscient-e.
  • Lorsque vous aurez ouvert tous vos tiroirs, essayez de découvrir les actions qui vous caractérisent, celles qui disent quelque chose de qui vous êtes : Une personne attentive aux besoins des autres, une personne qui fait face au stress, une personne pédagogue, une personne qui a une capacité d’écoute, une personne qui se sent libre … il peut y avoir de multiples aspects de vous dans tout ce que vous avez fait hier.

Pour conclure

Vous vous demandez peut-être à quoi ça sert que de se poser ce genre de questions … surtout si tout va bien dans votre vie … et c’est justement parce que ça va bien que vous pouvez vous poser ce genre de questions …

Plus sérieusement.

Il y a quelque temps, une jeune maman de 3 enfants me disait : « J’ai l’impression que ma vie se limite à faire du ménage, la lessive, et les repas. Elle avait décidé d’arrêter de travailler pour se « consacrer » à ses enfants, âgés de 3 – 5 et 6ans ½ .

Je lui ai proposé de faire l’exercice que vous venez de découvrir.

Le résultat a été, pour elle, époustouflant. Elle n’en revenait pas. Elle a découvert qu’elle portait en elle des caractéristiques qu’elle ne soupçonnait pas, qu’elle donnait facilement aux autres, mais pas elle, non, ce n’était pas possible … et pourtant … Elle n’était pas infirmière, logopédiste, créatrice d’évènements, cuisinière, pâtissière, couturière, etc. Elle n’en avait pas les titres mais les vivaient pleinement.

Cet automne, tous ses enfants seront en scolarité. Elle a pris une décision fondamentale, s’inscrire à une formation pour se diriger vers l’animation de la petite enfance. C’est dans ce domaine qu’elle trouvera ce qui lui manque encore pour s’épanouir pleinement.

Donner un sens, une raison à ce qu’elle faisait, à ses yeux, comme un devoir, son devoir de maman, lui a ouvert une perspective qu’elle ne soupçonnait pas. Elle qui pensait retrouver un poste de vendeuse lorsque ces enfants seraient à l’école va devenir animatrice dans le domaine de la petite enfance.

Il se peut que vous agissiez « par devoir », parce c’est ce que vous avez toujours fait, parce que vous n’avez pas les formations nécessaires, parce que vous ne voulez pas vous prendre le chou pour faire autre chose que ce qui est devenu habituel.

Vous arrêter et donner un sens ou un non-sens à vos actes peut, ou pas, vous ouvrir des portes et vous permettre d’en franchir le seuil pour aller vers un à-venir épanouissant.

Qui sait ? Personne à part vous.

Je vous retrouve très bientôt pour élargir la liste de vos actions et vous permettre de découvrir encore plus de chose sur ce qui vous caractérise. N’oubliez pas que vous êtes une personne importante dans le monde.

p.s. Si vous avez peur de laisser passer le prochain article, vous avez la possibilité de vous inscrire à la newsletter – vous trouverez le bouton au bas de cette page. Un message vous sera envoyé dans votre boîte dès la parution d’un article.

Merci beaucoup de partager cet article autour de vous

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+. Si vous l'avez trouvé constructif, bien sûr !

Publié dans Coaching

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article